Un banal tête-à-tête

Avis sur Resident Evil 7 sur PlayStation 4

Avatar axelbanco
Test publié par le
Version PlayStation 4

ATTENTION, CETTE CRITIQUE PEUT ETRE SATIRIQUE PAR MOMENT

J'ai déjà fait plusieurs Resident evil (Le 1er remasterisé et le 5ième épisode) donc la série ne m'est pas inconnu au niveau de ces mécanismes ou de son gameplay.

Alors ce nouvel épisode est-il bon ? Qu'apport-il ? Est-il innovant ? Sympa à jouer ?

  • Condition de jeu

Pour ma part, je l'ai fait sur PS4 avec la casque de réalité virtuelle. Bah oui, faut un peu le rentabiliser ce casque. C'était une bonne expérience, il faut l'avouer. On est réellement plongé dans l'univers du jeu. Cependant, il faut y aller par petite dose au niveau de l'utilisation du casque car au début, on a un peu du mal.

  • Impression de jeu

Ce jeu est un "jeu couloir" ou "semi monde ouvert" par moment. Cela ne me gêne pas du tout si le rythme du jeu est bon (on va y revenir, ne vous inquiétez pas). Le déplacement de l'avatar me semble un peu lourd. L'avatar peut sprinter à l'infini et sait bien sur manier tout un tas d'armes, une personne banale dans notre monde.
Pour le maniement des armes, bah, on a l'impression qu'on est à la fête foraine. L'intelligence des ennemis n'est pas folle et tu as l'impression parfois de tirer sur des cibles qui bouge mais lentement donc tu as largement le temps de tirer.

  • Les personnages

Je retiendrais surement la famille Baker car elle est super bien imaginé et totalement barré. Le problème est que l'histoire de cette famille n'est pas très approfondie et elle est plus considéré comme une série de boss au sein du jeu.
Ce que je viens de souligner au sujet de la famille, il le vaut pour le reste des personnages. Ils ne sont pas très approfondis et très banal.

  • Le bestiaire

5 ennemis récurrents tout au plus. (Je ne compte pas les boss). Je trouve le bestiaire peu inspiré et même au niveau des boss. J'ai déjà vu des ennemis du même type et cela ne me fait pas peur de les affronter. Le jeu essaye de les faire apparaitre d'un coup au coin des murs, du toit mais bof, tu le sais que des ennemis peuvent apparaitre d'un coup.

  • Les armes

Zut, j'en n'ai pas parlé mais on est aux Etats Unis ma gueule alors fait pétez les armes. On a 3-4 sortes de pistolets . Un fusil à pompe, un lance flamme (utile que dans une partie du jeu), un couteau, un lance grenades et une mitrailleuse.

Pensée du lecteur : Attendez, autant d'armes pour un jeu qui se veut Survival horror, quelque chose cloche.

  • Rythme du jeu

Alors là, désillusion totale. Le début du jeu est plutôt bon, on est dans la veine du premier épisode. Exploration et énigme. Enigmes très très facile, faudrait pas qu'on soit bloquée ou qu'on réfléchisse. On pose donc l'ambiance et on explore avec une certaine peur car on n'a pas d'armes au début. On cherche plus à éviter l'ennemi que de l'affronter.

Pensée du lecteur (OUI, JE LIS DANS VOS PENSEES) : Mais attendez, il nous a dit les armes et le bestiaire. Donc à un moment, cela peut être l'inverse.

JULIEN LEPERS VOUS APPLAUDIT AVEC LES PIEDS.

Bah oui, on peut détruite tout ce que l'on a posé au début, monsieur les développeurs. A la moitié du jeu, vous êtes "Insérez un nom connu et badass qui possède un tas d'armes et de munitions " (exemple, Chuck Norris, désolé technique Capcom pour les énigmes parce que c'est bizarre une porte qui est fermé à clé. Il faudrait une clé se dit le personnage in game).

