Poussière.

Avis sur Red Dead Redemption sur PlayStation 3

Avatar GrenKopun
Test publié par le
Version PlayStation 3

Alors que je commence à peine ma 200eme partie de Red Dead Redemption, je me rend compte que je suis mûr pour écrire quelque chose dessus. Je sais que je passe après la Terre entière et tous les critiques du monde, mais c'est pas grave, il faut que ça sorte.

J'adore Rockstar. Ces mecs là, il savent faire un bon jeu tout en nous racontant une bonne histoire. Ils ne font pas ce que tous les autres font, ils créent un univers, un gameplay, une ambiance et surtout, un bon petit scénario. j'avoue que pour certaines de leur productions, c'est un peu simple, mais, mine de rien, ça ferait des films corrects.
Films, parlons-en, ils aiment le cinéma et en foutent partout. Et ça, j'adore. Ils ont une vraie mise en scène mais aussi des thématiques récurrentes. En un sens, on pourrait presque voir Rockstar comme de vrais auteurs du jeu vidéo (respect).

Je m'égare déjà ? Bien sûr que non puisque je vous dis qu'on peut facilement mettre tous les jeux Rockstar de cette génération de console dans le même panier. On y trouve : Des graphismes qui mettent tout le monde d'accord au moment de la sortie du jeu, une vraie histoire qui ne sert pas que le gameplay et qui implique réellement le joueur, un monde supra-cohérent empreint d'une certaine folie avec des blagues potaches bien grasses qui s'emboitent bien dans la trame principale, une grosse critique des États-Unis et surtout, une bonne dose de politiquement incorrect qui fait systématiquement sursauter Nadine Morano et Familles de France.

Et donc, forcément, Red Dead Redemption ne déroge pas à la règle. C'est un excellent jeu point barre. Et pourtant, je vais déjà prendre la peine de répondre à quelques critiques formulées sur cet opus. En effet, les missions sont assez répétitives, on prend le cheval, on discute en route, dézingue du bandit une fois sur place et on se fait poursuivre au retour. Les gunfights sont tellement bons que ce défaut ne me gène pas le moins du monde. On voit du paysage, on rêve sur cette époque sans foi ni loi et les dialogues nous transportent efficacement dans les bas-fonds d'une Amérique qui peine à se construire.
Finalement, le jeu nous montre tous les vrais problèmes dus à cette periode. Le désert était quasiment un lieu de non-droit, l'isolement rendait fou la moitié de la population, les poussant à des extrêmes impensables et on était tous persuadés d'avoir rendu un fière service aux indiens. Big-up à l'ambiance !

Non, par contre, dans toute cette histoire, ce jeu a quelques défauts qui m'empèchent de le considérer comme mon jeu favori. Déjà, le cheval est une poutre à conduire certains scripts qui font apparaitre les animaux sont bugés (pardonnez-moi mais j'en ai marre de me faire attaquer par trois ours à la fois, quand c'est pas ces salopards de pumas) et, vieillesse oblige (pour le jeu, pas moi), je me rend compte que les collisions ne sont pas toujours très bien gérées. Il y a pas une heure de ça, je suis passé à travers un mur et me suis retrouvé en cellule sans moyen de sortir. Mais là, je pinaille parce que, ces défauts me font un peu criser sur le coup mais ça passe. Le défaut que je vais vous citer va spoiler sévère donc si vous n'avez pas joué au jeu, vous savez ce qu'il vous reste à faire...

Jack Marston. L'idée de faire mourir John à la fin du jeu est un choc. C'est un sacré rebondissement et la "mission" qui termine sa vie est franchement épique. Par contre, l'idée de remplacer cette bestiole pleine à craquer de charisme par son fils, 20ans plus tard, sans que le monde ait changé... Ca me gène. Déjà, je le connais pas et je joue pas avec des inconnus mais surtout, le fait de contrôler un autre personnage qui semble vierge de toute caractérisation, ça fait que j'ai totalement arrêté de jouer le jeu, j'ai mis le bandana et je me suis mis à massacrer ville sur ville pour le plaisir. C'est dommage de constater qu'en ce qui me concerne, le jeu ruine toute l'immersion sur ces 15 dernières minutes.

Mais voilà, il y a tout le reste et ça vaut bien un 10/10. Le far-west n'a jamais été aussi crédible et jubilatoire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 229 fois
1 apprécie

Autres actions de GrenKopun Red Dead Redemption