Le jeu dont la plate-forme 2D avait grandement besoin !

Avis sur Rayman Legends sur PC

Avatar l'homme improbable
Test publié par le
Version PC

Je ne saurais pas dire si Rayman Origins était le meilleur de la série jusqu'alors, n'ayant joué à aucun opus avant celui-ci. Je dois dire que ce fut une grande claque dans mon beau visage. Un jeu de plate-forme d'une qualité rarement atteinte (quelques Mario 2D, Super Meat Boy, éventuellement Sonic 3 & Knucckles, et ça s'arrête là). Le genre est tombé en désuétude chez la plupart des gros éditeurs, qui pensent à tort que ces jeux ne peuvent cibler que le jeune public, mais il survit aujourd'hui principalement grâce à la scène indépendante (avec des perles comme Super Meat Boy, Braid, Limbo, Fez, etc.), mais s'y accrochent encore quelques gros comme Nintendo avec Mario (même si la qualité a fortement baissé sur les deux ou trois derniers opus 2D), et UbiSoft avec Rayman.

Rayman Origins c'était pour tout le monde, c'était accessible aux plus jeunes comme aux grands qui ne jouent jamais (ma fiancée est la seule exception que je connaisse : elle ne peut pas passer le premier niveau sans mon aide en co-op, et ne peut pas du tout le passer seule), avec une courbe de progression bien maîtrisée, et une difficulté diabolique dans certains niveaux où tout se fait à un poil près. Les environnements étaient magnifiques, colorés, vivants. Les personnages étaient complètement barrés, avec des expressions et des postures à mourir de rire.

Rayman Origins était un grand jeu. Mais Rayman Origins a trouvé son maître, et il paraîtrait presque riquiqui à côté. Tremblez devant Rayman Legends !

Rayman Legends, c'est quand même le jeu qui a failli être mis au placard plusieurs années, et pour cause ! A l'origine, le jeu était prévu pour être un titre majeur du lancement Wii U et lui rester exclusive. Mais UbiSoft sentant venir l'impopularité de la Wii U, a suspendu le jeu, retardé de plus de 6 mois sa sortie alors qu'il était fini, pour en faire un titre multi-plate-forme. Et les développeurs ayant 6 mois devant eux, se sont dits qu'ils n'allaient pas se contenter d'un simple portage, mais que ça leur laissait le temps pour ajouter plein de trucs qui n'étaient pas prévus, et de perfectionner le reste (genre refaire les bosses pour qu'ils soient en 3D). Un jeu fini qui ne sera pas pollué de DLC dans tous les sens, un jeu respectueux du consommateur final. Le résultat est fantastique !

Rayman Legands, c'est donc :
- plus de 80 nouveaux niveaux et 40 niveaux, sélectionnés parmi les meilleurs, de Rayman Origins légèrement retravaillés, une quantité de niveaux titanesque !
- des dizaines de costumes pour les personnages
- un nouveau personnage jouable pour un total de 4 modèles différents
- la possibilité de jouer à 5 sur Wii U, et à 4 sur les autres plates-formes ; le 5e joueur n'est pas condamné à ne manipuler que Murphy, mais contrôle bien un vrai personnage dans les niveaux qui ne requièrent pas la présence de Murphy (soit quand même 80% du jeu)
- 60 créatures à collectionner (inutile donc totalement indispensable)
- du Kung-Foot
- deux compétitions quotidiennes et deux compétitions hebdomadaires avec un classement mondial et des récompenses pour les meilleurs joueurs
- des cartes à gratter, toutes gagnantes
- des musiques aussi barrées que le jeu en lui-même

Ca fait quoi ? Une semaine que je suis sur ce jeu, et je suis en passe de le finir à 100%, ou presque (oui parce que collecter 1 million de lums pour débloquer les trois ou quatre derniers costumes, ça prend du temps, j'en suis à 320 000 mais tout le reste est quasiment fini là, j'ai déjà récolté 675 p'tizêtres sur les 700 à sauver), c'est dire à quel point j'ai accroché.

