Une copie du 4, mais en copiant... très mal.

Avis sur Resident Evil 5 sur Xbox 360

Avatar LeFameuxRuben
Test publié par le
Version Xbox 360

Resident Evil 5 Gold édition (Xbox 360).

Très grand amateur de la série vidéodisque "Resident Evil" (ou Biohazard par chez eux) depuis 1999/2000, je m'étais essayé à une démo de ce cinquième épisode peu avant sa sortie et qui ne m'avais vraiment pas enchanté !
Ayant peur de ne plus apprécier la série qui avec code Veronica partait un peu dans le n'importe quoi, j'ai préféré ne pas y jouer malgrès que les similitudes de gameplay et autres faisaient clairement penser au grandiose Resident Evil 4 qui avait amorcé un changement radical mais d'une brillante façon.

Et bien maintenant que j'ai fini cet opus Africain, je sais que je n'aurais pas dû craquer, pour moi c'est le pire de la franchise (série de base numéroté, pas les à côté comme gun survivors etc.) mais en plus c'est un jeu que je trouve vraiment très agaçant à jouer.
Pas que je sois un joueur de pacotille, mais je suis mort d’innombrables fois pour des conneries et n'ai pris presque aucun plaisir à jouer pendent ces longues 13/14 H.
Voici tous les points noirs que je lui reproche :

  • Je commence avec le plus sale problème du jeu, dès le début on a une partenaire, tout le jeu se joue à deux et mon Dieu qu'elle est idiote cette empotée !
    Elle est juste insupportable, son IA est celle qu'on pourrait avoir dans les jeux sortis avant les années 2000....
    Si on lui donne des armes/munitions elle va tout vider au plus vite sur n'importe quel ennemi (les femmes et l’économie hein!), si elle a des grenades elle ne les utilises jamais, elle se met toujours dans le chemin ou dans la ligne de tir (pourtant elle n'est pas blonde !) à croire qu'elle veut mourir pour abréger mes souffrances de l'avoir à mes côtés tout le long de l’aventure (allégorie du mariage ?*).
    Quand je fais de la place dans mon inventaire pour ramasser un objet elle me donne systématiquement un autre comme des munitions, mais rebloque donc mon inventaire et je ne peux plus ramasser l'objet sans devoir refaire un échange pour qu'elle reprenne ce qu'elle vient de me donner... horriblement agacent quand il y a des ennemis autours.

    Elle met un temps de dingue pour ramasser les objets et si elle en a qui soigne, elle n'attendra pas qu'on soit assez mal mais l'utilisera pour un bête petit bleu, alors que c'est aussi rare qu'utile et qu'il faut les utiliser avec parcimonie...
    En plus d'être souvent très gênante, soit elle fonce dans la gueule du loup, soit elle n'aide jamais en restant en retrait, finalement elle meurt souvent et il faut recommencer la mission, pfff ;
    pourtant Ashley dans le 4, savait rester derrière sans jamais gêner et aider quand il le fallait, dans R.E Zero, le partenaire qui était des fois un peu mou avait une I.A tout ce qu'il y avait de plus honorable pour ne pas entacher la progression...

  • Bon y a plus de zombies, c'est chiant mais il faut s'y faire, mais à part repomper du bestiaire classique (Likers, El Giganto...) les nouveaux monstres ne sont vraiment pas très inspirés et tantôt idiots tantôt presque indestructibles.

  • Pour ne pas se fouler, les développeurs on ultra copié le quatrième opus, il est vrai qu'il a fait date dans l'univers du jeu, mais en voulant améliorer certaines choses, ils n'ont fait que les dégrader :
    par exemple c'est quoi cette super mauvaise idée de mettre l'inventaire en affichage transparent dans le jeu sans pause ?
    J'ai envie de dire puisqu'on est dans un jeu d'action pourquoi pas, mais il faut quand même jouer avec deux inventaires (partenaire) et les échanges ne sont pas instinctifs donc on perd du temps, temps crucial quand on est cerné par beaucoup d'ennemis ou un boss rapide.
    Que l'on ne nous laisse pas souffler en supprimant la pause de l'inventaire instauré depuis le début de la saga, ok, mais alors il fallait le penser pour deux personnage et plus facile d'utilisation !

  • La maniabilité est identique au 4, mise à part que Sheeva est souvent devant nous quand on fait demi-tour (Ashley elle se baissait ou allait directement derrière nous, de plus il est étrange que la manière de vaincre certain boss demande de se retrouver vite dans leurs dos, alors que la camera épaule fixe et la rigidité de mouvement du personnage n'est pas du tout appropriée à cette situation (dans un grand nombre d'autres jeux ça passerait nickel).

