Un jeu sans ambition

Avis sur Resident Evil : Revelations sur PlayStation 3

Avatar TheOctagon
Test publié par le
Version PlayStation 3

Resident Evil : Revelations représente typiquement le chemin que la saga doit se garder d'emprunter.
Pourtant, c'est pas faute chez Capcom d'avoir tout fait pour rendre cet épisode attrayant. D'ailleurs, le pari est réussi puisque Revelations est un jeu tout à fait agréable, franchement bien fichu et même plutôt prenant par moments.

Cependant...

Resident Evil : Revelations me chiffonne un peu. Une fois terminé, je ne pouvais pas m'empêcher d'être déçu. En y rejouant, je me suis rendu compte que ce sentiment d'imcomplétude, cette frustration, était due au manque d'ambition de Capcom.

Resident Evil : Revelations a beau être sympa, il ne se mouille pas pour autant. Aucune innovation à l'horizon ! Un peu de Resident Evil 5 par-ci, un peu de Resident Evil Dead Aim par-là, le tout sur lit de nostalgie mal placée et de fan-service balourd.
Un peu d'action, quelques aller-retours, des couloirs étroits et sombres peuplés de monstres au design douteux, des munitions et herbes à chercher dans le décor et à utiliser avec parcimonie, des clés à chercher, etc...
A priori, Capcom a cherché à mettre tout le monde d'accord. Sauf que moi je ne suis pas d'accord, Capcom s'est contenté de faire un mélange de tout ce que les gens attendaient, de placer ça avec plus ou moins d'ingéniosité dans un jeu et de croiser les doigts pour que tout le monde n'y voit que du feu. Sauf que dans tout ça, ils ont oublié de donner une âme à Revelations, de créer une véritable atmosphère. Bref, de lui donner une personnalité.

Capcom, avec Revelations, a réussi à atteindre le degré zéro de la créativité sans que cela ne gêne qui que ce soit, ce qui est en soit une belle performance.

Tient, petite parenthèse, ne vous fiez pas au titre du jeu, aucune révélation n'est faite concernant le background de la série. Le scénario est presque aussi navrant que celui de Resident Evil 6.

Bon, je suis dur, Revelations n'est pas vraiment un mauvais jeu, mais il montre clairement que Capcom n'a pas cherché à se sortir les doigts du derche pour développer ce jeu. Finalement, même si Revelations est plaisant à jouer, il ne laissera pas de trace indélébile dans la mémoire des joueurs. J'ai d'ailleurs plus de respect pour Resident Evil 6 qui, bien qu'hautement perfectible, proposait une expérience unique (en terme de gameplay), faisait enfin évoluer la série et se montrait très ambitieux. Bien plus que Revelations en tout cas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 497 fois
4 apprécient

TheOctagon a ajouté ce jeu à 4 listes Resident Evil : Revelations

Autres actions de TheOctagon Resident Evil : Revelations