MR.X, première consultation gratuite

Avis sur Resident Evil 2 sur PC

Avatar LinkRoi
Test publié par le
Version PC

Parlons de Resident Evil 2 : Remake !

Avant toute chose, je tiens à préciser que je suis un amateur des Resident Evil récent (surtout du 4, mon amour !) et non pas des anciens. Le seul vieux Resident Evil que j'ai fait & adoré est le Remastered du premier (RE : Remastered sur pc). Pourquoi ?, car je trouve que visuellement pour un jeu d'horreur ça ne me parle pas du tout (alors que j'ai rien contre la Playstation ou les vieux jeux), mais un jeu qui mise sur son ambiance (surtout aujourd'hui) doit avoir un visuel accrocheur (comme le remastered du premier) sinon j'ai du mal à être plongé dans le jeu (malgré leur qualité évidente). Alors oui, je découvre Resident Evil 2 avec ce remake, vous avez amplement le droit de me dire que mon avis n'a pas de sens, que je suis un crétin et ça me va, car dans cette critique, j'ouvre ma gueule et je dis ce que je pense quand même de ce jeu ! (donc, pas de référence au jeu de base ^^). Puis même, je vais peut-être le faire un jour l'épisode original, mais le maniement me semble lourd comme tout (j'avais adoré le nouveau maniement du Remastered, plus fluide). En plus, je sais que j'aimerais bien le jeu de base tant j'ai aimé Rebirth, mais Rebirth était bien une claque visuellement parlant et l'ambiance était parfaitement maîtrisé !

C'est l'histoire d'un mec nommé Leon, un jeune homme qui commence tranquillement sa première journée dans la police de Racoon City, nouveau collègue, nouvelle ville, de nombreuses opportunités s'offre à notre cher Leon. L'avenir semble Claire pour lui, protéger les citoyens, être un bon policier au service des gensbon ! sauf que... Bah c'est la mort ! Le jeu ouvre de la même manière (car oui, même si je n'ai pas fait l'épisode de base moi-même, je reste avec une base quand même, vidéo et tout le tralala). La différence est que dans l'intro sur Playstation 1, c'était une cinématique alors que là, on joue vraiment l'intro dans la station-service, ça fait plaisir ! Sinon, niveau scénario, je ne rentrerai pas dans les détails, mais on nage dans du connu (bah, oui, c'est un remake) et ce n'est clairement pas le scénario de l'année, mais il faut ce qu'il doit faire, instauré une suite d’événements dans un jeu d'horreur un peu nanardesque sur les bords (dialogue) sans jamais être vraiment profond malgré qu'il soit quand même intéressant à suivre un minimum ! Qui dit Remake, dit mise en scène un peu plus action pour la licence, que ce soit les cinématiques ou certains moments en jeu, la mise en scène réussie à être "explosive" sans jamais déborder dans le ridicule extrême.

À noter que le jeu se devise en deux campagnes principales relativement semblable, mais comportent certaines différences (surtout en BIS). Dommage que le scénario (BIS) soit complètement a la ramasse niveau cohérence de ce que l'autre personnage a fait pendant son aventure. Sinon, le scénario BIS apporte plus de difficulté, si vous jouez avec un personnage différent les armes le seront tout autant (Pompe Leon, Lance-grenade Claire par exemple.

Donc, on retrouve dans ce Remake l'histoire du personnage le plus charismatique de la saga, je nomme bien sûr Leon Scott Kennedy ! Première journée de boulot dans cette nouvelle ville qu'est Racoon City, il se rendra compte du cauchemar qu'il l'attend bien trop tard, de quoi bien commencer la semaine :P. Personnage que j'adore, il respire la classe, son design ici (comparé du 4) fait bien plus jeune et franchement, le design est parfait pour le personnage !

Claire Redfield est un personnage aussi intéressant, mais qui n'a pas les mêmes motivations que Leon. Elle se rend à Racoon City non pas pour son boulot, mais bien pour retrouver son frère (Chris Redfield) qui ne donne plus de nouvelle. C'est un personnage que j'apprécie beaucoup aussi (comme la plupart des personnages de RE en vrai) et son design est aussi réussi que celui de Leon !

Adadadadadada Wong ! Personnage au combien intéressant et surtout très évasive, on ne comprend pas trop ce qu'elle veut, pourquoi/qui elle travail, très flou comme personnage lors de la première rencontre. Même au niveau de sa personnalité, Ada n'est pas le genre de femme à se laisser faire, voir un peu trop autoritaire loul, Leon tombera sous son charme (ce qui est compréhensible :P). Encore une fois, son design dans ce remake est plutôt réussi, on reconnaît très bien le personnage et elle garde son charme !

Sherry Berking est un autre personnage important de l'histoire, petite fille laisser a elle-même par ses parents complètement teubé et absorbé par leur boulot. Comme (LEOOONNN, LEOOON, Ashley :P) elle peut paraître d'un petit boulet dans la campagne de Claire, mais au moins, ça reste compréhensible (c'est une petite quoi, pas une grande fille comme Ashley, grrrr.). Puis même non, ce n'est même pas un boulet du tout dans le jeu tant elle ne reste pas longtemps !