  • Sinon il se passe de drôle de choses avec les ennemis, sur une partie ils peuvent être incroyablement durs à occire presque immortels et la fois suivante quand on recommence parce qu'on est mort ou que Sheeva l'est (souvent quoi) en trois-quatre coups pourtant bien placés à l'identique ils rendent l’âme.

    Ex : une séquence contre une grosse dizaine de Likers, j'ai recommencé 16 fois sans jamais y parvenir, trop résistants, le lendemain je re-essaye et je les abats tous très facilement du premier coup.
    Une autre fois je dois affronter une armée de salopards, j'ai arrêté de compter après une quarantaine tous d'un coup sur moi, la fois suivante ils ne sont plus que 10 à peine et les autres arrivent par groupes de 3/4 facile à passer, donc j'en déduis que la difficulté est assez hasardeuse.

  • Des séquences ou des combats contre des boss ne sont pas pensés sur notre technique, sur de la réflexion ou même nos réflexes, mais simplement sur l’endurance, refaire plusieurs fois la même chose en espérant que ça se termine un jour (Boss de fin), ce n'est pas ce que j'appelle s'amuser ça.

    En parlant de réflexes, pafois les QTE, les actions à réaliser en appuyant sur le bon boutons au bon moment, ne laisse souvent que très peu de marge d'erreur, même pendant les cinématiques (moment où on peut souffler un peu) il faut rester à l’affût, un quart de seconde trop tard et c'est la mort assurée (je me suis fait avoir pas mal de fois), de plus des cuts-scènes qui apparaissent en pleine action c'est vraiment pas judicieux, on reprend là où on était avec l'action en route nous poussant à la faute puisqu'il faut faire autre chose maintenant, nul ça.

  • L’utilisation de ces nouveaux décors qu'est l'Afrique est vraiment sous-exploité, le début dans le village c'est bien, l’Afrique noire bien retranscrite, mais très vite ont l'oubli pour de l'industrialisation souterraine et militaire vraiment pas crédible dans cet univers, un passage en jeep nous montre un peu la savane mais trop vite, sombre et peu détaillé (mieux vaut se faire Far Cry 2), l’Afrique se confond souvent avec les paysages Espagnols du 4eme opus, vraiment dommage c'était tout l’intérêt du jeu de délocaliser dans un endroit plus exotique.

  • Faut-il seulement parler du scénario ? Ça n'a pas toujours brillé par son originalité mais ici on s'en est presque navrant, du déjà vu, classique et digne d'un film Z.
    Pour ce qui est des fameux documents qui nous en apprennent plus sur l'histoire de la saga, les personnages et les virus, ils sont ici en nombre très limité et placé à des endroits vraiment mal pensé (avant de l'action, quand y a une bonne ambiance etc.) et des fois y a trop de pages à lire alors qu'on vient de faire le plein de munitions et qu'un gros combat nous attend à la porte d'à coté, juste par envie de lire car ce n'est pas le moment ni l'endroit, en plus ce n'est pas souvent très intéressent.
    Comme la mise en scène, pourtant assez copié encore une fois sur le 4, elle n'est pas toujours lisible et est extrêmement classique, très oubliable (messieurs de chez Capcom, faudrait faire un stage chez Konami et jouer un peu plus aux Métal Gear Solid, ou alors appeler un vrai metteur en scène pour diriger tout ça).

Beaucoup plus tourné action, mais ne sachant pas faire le subtil mélange d'action/horreur/ambiance du 4, il aurait mieux valu choisir l'un ou l'autre, quitte à ne faire un jeu d'action uniquement il fallait penser le gamplay et l'interface de l'inventaire en conséquence et faire de la partenaire une alliée utile.

Au final j'ai vraiment eu l'impression de jouer à un jeu rempli de toutes les mauvaises idées que les développeurs de Resident evil 4 auraient pu jeter ne les trouvant pas bonnes et récupérées pour ce 5e volet pour ne pas trop se fatiguer à faire la nouveauté.
Resident Evil 5 est au 4 ce que Rosenrot est à Rise Rise.
Certains y trouverons du plaisir à tirer dans le tas mais il faut reconnaître qu'il accumule anormalement bien trop de défauts.

  • Je rigole les filles, je rigole.
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 263 fois
Aucun vote pour le moment

LeFameuxRuben a ajouté ce jeu à 4 listes Resident Evil 5

Autres actions de LeFameuxRuben Resident Evil 5