Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avis sur

Shenmue II sur Xbox

Avatar Jean-Luc_BideU
Test publié par le
Version Xbox

La vie réelle peut souvent se montrer ennuyeuse, personne aime faire ses devoirs, tondre la pelouse ou faire à manger. Et tout comme la vraie vie, Shenmue II peut être ennuyeux. Déplacer des caisses en bois autour d'un quai durant 10 minutes n'est pas amusant. Parler à des étrangers pendant des heures pour comprendre un seul puzzle n'est pas amusant. Jouer au pachinko plus d'une douzaine de fois dans une rangée n'est certainement pas amusant aussi. Et pourtant, quand un grand évènement se passe dans Shenmue, il est beaucoup plus excitant que dans n'importe quel autre jeu, pourquoi ? Tout simplement car tous ses moments ennuyeux de l'aventure, et ses séquences fastidieuses font que tout ce qui peut arriver dans la trame narrative du jeu n'en devient que plus réaliste en conséquence, le joueur est triplement attaché aux tenants du jeu.

Lorsque vous flirtez avec une belle rousse ou que vous tentez de fuir à un groupe de voyous en pleine nuit, vous commencez à vous sentir légitimement attiré, nerveux ou effrayé. La sensation est étrange, Je peux dire sereinement qu'aucun autre jeu (y compris le Shenmue originale) ne m'a fait ressentir si personnellement attaché à son monde. Après avoir joué pendant environ 15 heures, vous aurez réellement l'impression d'avoir tout appri de Hong Kong, ses habitants et tous ses lieux de prédilection miteux.

D'un point de vue technique, le jeu est étonnement en avance sur son temps. Vous pouvez parler à n'importe qui passe dans la rue, et vous pouvez entrer dans presque tous les bâtiments de la ville. Mais les relations complexes sont certainement ce qui me fait le plus aimer ce jeu. Les personnages centraux de Shenmue II ont tous des expressions convaincantes, des attitudes et motivations, qui semblent tellement naturel. Vous cultivez le respect de vos aînés, mépriser vos adversaires et tomber en amour avec vos amies. Le dernier tiers du jeu renforce vraiment cette force, notamment avec cette brève altercation entre Ryo et Lan Di, l'assassin de son père, assurément l'un des instants les plus mémorables tout jeu confondu.

À l'instar de Resident Evil, les commandes de base de Shenmue II sont bizarre au début, mais avec le temps on finit par s'y habituer. Très intuitif est en revanche le système de combat du jeu, amusant et plutôt simple au début, puis étonnamment profond près de la fin de l'aventure. En dehors des joutes de rues et de l'exploration, le joueur peut aussi jouer à des jeux dans le jeu même, et notamment des œuvres maîtresse de l'arcade tel que Outrun ou After Burner.

Si vous savez faire preuve d'assez de patience pour supporter ses premières heures de jeu plutôt molles, il serait dommage de passer à côté de ce monument historique du jeu vidéo qu'est à lui seul Shenmue II. Un vrai mythe, contant une histoire de grande envergure à la fois ambitieuse mais aussi, réfléchie et mature, chose rare dans une industrie qui pour rentabiliser ses blockbusters joue souvent sur une mise en scène très pop-corn pouvant plaire au plus grand monde. Bref, si vous recherchez l'antithèse de Uncharted, Shenmue II est fait pour vous.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 304 fois
5 apprécient

Jean-Luc_BideU a ajouté ce jeu vidéo à 1 liste Shenmue II

Autres actions de Jean-Luc_BideU Shenmue II