Louis Pasteur

Avis sur Rage sur PC

Avatar Tmnath
Test publié par le
Version PC

Coucou id, ça faisait longtemps.

Rage est plein de bonnes intentions. Il offre des armes jouissives, un monde sublimissime dans lequel il m'arrive parfois de m'arrêter de jouer pour contempler les paysages, une IA plus que correcte, réactive et variée et une foule de détails qui font sentir une réelle envie de bien faire dans le fond.

L'aspect graphique saute aux yeux, rapidement à la sortie de l'Arche, au début du jeu. Comparativement, c'est du même ordre que Portal 2. Ce n'est pas la finesse des textures qui fait la chose (surtout parce qu'à ce niveau là, c'est encore le chaos pour certains), mais le réalisme, la cohérence et la direction artistique de l'ensemble. Les couleurs sont plus variées qu'on ne pourrait le croire, étant donné que la plupart de l'action se déroule en intérieur. C'est d'ailleurs une sorte de regret de ma part, qu'il n'y ait pas plus de missions à l'extérieur. Une de celles que j'ai retenues est celle des Chacals, vers la fin, où on a l'occasion de profiter d'un des plus beaux décors du jeu. On se coltine donc usines, égoûts, entrepôts et quartier général des bandits, le tout se renouvelant suffisamment souvent pour qu'on puisse l'apprécier. Et de toute façon, une fois les combats lancés, on a rarement le temps de s'arrêter pour regarder l'hoziron.

L'aspect "monde ouvert" reste cependant un immonde écran de fumée. La plupart des lieux du monde de Rage ne servent que pour une mission en particulier, parfois deux, et c'est tout. Un "monde-ouvert-linéaire", qui est bien sûr agréable mais laisse un terrible goût amer : le jeu est bon, parfois orgasmique, mais sous-exploité. Les missions secondaires, bien qu'intéressantes (même pour le léger côté scénaristique), passent un peu pour de pauvres miettes qu'on sniffe à côté de la trame principale. Concrètement, il y a deux villes, qui correspondent aux deux moitiés du jeu, et on trouve 3-4 missions secondaires par ville (je ne compte pas les missions de livraisons, qui sont un cache-pauvreté ridicule).
Les missions principales sont bonnes mais passent elles-même pour des missions secondaires, la faute à des cinématiques (disons surtout des passages où l'interface disparaît pour laisser parler ou agir un personnage important) trop peu nombreuses. Comme si id n'avait pas eu le temps d'en mettre partout. Les quelques-unes qu'on rencontre sont excellentes, c'est d'autant plus dommage.

Au final, ce n'est que pur sadisme. L'univers faussement gigantesque, soutenu par un scénario moyennement intéressant, donne l'impression de contempler une fresque inachevée. Le gameplay distille du bonheur, l'IA redonne espoir, le tout est foutrement beau, ultra détaillé et bien agencé, transpirant l'envie de faire un jeu vidéo propre et captivant. Seulement, plus on approche de la fin et plus les combats deviennent futuristes (on affronte alors les soldats de l'Autorité elle-même, grand méchant gouvernement autoritaire à la technologie très avancée), tant et si bien qu'on finit par se dire que c'était mieux avant, quand on affrontait des bandits et des mutants dans des villes fantômes, des immeubles abandonnés et que ça ressemblait moins à Halo (ou tout autre FPS futuriste). Ces points négatifs restent malgré tout supérieurs à ce qu'on a l'habitude de voir, sûrement parce qu'id ne fait jamais du complètement mauvais.

Il n'empêche que Rage est comme une figurine collector sous blister : ça fait envie, on sent que c'est fait à la main et quand on la déballe on s'amuse énormément à dégommer nos autres figurines toutes pourries. On peut même frimer devant les autres, qui jouent avec de pauvres figurines faites en Chine ou à Taïwan et qui sentent le plastique et les larmes.
Une fois habitué à la puissance de cette nouvelle figurine, on regarde au fond de la boîte parce qu'on en veut encore. Et c'est là qu'on se rend compte qu'il n'y a rien. Seulement une pauvre notice et un mouchoir.
Car Rage sent le sang et les larmes.
Du sadisme, je vous dis.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1322 fois
18 apprécient

Autres actions de Tmnath Rage