C'était ce que j'aurais voulu pour la saga.

Avis sur Resident Evil : Outbreak sur PlayStation 2

Avatar Sephrius
Test publié par le
Version PlayStation 2

J'adore Resident Evil : Outbreak. Je sais bien qu'il n'a pas fait que des heureux, mais purée qu'est-ce que je l'aime ce jeu.
J'aime tout d'abord le fait qu'il reprenne les plans fixes (enfin, même si c'est comme Code Veronica maintenant, c'est à dire tout en 3D), ça donne toujours un charme de dingue aux jeux quand c'est bien foutu. Là, c'est le cas.
J'aime aussi le fait le contexte du jeu. Imaginez, vous prenez le contrôle de simples survivants de Raccoon City, qui tentent seulement de fuir la ville, de fuir l'ennemi, tout en ayant des capacités propres à leurs métiers de base.

Ainsi, David le plombier sera capable de combiner des objets entre eux pour faire des armes. Il pourra les réparer aussi. Kevin le flic commencera avec un flingue, tout comme Mark le vigile. Yoko l'étudiante pourra porter plus de choses grâce au sac qu'elle a. Bref, vous comprenez le délire. Les 8 survivants ont tous quelque chose à apporter.

En jeu, on pourra choisir avant chaque niveau trois personnages. Celui que l'on jouera, et les deux autres qui seront des IA nous accompagnant. Mais pourquoi trois ? Parce qu'à la base, le jeu est multi. C'est juste qu'en France, ils avaient retirés la composante multijoueur. Bah ouais, sur PS2 en France, y'en a pas des masses qui jouaient online, et on s'en cogne. L'IA fait le taf, elle fait sa vie, quand on l'appelle elle vient généralement (tout dépend de la relation que le personnage a avec l'autre perso), elle nous soigne, nous donne des objets, nous relève quand on est sur le point de crever... C'est pas mauvais du tout.

Les niveaux sont tous extra, j'ai adoré reparcourir Raccoon City, voir l'envers du décors quand Léon, Claire et Jill étaient dans la ville... Réellement un plaisir pour moi. Puis toutes les choses qu'on pouvait faire dans le jeu, avec le décor, c'était ouf ! Se planquer sous le lit, dans un placard, construire des barricades aux portes grâce à du bois et des vis, frapper avec son pied des portes pour qu'elles s'ouvrent même quand c'était bloqué... Croiser ses alliés morts en zombies !

Y'avait des putains de bonnes idées dans ce jeu, et c'est bien dommage que ça n'est pas été repris. Je comprends pas d'ailleurs pourquoi ils ont pas continué dans ce sens, j'aurais carrément préféré avoir ça que le RE4 ou le reste des jeux. Cette ambiance qu'il y avait, ces musiques... Puis jouer des randoms ! C'était quand même quelque chose.

Putain ouais, j'adore Resident Evil : Outbreak.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 173 fois
1 apprécie

Sephrius a ajouté ce jeu vidéo à 1 liste Resident Evil : Outbreak

Autres actions de Sephrius Resident Evil : Outbreak