Le FPS irradié de GSC Game World.

Avis sur S.T.A.L.K.E.R. : Clear Sky sur PC

Avatar Kain
Test publié par le
Version PC

Shadow of chernobyl m'a profondément marqué en tant que joueur, le meilleur jeu 2007 à mes yeux et de très loin. Ce titre m'a redonné fois au jeu vidéo sur pc et surtout il m'a fait découvrir un film bouleversant qui porte le même nom à savoir stalker d'Andrei Tarkovski. Le jeu de GSC s'inspire beaucoup de cette oeuvre, dans ce film on découvre une zone dangereuse avec en son centre une chambre qui exauce des voeux. Le héros du film utilise des boulons pour avancer et éviter les pièges. Dans le jeu vidéo stalker on retrouve tous ces éléments à la différence près que le film conserve un mystère sur l'authenticité de la zone.
Dans tous les cas GSC s'inspire aussi du livre Pique-nique au bord du chemin que je n'ai pas lu, pour leurs compositions musicales il trace le même chemin qu'un Lustmord lorsqu'il réalise un album avec son pote Robert Rich inspiré du film d'Andrei Tarkovski.

Clear Sky.
Derrière ce titre ce cache la préquelle de STALKER Shadow of chernobyl. Si vous n'avez pas fait le 1er vous risquez de passer à coté de l'histoire qui se clôture par une liaison parfaite avec Soc. Le scénario de Clear Sky est assez expéditif avec une seule fin possible, mais il a le mérite d'être clair et précis sans avoir à apporter quelque chose à l'expérience troublante que fut les diverses fins de Soc.

FPS ou RPG ?
Un peu comme Irrational Games en son temps qui avait développé System Shock 2 dans des conditions morbides, GSC ne bénéficie pas des mêmes effectifs que d'autres gros studios. Faut croire que c'est dans la douleur que l'on parvient à offrir du lourd puisque STALKER suit les traces de cette génération de jeu PC (Fallout, Deus Ex, System Shock etc) mais dans un style différent.
Clear Sky en gros ce qu'il tente de proposer c'est des éléments de jeu de rôle avec des combats nerveux dignes des meilleurs FPS. Car si vous vous souvenez Deus Ex ce n'était pas très bandant niveau sensation avec les armes mais largement compensé par le reste. Clear Sky ne va pas aussi loin dans les possibilités d'interaction mais offre une profondeur de gameplay visible et utile.
Lorsque vous allez débuter soyons clair vous allez souffrir. Les armes sont peu précises, les ennemis visent bien et font très mal, les grenades nous explosent en pleine gueule, on saigne, on se fatigue vite, on râle, on gueule. En gros notre perso est vraiment une merde avec du matos de merde. Sauf que forcément rien n'est impossible, vous avez deux choix qui s'offre à vous, soit vous foncez dans le tas et vous allez mourir souvent, soit vous la jouez cool en explorant plus. Car dès le début il est possible de bien s'équipé mais faut savoir où trouver les bonnes armes (le fusil étant une horreur de précision).

Quelques détails du gameplay :
- Exploration : Y a pas miracle pour avancer normalement il faut explorer le jeu. On trouve facilement de bonnes armes, de bons artefacts qui nous facilitent la vie. Les quêtes annexes contrairement à des jeux comme Mass Effect apportent un réel plus puisque l'argent gagné peut être investis pour améliorer son matos et naviguer plus rapidement dans la zone.
- Artefact : Selon votre armure vous allez pouvoir porter plusieurs artefacts. C'est très utile car ça rend les combats beaucoup plus dynamiques et jouissifs. En gros il faut savoir les coupler ensembles pour avoir différents résultats. Il est donc possible d'augmenter le poids du matos que l'on peu porter, améliorer son endurance, limiter le saignement, augmenter la vie. Moi sur la fin du jeu j'utilisais même plus les pansements pour stopper les saignements vu que je ne saignais pratiquement plus, et ma vie remontais quand même puisque j'avais l'artefact pour. Par contre j'ai du utiliser 3 artefacts pour stabiliser les radiations.
- Soins : Lorsque vous êtes entrain de pisser le sang faut savoir utiliser des pansements puis des rations de soins. Les combats font très mal alors faudra faire un stock.
- Les armes : La majorité des armes sont potentiellement bonnes sur Clear Sky (contrairement à SoC). Le truc c'est que ça coûte beaucoup d'argent de rendre une arme de base minable totalement fiable et précise. Il faudra donc choisir son arme de prédilection et bien l'entretenir. Certaines armes n'ont pas besoin d'amélioration pour être précise, mais elles arrivent en fin de jeu.
- Amélioration des armes : Lorsqu'on améliore une arme il faut savoir ce que l'on veut. On ne peu pas améliorer tous les domaines d'un flingue dans Clear Sky, et comme le dit si bien le gars de la faction de la Liberté faut choisir la puissance ou la précision. Perso j'ai choisi la précision, et ça m'a vraiment aidé. Les tirs en pleine tête font du bien je vous le dis !
- Amélioration des combinaisons : S'il y a bien un truc rare dans Clear Sky ce sont les bonnes combinaisons. J'ai pu finir le jeu avec un modèle stalker de base que j'ai acheté en début de partie et que j'ai amélioré avec vision nocturne et 4 poches d'artefact (je les utilise beaucoup). Pas eu besoin d'acheter meilleur puisque mes artefacts me protègent très bien des dangers de la zone.
- PDA : C'est l'objet que tout bon stalker possède. Impossible de survivre dans la zone sans ça. En gros ça vous permet de garder le contact avec le reste des factions, ça vous permet de vous diriger dans la zone et de conserver toutes les infos que vous recevez.
- Marchants : Les prix ne sont pas tous les mêmes d'un marchant à l'autre alors faite bien gaffe à qui vous avez à faire. Très utiles pour récupérer des munitions si l'on n'aime pas trop dépouiller les corps. Perso je revends plus que je n'achète pour améliorer mes armes et les réparer.

