" The Louisiane Chainsaw massacre "

Avis sur Resident Evil 7 sur PlayStation 4

Avatar Ptit Ben
Test publié par le
Version PlayStation 4

Après l'ignoble melting pot clownesque parodique Resident evil 6 , dur de partir avec un optimisme total en tant qu'ancien fan de la licence ayant été dégoûté depuis l'excellent RE 4 par le virage action opéré par Capcom.
Pourtant ce 7 ème épisode ( sans compter les 40000 spin off ) avait l'air de revenir un peu aux sources , à savoir le survival horror , c'est pourquoi j'ai décidé de me faire mon propre avis.
Dès le début on sent que Capcom a stoppé le LSD en piochant dans les références de l'horreur dans un contexte plus flippant et viscéral : Stop la métropole moderne et bonjour la Louisiane toujours aussi charmante et glauque à la fois ( Coucou True detective ) , intro avec plan élevé sur la voiture sillonnant la route ( Coucou Shining ) , arrivée devant la grande cabane / ferme ( Coucou Evil dead ) et nous voila vite confronté à la famille Baker , digne successeur de la famille de timbrés issue de Massacre à la tronçonneuse.

" Mon père , ma mère , mes frères et mes sœurs , oh oh ce serait le bonheur"
Voilà le départ d'un long jeu de chat et de la souris avec la famille de redneks cinglés du Bayou.
Nouvelle vue en FPS ( fini les plans fixe avec angle cinématographique ) pour renforcer la sensation de peur , il faut avouer que ça surprend au départ d'autant plus qu'on doit vite s'adapter à la jouabilité un peu lourdingue au début , le temps de maîtriser le gameplay.
Je tiens à féliciter Capcom pour la première partie du jeu qui est une vraie réussite car elle alterne avec une grande maîtrise le côté traque où l'on doit se planquer , fuir pour conserver ses bastos pour ensuite alterner avec un côté plus aventure ( Résolution d'énigmes ).
L'autre gros point fort c'est d'avoir réussi à intégrer les mécaniques habituelles de RE comme l'inventaire limité , le retour des coffres à objet et salle de sauvegarde , les clés spécifiques pour ouvrir les portes , la combinaison d'objet et du crafting. On repense tout de suite au chef d'oeuvre pionnier d'autant plus que le jeu multiplie les références de manière subtile ( L'horloge , le fusil piège , le bruit du digicode ..... ) . Un système de flashback bien amené rajoute en plus des séquences sympas dont une évasion rappelant un bon vieux Saw. Pas d'abus de Jumpscares , une ambiance crade , poisseuse avec des jolis jeux de lumière ( malgré une technique parfois pas terrible ) , la première moitié du jeu est vraiment oppressante à souhait et fera craquer les plus faibles.
Dommage que la seconde partie du jeu s'éloigne un peu trop en s'orientant à nouveau dans l'action linéaire et un aspect "Too Much ".

On en vient donc aux deux gros points faibles :
- Pourquoi s'éloigner du concept de départ en repartant sur un truc trop fantastique juste pour recoller un minimum à la licence ? Le scénario à la con c'est pas grave c'est resident evil , on a pas besoin de boss de la taille d'un dinosaure pour flipper.
Deuxième gros défaut , le final est expédié après une durée de vie correcte mais pas longue non plus ( 10-12 heures en normal , en prenant son temps ) et on se sent un peu lésé car on se pose des questions ?
Et pour ça bien sûr , la solution c'est quoi ?
LES MOTHERFUCKING DLC !!!!!!!!!!!!
Comme pour FF 15 , pas de pitié , il y en a ras le bol de voir des ellipses scénaristiques , des modes enlevés pour devoir repasser à la caisse pour 20 minutes de jeu ........ Pas de mode mercenaires , pas de separate ways , que devient ce perso qui a disparu au milieu du jeu ? Dans ton C.. l'ami , on a sorti le jeu et une semaine après on rajoute du contenu payant de disponible. C'est aussi con que la défense de Fillon sur Pénélope , c'est du non respect , et si les gens faisaient moins les vaches à lait , on aurait plus ce fléau des temps modernes .
Dommage d'avoir cet arrière goût alors que la nouvelle recette était bonne. C'est vraiment un jeu que je recommande car c'est un bon survival mine de rien , avec une prise de risque à saluer de la part de Capcom. il faut maintenant trouver le bon mélange entre le gameplay fun et agréable de RE 4 ( et 6 ) et l'ambiance survie / horreur du 7 pour relancer la machine. Par contre virez moi ces DLC , ça nuit à l'image de marque et ça pousse à consommer d'occasion ( ou attendre une version GOTY ) .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 216 fois
1 apprécie

Autres actions de Ptit Ben Resident Evil 7