Teubé Land

Avis sur Shadow of the Tomb Raider sur PlayStation 4

Avatar Ramya
Test publié par le
Version PlayStation 4

[Contient des spoilers]

L'épisode final d'une trilogie censée remettre à zéro le personnage culte de Lara Croft, cette fois bien plus orienté vers l'exploration de mondes exotiques mélangeant histoire, mythologie et un brin de surnaturel plutôt que des combats tous les deux mètres, avec un gameplay réduit à l'essentiel plutôt que les gimmick du deuxième épisode qui multipliait les features bouche-trou via le système de compétences (toujours existant cela dit).

C'est toujours un jeu profondément idiot, moins dans son histoire utilitaire que dans son level design de pseudo open world qui est surtout un assemblage de zones en couloir où tu ramasses des reliques antiques derrière un rocher ou entre deux touffes d'herbes, accumulant des défis et autres documents d'exploration dans un esprit de collection, sans la moindre logique ou cohérence si ce n'est remplir du vide et favoriser l'addiction du joueur, devenue le seul mécanisme d'une industrie de bouffons suffisants. Les tombeaux sont rigolos cela dit, avec des énigmes parfois un peu casses-couilles et des récompenses inutiles.
La seule continuité avec l'épisode précédent est la présence des Trinitaires et contrairement à ce que laissait suggérer la fin ouverte, on ne retrouvera pas le personnage d'Ana qui était de loin la meilleure chose arrivée à la série mais juste une bande de méchants, avec un big boss à leur tête dont on capte les motivations mais dont on se fout. À ce niveau, Rise of the Tomb Raider était mieux écrit et contenait bien moins d'ellipses gênantes (le final, oh mon Dieu...).

Non vraiment, ce qui est frappant après trois épisodes, c'est l'incapacité totale à écrire des émotions humaines cohérentes à travers le personnage de Lara tout en l'inscrivant dans un gameplay qui pourrait venir soutenir tout le bordel. Le premier épisode tentait le plus maladroitement possible d'évoquer le TSPT d'une jeune femme naïve en proie pour la première fois à la survie et la violence tout en génocidant des paquets d'ennemis au fur et à mesure de sa progression, ici on est juste dans l'apologie de la violence la plus crétine qui soit.
Y'a une scène incroyable où l'un des bad guys fait croire à Lara, déjà en proie à la culpabilité et au tourment personnel, que son ami Jonah a été tué, la plongeant dans une fureur de berseker où on la voit émerger des eaux, menaçante, avec les lumières des flammes alentours dans le dos, assassinant froidement un soldat des Trinitaires avant d'en tuer une dizaine d'autres furieusement à la mitrailleuse. L'objectif étant de faire ressentir au joueur le désespoir d'une héroïne poussée à bout, ce qui serait presque acceptable si par contraste on n'avait pas tué avant des dizaines de soldats froidement pour progresser dans l'aventure. Du coup, on assiste juste à une séquence d'une violence effroyable sans la moindre répercussion psychologique par la suite où Lara continue son assassinat de masse bien intentionné des méchants.

Par conséquent, j'ai pensé tout au long de mon run de "Shadow of the Tomb Raider" à ce tweet incroyablement prétentieux d'un développeur bossant pour je ne sais quelle compagnie multi-milliardaire qui avait visiblement réussit à lui faire croire qu'il ne faisait pas avant tout des produits soigneusement marketés pour sucer tout l'argent des joueurs mais bien des œuvres complexes et qu'il était important de discuter de la dimension politique des jeux AAA et de leur vision de l'actualité du monde.
Bon déjà, je m'en carre que les jeux auxquels je joue reflète ou non ce que le monde est actuellement, c'est même une analyse particulièrement peu intéressante mais surtout comment peut-on en parler aussi positivement alors que de nombreuses franchises sont de la propagande militaire et une apologie de la violence, que cela soit fait consciemment ou comme ici dû surtout à la bêtise narrative et au gameplay formaté.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 199 fois
4 apprécient

Autres actions de Ramya Shadow of the Tomb Raider