Le reste des personnages étant annexe, je ne m'attarderais pas dessus (on retrouve les Birkins par exemple), Marvin Branagh qui est chef de la police qui aidera Leon en début de jeu, mais on ne le voit pas énormément pendant l'aventure.

Comme je disais, le chara design est réussie pour ce Remake autant pour les personnages principaux que pour le bestiaire !

Au niveau de l'animation aussi le jeu est assez réussi, ça reste classique, mais l'ouverture des portes est fluides (et réaliste), si un zombie tombe sur nous pendant sa mort, le personnage le repousse (j'ai été surpris de ça !), le jeu comporte pas mal de petit détail qu'il est possible de ne même pas voir dans sa partie, mais présent ! Puis, j'en parlerai dans la section graphisme, mais RE 2 m'a bluffé comme jamais sur un truc et déçu énormément sur un autre, mais je garde le suspense :P. Par contre (j'en parle ici, on s'en fou !), pourquoi quand un Zombie mord Leon, ça ne fait rien niveau transformation ? enfin, ce n'est qu'un détail, mais c'est vrai que se faire mordre 2-3 fois ça fait bizarre X).

Le doublage français est de très bonne qualité malgré un coté nanardesque toujours un peu présent pendant les cinématiques (mais ça, c'est logique ! RE est nanardesque malgré tout).

Maintenant, il faut parler d'un point que je trouve important dans ce genre de jeu, le bestiaire ! Il est difficile de faire un bestiaire de qualité qui reste en tête (donc pas des ennemis nuls), Resident Evil 2 : Remake le fait parfaitement bien ! Certes, le bestiaire classique est plutôt pauvre en variété (zombie en grande partie, chien fou, il découpe, Lickers), mais chaque monstre a été créé et a un niveau de finition vraiment I.N.C.R.O.Y.A.B.L.E et je ne blague pas. Que ce soit leur design, leurs modélisations, leurs effets sonores, leur mouvement, tout a été bien travaillé pour faire flipper le joueur, le bestiaire est parfait et reste en tête malgré sa faible diversité (encore une fois, RE 6 propose une variété dingue, mais... mouais).

Puis ça, je parle uniquement du bestiaire classique, mais on en parle des boss ? Avant, on va parler du Super-héros, MR.X, l'homme d'acier qui nous poursuit une partie de l'aventure , c'était possible de faire plus stressant ? Non franchement, encore une fois, son design (fait très Héros de Comics et peur !) puis l'entendre se promener dans le commissariat (tain, boum boum boum boum boum) avec un bon casque, on peut même deviner ou il se trouve (à l'étage ? ou pas ?) non ça, j'ai adoré comme idée dans le jeu, ça apporte une tension supplémentaire franchement bienvenue ! Puis franchement, ça fait longtemps qu'un Zombie n'a pas fait autant peur dans un jeu, ah oui ! les Zombies sont une vraie menace dans ce jeu et ne sont pas là pour rigoler, oh vraiment pas !

Puis le reste des boss (principaux) ne resteront pas forcément en mémoire, ça reste classique et plutôt intéressant, mais leur nombre est très restreint et hormis les deux derniers combat (la musique, LA MUSIQUE !) rien ne me restera en tête pour être franc.

Metroidvania est le mot qui me vient en tête pour décrire la progression dans Resdient Evil 2 : remake ! Pourquoi ? tout simplement, car le système est très semblable, on remplace les pouvoirs par des objets, puis on tient là recette du metroidvania sauce RE. Une carte fermée qui s'ouvre petit à petit au gré de votre exploration, saupoudré d'énigme par ci par la pas trop difficile, mais juste assez pour réfléchir un minimum (vraiment un minimum hein) ça donne un jeu incroyablement riche au niveau de son level design. Level design intéressant car ouvert sans être ouvert, linéaire sans être linéaire, on explore ce commissariat puis on avance de façon linéaire pour revenir de façon non linéaire après avec des objets qui servent l'histoire et à ouvrir de nouveaux passages, de quoi rendre la progression intéressant et fluide sans jamais être lourde.

On dit au revoir au fameux mode mercenaire qui n'est pas présent dans ce Remake du 2, mais bienvenue au mode "survie" avec Hunk que je n'ai pas terminé, car ce mode m'insupporte X). Le mode est en soit assez intense et peut plaire à certaines personnes, mais je l'ai trouvé chiant en réalité. Ce n'est qu'une course avec des ennemis en surabondance qui te font chier tout le temps X). Enfin, je suis méchant, mais le mode n'est pas mauvais, mais me parle moins.

Le jeu est composé en grande partie de Script dissimulé pourtant assez grossier dans la forme. C'est important dans un jeu d'avoir des scripts, ça permet d'avoir une situation donnée instantanée sans problème, mais avoir un abus de script pas très bien cacher, ça saute aux yeux et créer parfois un dissonance avec ce que le joueur fait/voit et vie. Voir un zombie "mort" proche d'une statue importante, on le voit a des kilomètres qu'il va se lever une fois l'action importante faite :/.