Gun Figth !
Vous l'aurez donc compris vos points d'XP dans STALKER c'est votre matos et l'état de celui ci. Si vous voulez jouer dans un confort total il faut améliorer son personnage pour le rendre intuable. C'est simple sur la fin Clear Sky devient une machine à meurtre, un FPS bandant comme pas possible avec des fusillades qui vous claque à la gueule. Lorsqu'on a fait l'effort on est bien récompensé, on vise comme un tireur d'élite, on pisse plus le sang comme un porc, on pert moins de vie, on court plus longtemps. Sur la fin dans l'Hôpital c'est vraiment de la folie, on enchaîne les orgasmes et on se dit que ça valait le coup d'autant s'investir !
Car contrairement à un Deus ex coincé de l'anus en mode action, Clear Sky balance des sensations divines avec un très bon feeling des armes une fois divinement améliorées.

L'IA :
Certainement l'une des meilleures IA vu dans un FPS. Celle F.E.A.R. est certes plus aboutis mais elle ne gère pas ce que Clear Sky balance. Il faut bien comprendre que tous les soldats sur la carte son géré en même temps, pendant que vous êtes entrain de troué la gueule à des bandits dans le cordon vous avez les gars du Devoir qui balance des grenades aux gars de la Liberté à l'autre coin de la zone. L'univers n'en est que plus immersif, surtout lorsqu'on rencontre des escouades en mission sur notre route que vous pouvez rejoindre pour apporter votre soutien. D'ailleurs à tout moment sur votre PDA votre aide sera réclamé par vos alliés. Vous pouvez d'ailleurs dans Clear Sky rejoindre officiellement des factions.
Pour en revenir à l'IA, elle n'est pas parfaite non plus même si ça reste loin devant les Crysis et compagnie. On notera donc que des personnages rentrent en collision entre eux et que parfois en plein combat l'IA ennemi et peu réactive. Parfois l'IA est abusée, genre avec les grenades ils visent comme des dieux. Mais dans l'ensemble c'est vraiment du bon boulot de parvenir à gérer un univers aussi vaste et peuplé.

Un peu d'infiltration ?
Contrairement à ce qui ce dit l'IA ne voit pas dans le noir ! Ce qui veut dire qu'attaquer une zone de nuit rend la tache plus facile. On peu donc facilement se rapprocher au plus près des ennemis pour les tuer d'une balle dans la tête voir au couteau si vous êtes doué. Sur le début de l'aventure il est fortement conseillé de contourner les obstacle lorsque c'est possible. Ne courez pas au suicide les gars !

L'ambiance ?
Clear Sky est différent de Soc, la zone est plus peuplée et dangereuse, on explore moins de bâtiment en profondeur, le jeu mise beaucoup sur la guerre des factions et ça rend l'univers plus vivant et passionnant. Mais je n'irais pas dire quel épisode est meilleur que l'autre, pour moi ils sont complémentaires. Mais il est clair que les idées véhiculées par chaque faction prend ici plus d'ampleur avec ces conflits en temps réel.

Techniquement ?
Techniquement parlant le jeu est très inégal. Graphiquement ça tue tout, pas plus détaillé que Crysis oh non mais tellement plus personnel. Ensuite les divers effets assurent le spectacle avec un éclairage vraiment percutant. Les détails font plaisir à voir, les effets climatiques déchirent toujours autant. Hélas le jeu est très bugué, le finir demande du courage (même avec la dernière mise à jour j'ai eu droit à des saves corrompu et des plantages). Dans l'avenir le jeu sera parfaitement jouable, mais pour le moment seul les passionnés de STALKER iront au front.

Artistiquement ?
Ce jeu est une perle visuelle, les divers filtres utilisé, l'éclairage, la beauté des couleurs qui parfois donne une ambiance mélancolique pour la minute d'après sombrer dans les ténèbres. La BO magistrale, les bruitages classe et les voix finissent d'immerger le joueur dans un univers passionnant.

Conclusion :
Clear Sky est un grand fps, un jeu qui fait honneur au PC et qui me pousse à croire que tout n'est pas fini et qu'il reste encore des passionnés pour nous pondre des titres aussi profond. Pour moi GSC mérite les applaudissements, ok le jeu est bugué à mort mais vu le suivi et la passion qui anime ces gars ben moi je signe direct pour un futur STALKER.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1167 fois
1 apprécie

Kain a ajouté ce jeu à 6 listes S.T.A.L.K.E.R. : Clear Sky

Autres actions de Kain S.T.A.L.K.E.R. : Clear Sky