Imagine la fille sur laquelle tu fantasme depuis 20 ans et...

Avis sur Shenmue III sur PlayStation 4

Avatar MrJ
Test publié par le
Version PlayStation 4

Imagine tu rencontre une femme, la perfection absolue, tu es amoureux d'elle secrètement pendant des années, tu rêve de la vie que vous pourriez avoir, et un jour ça arrive, vous sortez ensemble, puis vient la première nuit et au bout de 20sec de rapport elle te déchire le prépuce et tu finis à l'hosto.

C'est un peu le type de sentiment que l'on peut ressentir face à Shenmue 3.

Attendu depuis presque 20 ans par une horde d'adeptes c'est à la fin 2019 que nous avons enfin pu retrouver nos amis Ryo et Shenhua la où on les avait laissé. Sauf que depuis les choses ont changé, Shenmue est passé du statut du jeu le plus cher de l'histoire à celui de jeu indé au budget mineur bref la chute ne pouvait être que brutale tant Shenmue 3 semble dépassé sur la technique. Ryo parait toujours aussi rigide et les interactions avec l'environnement moins riches qu'auparavant, l'aspect "vivant" qui faisait le sel de la saga est lui aussi bien pauvre avec une gestion des PNJ chaotique, le système de combat grandement repensé est une énigme, l'idée est là mais la technique est tellement raté entre la hitbox nous ramenant aux pires heures de Mortal Kombat et les combos bien peu flamboyants qu'il finalement aurait mieux valu rester à l'ancien système. Vous l'aurez compris, tout l'aspect FREE des précédents opus est à la traîne et le game design extrêmement pauvre nous font rapidement perdre la flamme qui nous animait autrefois.

Sinon Shenmue c'est avant tout une histoire, un voyage, et ici on ne retrouve ça que par parcimonie, le premier acte à Bailu est relativement agréable mais très vite les interactions limitée font que l'on ne s’intéresse absolument pas aux autres personnages et les quêtes secondaires qui tentent de les animer ne nous enthousiasme en rien. C'est au second acte que tout va s'écrouler, alors qu'on arrive dans une ville bien plus grande la recette est la même, plus de personnages certes, mais leur présence ne fait que progresser l'histoire de manière superficielle, bien loin du panel de Shenmue 2, la palme revenant à Ren plus fantomatique que jamais, pire encore, le schéma narratif adopté est le même dans les deux actes, en gros vous affrontez des sbires, combat de boss, vous perdez, vous devez vous entraîner avec un maître et affronter le boss. zéro fulgurance, zéro innovation, ajoutez à cela une mise en scène extrêmement datée (les deux premiers Shenmue ne brillaient pas à l'époque sur ce point là mais faisaient le café) et vous commencer à découvrir l'ennui, à Shenmue, si ça c'est pas triste, on sent une d'aborder comme thématique les diversité des arts martiaux mais c'est totalement superficiel là où c'était le cœur des précédents jeux.

Shenmue 3 est-il donc un chemin de croix ? Malheureusement il l'est bien souvent MAIS par moments, le miracle arrive et l'on retrouve le Shenmue que l'on aime, de la passion, du mystère, le dernier acte du jeu trouve soudainement une dimension épique qui renoue avec l'esprit des anciens opus, mais malheureusement c'est au meilleur moment que le jeu s'arrête, pire encore, c'est dans la dernière demi-heure qu'on nous introduit une piste scénaristique qui pouvait donner à l'intrigue une nouvelle dimension, sauf que c'est bien trop tard !

Somme toute,l'aventure s'achève avec une amertume immense, l'histoire, bien que transitoire, pouvait être bien meilleure si elle avait eu droit à plus de soin, les QTE, symbole des précédents opus pour leur nervosité jamais égalée paraissent ici très fade et peu palpitants, la musique, Shenmue oblige, est très bonne mais ne peut tout faire quand au graphisme, cessons l'hypocrisie et la mauvaise foi, bien que rudimentaires, sont honorable, et la direction artistique et le choix des couleur parviennent à donner une certaine beauté au titre, une douceur qui nous ramène à la poésie des précédents opus.

Au final pouvait-il en être autrement ? Stricto senso on parle d'un jeux fait par une équipe débutante, avec un budget mineur dirigé par un Yu Suzuki qui lui même admet ne plus être aux faits de l'évolution de l'industrie, lui qui en était au sommet il y a 20 ans, bref l'histoire de Shenmue 3 s'achève, et espérons que les leçons soient acquises pour une suite car oui, une saga dans laquelle vie autant d'amour ne doit PAS cesser et qu'importe le prix, le monde à besoin d'un Shenmue 4

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 74 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de MrJ Shenmue III