« Quoi ? Je recommence Fallout 3 ? »

Avis sur Rage sur PlayStation 3

Avatar Marvelll
Test publié par le
Version PlayStation 3

« Quoi ? Je recommence Fallout 3 ? ». Cette phrase, c'est la première chose que je me suis dite en commençant le jeu. Il faut dire que la ressemblance entre Fallout 3 et Rage est énorme. Rage paraît même être un Fallout 3 grand public, à savoir délaissé de son identité RPG très appuyée comme la gestion de l'inventaire ou des phases de combat peu dynamiques.

En somme, le côté RPG ravit certains mais emmerdent pas mal les autres. Il faut dire que multiplier les allers-retours à cause d'un inventaire trop chargé demeure casse-couilles. Rage n'a plus ce problème et quel bonheur. De plus, pour se balader dans les terres désolées, des véhicules sont mises à notre disposition. Non seulement, ça facilite le transport mais en plus, ça rajoute une phase de gameplay : des courses et des matchs à morts.

Mais bon, même si ça ne vaut pas un jeu de voiture comme Need for Speed ou Burnout, ça reste tout de même appréciable et la maniabilité est bonne : turbo, armes, gadgets spéciaux sont là pour vous dépanner. Personnellement, je me suis bien amusé mais à la fin, ça a fini par me gonfler surtout que je sais qu'il y a le nouveau Need for Speed qui arrive.

Le cœur du jeu reste le FPS, là pas de miracle, c'est du classique et du tout bon (id Software a de l'expérience et ça se voit). Pas de milliers d'armes juste une dizaine de très bonnes factures et ayant chacun leurs points forts et leurs points faibles (pas d'arme over the top mis à la part la dernière). On privilégie le fusil à pompe contre les mutants et les fusils contre les soldats.

Le jeu dispose d'une bonne durée de vie surtout en mode cauchemar. D'ailleurs je vous conseille de privilégier ce mode qui vous donnera quelques sueurs froides. J'ai même sursauté une fois, mon cœur a battu la chamade. Je vous raconte? Je n'avais plus beaucoup de vie, j'attendais patiemment et là... les lumières s'éteignent (non, ce n'est pas là que j'ai sursauté). Je commençais juste à flipper, ah oui, je ne vous ai pas dit que j'étais dans un couloir, un couloir bien crade, plein de rouilles et de tuyaux de canalisations. Ouais... Donc je disais quoi? Ah oui, les lumières s'éteignent, je recharge mon fusil à pompe et j'entends un bruit, ne voyant personne devant moi, je me retourne et là PAF... un mutant me saute dessus (oui, c'est là que j'ai sursauté). Sinon, je ne suis pas mort. Ce con m'a énervé donc je lui ai foutu une déflagration in ze face avant de me soulager sur son cadavre (bon pour la deuxième partie, je déconne).

Le point fort du jeu, c'est bien les mutants. Ces petits enfoirés s'ils ne sont pas très résistants, ils sont très agiles. C'est ultra galère au début pour réussir à leur tirer dessus mais une fois la technique assimilée, on y arrive mieux. Mais c'est un vrai soulagement de voir arriver les soldats car si eux sont ultra blindés, ils sont statiques donc fusil sniper, deux balles in ze face (ben oui, je suis en mode Cauchemar) et on n'en parle plus.

Rage contient aussi un petit lot de boss (mais rien d'original mis à part un super mutant et un méga mutant). Y en a juste un qui m'a bien fait chier. Dans un niveau, vous allez devoir faire cinq manches de combat d'affilée sans possibilité de sauvegarder (tu meurs, tu recommences depuis le début). Au dernier niveau, un super mutant va bien vous faire chier. Il crache sur votre gueule une espèce de bave qui vous aveugle vraiment avant de vous latter en deux coups. La technique est de construire des sentinelles. Il va s'acharner dessus donc vous aurez le temps de lui faire une cure aux balles d'assaut (explosives si vous avez). Je vous le dis parce que j'ai failli péter un plomb dessus et j'ai été limite sur le point de changer de difficulté.

Après ça, ce serait bien parler des graphismes. Là, il n'y a pas photo si vous avec un bon PC. Privilégiez plutôt cette machine que les versions consoles tellement elles souffrent pour afficher des textures correctes. Il suffit de bouger la tête très vite (dans le jeu, pas en vrai) pour voir apparaître des textures hideuses (pourtant le jeu demande 8 Go pour s'installer sur PS3). Sinon, le design est bon et ce sera toujours moins moche que Fallout (pas compliqué d'un autre côté).

La vraie déception demeure la fin. Juste plusieurs vagues de mutants un peu plus résistants, et paf cinématique de fin qui se termine de façon abrupte. On est là, dégouté, et on se dit: « Tout ça pour ça... ».

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 403 fois
6 apprécient

Autres actions de Marvelll Rage