Concernant le gameplay, j'ai envie de dire que la saga a trouver son parfait équilibre avec cet opus. Le jeu reprend la base du 4 en améliorant la fluidité des mouvements de Leon & ne reprend pas les techniques de Ninja futuriste venu d'ailleurs du 6. On garde cette aspect "lourd" réaliste qui va très bien au genre du style horrifique sans tomber dans le ridicule du Catch au calme contre des zombies. Leon/Claire se contrôlent parfaitement bien, le demi-tour rapide est toujours de la partie, on peut maintenant viser en marchant, non aucun gros défaut de gameplay a mes yeux. Par contre, on garde l'inventaire un peu dégueulasse du 7, sobre mais pas spécialement jolie (pas de valise comme dans le 4 !). Puis maintenant on va parler du point qui m'a le plus bluffé, les combats et l'impact des coups sur les zombies. Déjà, je ne crois pas avoir vu un niveau de détails aussi hallucinant dans un jeu concernant la localisation de dégâts, bras, poignet, jambe, tête, c'est du grand art et c'est impossible de prendre en défaut le jeu la dessus tant il propose quelque chose d'incroyable tant le niveau de réalisme est élevé ! On retrouve un arsenal aussi assez variés passant du couteau au pistolet au shotgun au lance-grenade, on est bien dans RE ! (à noter que les zombies morts restent au sol pendant toute l'aventure, quelque chose qu'on ne voit trop peu encore une fois !)

Bon, en terme d'agressivité, l'intelligence artificielle fait un boulot monstre (eheh), les zombies sont une vraie menace et font vraiment peur. Par contre, le pathfinding est complètement aux fraises, chien qui court n'importe comment, Zombie qui se coince partout (on va mettre ça sur le dos du Virus :P).

J'ai fait les deux aventures (normal et BIS) en mode normal et autant dire que la difficulté est présente sans être insurmontable. Les munitions, les soins ne manqueront pas, mais les ennemis et boss restent assez puissant pour vous barrer la route, c'était une difficulté adapté même si j'aurais aimé avoir les rubans encreurs dans ce mode...

Qui dit Resident Evil dit énigme ! RE2 : Remake ne déroge pas a la règle, les énigmes sont présentes pour ponctuer l'aventure sans jamais être insurmontable. À noter que la plupart des "énigmes" ne sont pas obligatoire (comme les coffres, les cadenas, etc...).

Le codex du jeu est extrêmement généreux en artworks de tout genre en plus d'être franchement sublime. Il propose aussi les modèles 3D des personnages/bestiaire animé qui plus est ! ça fait plaisir de voir un truc aussi complet même s'il faut tout débloquer pour voir.

Comme l'ambiance se veut parfaitement oppressante pour le joueur, le jeu opte pour une interface totalement épurée qui rend l'aventure vraiment agréable et tellement plus immersive ! C'est un détail que certains devs négligent et pourtant, ça joue tellement dans la balance sur l'atmosphère du titre ! En plus de ça, le jeu n'abuse pas du code horrifique simple qui se nomme (SCREAMER DE FILS DE SATAN). Certes, quelques fois dans l'aventure ça peut ressembler de loin, mais ça reste soft et le jeu oriente clairement la peur vers son ambiance, bien mieux !

Avant de parler des environnements en profondeur, je veux parler d'un GROS défaut du jeu. Autant le niveau de réalisme sur les zombies (localisation de dégâts) est dingue, autant l'interaction avec le décor (dans sa globalité) est digne d'un jeu Nintendo 64 (et encore). Non franchement, ça fait très grossier comme détails après un truc aussi réaliste que l'impact sur les zombies. Après, les environnements en soit sont plutôt variés, mais pas tous du même niveau. Le commissariat est clairement la zone avec le meilleur level design et direction artistique, on perd tout ça dans les égouts pour retrouver quelque chose d'intéressant dans le laboratoire, un vrai zigzag en terme de qualité.

Autant le dire d'avance, les nouvelles musiques du remake sont excellentes (save room, last boss, etc...) mais globalement elle se fait très très très très très discrète (une bonne partie des séquences ne proposent tout simplement pas de thème pour être pleinement plongé dans l'ambiance). Encore un parti-pris pour l'ambiance au détriment des musiques, moi ça me va ! le compromis est réussi.

Conclusion : oui, comme vous avez pu le lire, RE 2 : Remake m'a plu du début à la fin, malgré quelques erreurs assez grossière, le jeu parvient a procurer une ambiance parfaitement maîtrisé avec un gameplay qui colle au jeu. Peut-être la formule qui fonctionne le mieux pour un Resident Evil !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1025 fois
20 apprécient · 1 n'apprécie pas

LinkRoi a ajouté ce jeu à 7 listes Resident Evil 2

Autres actions de LinkRoi Resident Evil 2