Alors c'est toujours aussi accessible (même si ma fiancée n'est pas plus capable de finir le premier niveau de ce jeu que celui du précédent), avec une courbe de progression du tonnerre, et une difficulté tout aussi extrême et au poil près pour les niveaux les plus difficiles. Je salue la possibilité offerte par les créateurs du jeu à accéder plutôt rapidement à l'ensemble des mondes du jeu (ce qui n'était pas le cas dans le très linéaire Origins sur sa première moitié du moins), permettant de varier les plaisirs et éviter l'indigestion (les statistiques recueillies par UbiSoft montraient que la plupart des joueurs avaient abandonné Origins après avoir fini le 2e monde, soit à 20% de la progression totale, ce qu'on peut comprendre puisque le 2e monde n'était pas ce qu'il y avait de plus fun, et était très redondant).

Il n'y a pas deux niveaux pareils, la créativité a été le maître mot de ce nouvel opus, et on n'a jamais le sentiment de faire deux fois la même chose dans deux tableaux différents, ce qui fait qu'il faut vraiment détester le genre pour pouvoir dire qu'on s'ennuie. Les environnements sont encore plus vivants que dans le jeu précédent, plus détaillés, plus remplis de trucs cachés, plus, plus, PLUS !

La difficulté globale, elle... Bah je dirais que c'est différent. J'ai l'impression que c'est globalement plus facile, mais il faut dire que j'étais déjà bien rôdé à Origins, et je l'avais fini pas loin des 100% non plus, difficile d'être objectif là dessus. Ce que je vois, c'est qu'il est maintenant possible de récupérer un coeur dans l'écran de chargement avant la plupart des niveaux, ce qui apporte un confort, une souplesse et donc une facilité à surmonter des challenges plutôt retors, permettant de baisser un peu la difficulté pour ceux qui ont du mal. Cela restant optionnel, ceux qui veulent un vrai challenge peuvent négliger de le ramasser. Ca permet par exemple de surmonter sans réelle difficulté les niveaux des coffrapattes repris d'Origins.
Par contre les niveaux dits "envahis", qui sont en fait des challenges chronométrés (60 secondes maximum pour réussir l'épreuve, meilleure récompense attribuée si le niveau est fini en moins de 40 secondes) sont vraiment très difficiles, et pas de coeur disponibles pour ceux-là (on ajoute pour 6 d'entre eux un poursuivant dont l'objectif est vous tuer, et je vous assure qu'il est rapide et efficace, crispation garantie ! j'en ai réussi 3, plus que 3...). Le parcours sera parfait, ou ne sera pas.
Il y a également les niveaux musicaux, où le joueur doit courir, et taper/sauter au rythme de la musique (connue, ou moins connue). Il y a 6 niveaux de ce type en 2 versions chacune : une normale, et une version 8-bit avec un son rétro, et un affichage altéré (déformé, flou, brouillé, retourné, écran divisé en plusieurs images - jusqu'à 64 à la fois, à la toute fin du dernier niveau) pour un challenge bien corsé.

Y jouant sur PC, je n'ai pas grand chose à dire sur les possibilités tactiles des versions Wii U et PS Vita. Sur 10 ou 15 niveaux, il est possible de contrôler un petit personnage volant répondant au doux nom de Murphy via l'écran tactile, celui-ci pouvant taper ou chatouiller des monstres, déraciner des plantes, déplacer des objets, couper des cordes, creuser (dans du gâteau), collecter des lums, etc. Le tactile est ici remplacé par une simple pression sur un bouton, toujours le même, qui déclenchera une action de Murphy (ou pas) selon le contexte. La morphologie de certains niveaux a été révisée sur PC, PS3 et X-Box afin de s'adapter aux possibilités restreintes de cet élément de jeu. Ces niveaux sont un poil moins funs que le reste (mais ça reste très bon tout de même). Sur Wii U, Murphy vient se substituer au personnage contrôlé par le joueur ayant la "mablette" en main, ce qui lui permet de jouer normalement le reste du temps, et porter donc à 5 joueurs le mode coopératif.

Je pourrais m'étaler encore longtemps sur ce Legends, mais j'ai déjà passé trop de temps sur ce message.

Alors je finirai en lançant simplement cette triste vérité : Rayman Legends, c'est tout ce que Mario a oublié d'être ces dernières années.
Merci UbiSoft pour ce chef d'oeuvre !
Et un peu de chauvinisme gratuit et idiot : Vive la France ! Car ne l'oublions pas, c'est un jeu 100% Français, ce qui doit faire plaisir au gouvernement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 320 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de l'homme improbable Rayman Legends