A vous de réécrire l'histoire...

Avis sur Rome : Total War sur PC

Avatar ceceledu50
Test publié par le
Version PC

Après être passé dans le Japon féodal et l’Europe médiéval, la saga des Total War, qui avait déjà acquis la réputation de faire des bons jeux, s’arrête en Antiquité avec Rome :Total War. Evidemment, ça fait rêver, quoi de plus plaisant que d’envahir l’Europe avec les Romains, les Gaulois, les Grecs, etc ?

Donc, le principe de ce jeu est de gérer son empire afin de se préparer à ses prochaines conquêtes : Un subtil jeu d’équilibriste se met alors en place, il ne faut pas être trop dépensier afin de ne pas perdre trop d’argent avec le salaire de nos soldats et généraux, mais il ne faut pas non plus être trop économe afin d’avoir assez de soldats pour ses futures conquêtes. Il faut donc gérer la construction de nos bâtiments avec sagesse (pour avoir de nouveaux soldats, ou plus de revenus par exemple), ainsi que le recrutement.

Mais, dans les jeux de stratégie, la guerre est aspect important : On peut alors faire de magnifiques batailles grandeur nature, où on commande nos différents groupes de soldats. On a alors des milliers de soldats qui s’affrontent sur le champ de bataille (une prouesse technologique assez folle d’afficher autant de soldats à l’écran en même temps).

On a alors un choix important de factions à jouer : Les Jullis, les Brutiis et les Scipiis (3 familles romaines), ainsi que pléthore de civilisations déblocables : Les Gaulois, les Grecs, les Carthaginois, les Egyptiens, les Parthes, les Britons, les Germains et les Séleucides (oui, ça en fait de la rejouabilité). Et le jeu est parfaitement équilibré, on pourtant penser que les civilisations barbares du nord de l’Europe seraient désavantagées, Que Nenni !

On a alors un line-up qui permet de faire de nombreuses campagnes : Eh ben parlons en des campagnes ! Ce jeu est chronophage au possible ! Il vous faudra conquérir 50 régions (soit la moitié de la carte environ) pour gagner. Comptez alors une cinquantaine d’heures (Par exemple, il m’a fallu 75 heures avec les Carthaginois pour conquérir toute la Gaule, Espagne, Italie, Afrique du Nord, Grèce et Carpates, c’est dire…).

Je pourrais aussi parler de la BO exceptionnelle (je n’exagère pas), du doublage français plutôt bon. On a alors un des meilleurs jeux de stratégie historique des années 2000, assez arcade et facile d’accès pour le premier venu (contrairement aux jeux Paradox comme Europa Universalis ou Crusader Kings).

Mais alors, pourquoi un 9 ? Il doit bien avoir des défauts ? En effet, le jeu souffre de quelques défauts tout de même. Si les graphismes de carte de campagne sont magnifiques (pour l’époque), la carte de bataille est beaucoup moins belle avec des soldats qui se ressemblent tous. Le contrôle des soldats est aussi parfois rigide, particulièrement lors du siège des villes, dans les rues étroites. On notera aussi une certaine lassitude au fur et à mesure que la campagne avance (On a l’impression de s’être embarqué dans un train train recrutement-attaque-recrutement-attaque…), le faible intérêt de la diplomatie, certaines civilisations qui ne sont pas jouables (Macédoine, Espagne, Scythie…) ainsi que l’impossibilité de faire une campagne multijoueur. Mais, la majorité de ces défauts seront corrigés dans la suite Medieval II Total War (très bon jeu aussi).

Malgré ces quelques défauts, Rome Total War est un petit bijou très agréable à jouer qui convaincra n’importe quel joueur, du noob au fan inconditionnel de jeu de stratégie. Il a malheureusement un peu vieilli, mais reste plaisant à prendre en main. Et puis, quel plaisir de refaire l’histoire ! Je recommande !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 151 fois
2 apprécient

ceceledu50 a ajouté ce jeu à 10 listes Rome : Total War

Autres actions de ceceledu50 Rome : Total War