Une oeuvre unique et inimitable

Avis sur Shenmue II sur Dreamcast

Avatar sad_punk
Test publié par le
Version Dreamcast

J'ai choisi de faire une critique de Shenmue 2 plutôt que du premier car si il en reprend les bases il est bien plus riche.

Cette critique concerne ceci dit l'œuvre inachevée de Yu Suzuki depuis son origine jusque sa... "non fin", on considérera simplement l'épisode original pour ce qu'il est : un pilote, un épisode "zéro", voir un grand tutorial, qui reste indispensable de faire avant de se lancer dans ce second épisode bien plus vaste.

Plus vaste parce que sur ses 4 CDs, Shenmue 2 vous fait parcourir le gigantesque Hong Kong avec ses quartiers plus ou moins chauds et plus ou moins typiques, mais aussi Kowloon et ses tours immenses, communicantes, qui représentent des minis villes enchevetrées avec commerces et personnages haut en couleur. Enfin le 4ème CD vous changera totalement d'ambiance, dans un décor que je ne spoilerai pas, mais qui vous fera vivre un cliffhanger comme c'est pas permis, surtout quand on sait que la suite n'arrivera jamais ...

Alors pourquoi ce culte autour de Shenmue ?

La liberté à foison ? Certainement, mais si je peux me permettre la première personne, ce n'est pas un truc dont je suis fan. Les GTA m'énervent profondément par exemple, avec toutes cette richesse, tous ces trucs à faire qui parfois se proposent en pleine mission. Mais est-ce du au rythme de l'aventure, je me suis prêté au jeu des collections de figurine, des heures passées en salle de jeu ou de pachinko, ou simplement à faire des courses (s'offrir une cassette magnétique avec les musiques d'outrun, récupérer un jeu Saturn à faire tourner dans la maison familliale : c'est du bonheur). Le rythme posé de l'aventure aide sans doute à prendre goût à la ballade, la découverte, beaucoup de jeux ouverts devraient s'en inspirer, car il n'est rien de plus stressant que de dire à un vieux gamer qui réagit au quart de tour à l'idée de mode de jeu ou principe bonus caché qu'il peut désormais faire tout ce qui lui chante là maintenant, allez vas-y fonce mon gars. Shenmue c'est la liberté Zen, et wow, ça fait du bien.

Quoi d'autre ? l'histoire bien entendue, que le joueur fait évoluer à son rythme, surtout que là encore le jeu ne vous fout vraiment pas la pression, les PNJ plus ou moins développés sont rarement nerveux mais ne vous poussent pas trop dans votre quête au contraire, trouver l'info utile sera souvent synonyme de longs bavardages avec des gens souvent calmes et aimables avant de trouver quelqu'un qui ai vraiment quelque chose d'utile à répondre à "Have you seen a black car ?". Et bah au final, ça fait du bien franchement :o Tout cela n'empêche pourtant jamais de rencontrer des personnages attachants qui forment un univers cohérent dans lequel le joueur se plait à évoluer.

Enfin on pourrait argumenter aussi bien évidemment sur la richesse du (des) gameplay, avec une partie combat customisable à un point qui frise l'indécence (difficile de rejouer à un jeu de combat en 3D derrière), les QTE qui rythment un peu l'ensemble bien qu'ils aient fait rire jaune les détracteurs de Dragon's Lairs à l'époque (alors que maintenant tout le monde en fait, ironie de l'histoire...), les parties recherches/exploration et tous les mini-jeux, les séquences en véhicule... tout se laisse parfaitement jouer, jamais on ne se dira que telle ou telle épreuve a été moins soignée qu'une autre ou présente moins d'intérêt (il était pourtant possible de se gaufrer - même sur DC comme le prouveront les séquences en moto de Headhunter).

Enfin un dernier mot pour la réalisation d'ensemble, magistrale pour l'époque, des lieux énormes avec des protagonistes nombreux (même si ils s'effacent parfois à distance, où qu'ils font tousser occasionnellement la machine dans le second épisode) et une bande son de Yuzo Koshiro qui tends vers un classicisme qui pour le coup lui a réussi particulièrement bien : les mélodies vous suivront toutes votre vie !

Les 16 bits ont eu leurs Mario, leur Sonic. La "next gen" a ses FPS. La PS et la Saturn ont eu leurs RPGs et leurs survial Horror. La Dreamcast avait une ludothèque de malade, mais au dessus trônait indiscutablement la série Shenmue !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1780 fois
22 apprécient · 1 n'apprécie pas

sad_punk a ajouté ce jeu vidéo à 3 listes Shenmue II

Autres actions de sad_punk Shenmue II