Et capcom ré-inventa le survival horror

Avis sur Resident Evil sur PlayStation

Avatar Arkonite
Test publié par le
Version PlayStation

Oui j'entends déjà les vieux gamers chauvins crier au scandale et au plagiat, prétextant que l'inventeur du genre c'est Frédérick Raynal et Infogrames avec Alone In The Dark en 1992.

Bon ok, soyons français et fiers mais sachons aussi être réaliste : même si AITD fut le précurseur en matière de jeu a suspense, à univers lovecraftien et cadre bien flippant d'un manoir, le tout mâtiné d'une réalisation inspirée des films Romero, on ne peut vraiment pas le comparer à Resident Evil.

Re-situons nous dans le contexte : nous sommes en 1996, la Playstation première du nom n'a même pas un an et Capcom, célèbre développeur de la série Street Fighter annonce un titre énorme qui allait complètement redistribuer la donne techniquement et apporter une dimension au jeu vidéo jusque là jamais vue.

Je me rappelle, la Playstation sortie fin septembre 95, je n'ai pu me la procurer qu'en début d'année. Hormis la célèbre Demo one, et Wipeout qui tournait en boucle, j'avais déjà commencé à m'acheter mensuellement le playstation magazine officiel et son fameux cd de démo.
C'est sur l'édition de mars que je le vis la première fois. Une simple vidéo, un trailer tellement impressionnant à l'époque, j'avais du me la repasser une bonne centaine de fois.

Quelques mois plus tard, je posais enfin les mains dessus.. Petite particularité de l'époque, je n'avais pas encore de carte mémoire. J'allais me rendre bien vite compte que pour finir le jeu il allait falloir m'armer de patience ^^

Mes souvenirs sont très vivaces concernant mon expérience avec ce jeu, je me rappelle avoir passé avec un pote près de 40h non stop à y jouer pour le finir. Avec Chris, on ne s'est arrêté que pour manger, nous sommes morts plusieurs fois et comme nous n'avions pas de carte mémoire, il fallait recommencer du début.
Finalement, au bout de presque deux jours de jeu continu, nous arrivons dans la salle de Tyran... avec 6 cartouche de fusil, 1 balle de magnum et 90 balles de beretta...

On a tourné bien une demi-heure dans cette stupide salle en essayant, après avoir épuisé nos dernières munitions, de le finir au couteau. Quelle utopie...
On a finit à regret par éteindre cette stupide console, résolu à acheter notre première carte mémoire :)

Ce jeu fut réellement pour moi une expérience unique encore à ce jour dans le domaine du jeu vidéo. Un système de caméra cinématographique, un gameplay rigide mais ô combien jouissif à l'époque, du stress et de l'adrénaline à gogo, un scénario bien plus fouillé que ce que les apparences laissent entrevoir, bref, le condensé du jeu ultime pour le gamer que j'étais à l'époque.

Bien sûr, le découvrir de nos jours, n'a plus vraiment de sens, même en jouant au rebirth sur GC. Et quand on voit le massacre de la licence opéré avec le 5, on est en droit de comprendre pourquoi les gamers les plus jeunes n'apprécient pas ou ne connaissent tout simplement pas cette série culte.
Mais qu'importe, j'ai vécu cette expérience et en garde un souvenir impérissable :)

Capcom (Shinji Mikami), merci.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1009 fois
13 apprécient

Arkonite a ajouté ce jeu à 1 liste Resident Evil

  • Jeux vidéo
    Illustration Top 20 Must Have PSone

    Top 20 Must Have PSone

    L'arrivée de la Playstation modifia radicalement le visage du jeu vidéo. Faire un top 10 aurait été trop draconien pour moi,...

Autres actions de Arkonite Resident Evil