Le truc est que le jeu devrait être plus horror et non action. Il y a de bons passages jusqu'à la moitié du jeu ou le niveau du jeu baisse considérablement.
Je vous avoue que je pourrais vous parlez de plein d'autres choses comme une sorte de repompe de l'ambiance de Resident Evil Révélations.
Le dernier tiers du jeu est juste horrible, c'est du rail shooter bête et méchant.

  • Le scénario

Il tient sur une feuille peut être recto verso. Mais ne prends des risques en ne mettant pas partout des références ou des liens avec les autres jeux.

Moi : Attendez Capcom, pourquoi la fin ne répond pas à certaines de mes questions.

Capcom : Mon cher joueur, il y a les DLC.

Moi : Le jeu est en kit ?

Capcom : Non, non, si tu veux réellement comprendre le scénario ou l'approfondir seulement.
Mais tu sais on t'offre un DLC gratuit. Dans les cas, si tu es intéressé, le season pass est à 30 euros.

CAPCOM TE PREND POUR UN IDIOT VERSION 2 (PREMIER VERSION DISPO AVEC STREET FIGHTER 5).

  • Durée de vie

Un point intéressant, le jeu ne dure pas longtemps (7-8 heures pour ma part, en fouillant la maison et 1ière session) donc on supporte assez bien le fait d'avoir fait l'aventure au casque. Il faut l'avouer, avoir un casque sur la tête pendant plus de 2h pour moi est impossible.

On peut donc se faire des petites sessions d'une à deux heures et arriver rapidement à la fin d'autant plus que le jeu est vachement facile et en couloir d'autant plus à la fin.
Juste une remarque, le fait qu'un succès soit déblocable si on finit le jeu en moins de 4 heures doit vous donnez une idée de la possible durée de vie en ligne droite et en connaissant le jeu à l'avance.

  • L'ambiance, les voix et la bande son

Le tout est correcte pour l'essentiel. Les voix m'ont semblé correct. La bande son est bonne sans être excellente. Avec le casque VR, l'ambiance était très bonne. Les graphismes sont corrects pour de la réalité virtuelle. Il y a bien sur des choses très moches si on s'approche de trop près.

  • Conclusion :

Cher lecteur, le jeu n'est pas mauvais mais il est décevant et générique. On a un début très prometteur mais qui est gâché par la suite par le fait que l'on devienne surarmé et que le jeu devient plus action, ce qu'il ne devrait pas être ou tenter du tout.

Ce nouvel épisode veut en fait s'adresser à des gens qui ne connaissent pas la série. C'est pour cela qu'il y a des énigmes très facile, un scénario banal en dehors des lignes de la série , des jumpscares prévisibles, peu d'ennemis et une vue FPS. On ne s'identifie pas au héros principal, on l'est.

Capcom essaye d'attirer de nouveaux joueurs comme le font certains studios. (Par exemple, Ubisoft avec sa série Assassin's creed). Ce nouvel épisode n'est pas révolutionnaire, ni ambitieux mais il n'était pas conçu pour. Il ne veut pas dépayser les nouveaux joueurs.

Tout de même, c'est dommage de voir cela dans Resident Evil. Une série qui a réussi à faire émerger un genre. Je pense aujourd'hui qu'il faut voir Resident Evil comme une série, un film de série B, c'est sympa à regarder, à jouer. On y prend du plaisir mais on l'oublie vite. Il est au sein d'un paysage et ne se démarque pas.

PS : Je tiens à préciser une chose importante, j'ai acheté le jeu en version normal mais il est disponible en version GOLD (càd, avec le season pass). Le prix est intéressant (40 euros) mais je trouve encore inacceptable qu'un jeu soit vendu en kit pour le comprendre en profondeur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 141 fois
1 apprécie

axelbanco a ajouté ce jeu à 1 liste Resident Evil 7

  • Jeux vidéo
    Jaquette Assassin's Creed Origins

    Jeux 2018

    Avec : Assassin's Creed Origins, Song of the Deep, Dishonored : La Mort de l'Outsider, Assassin's Creed Chronicles: China,

Autres actions de axelbanco Resident Evil 7