silent hill...our special place...you promised to take me again...but you never did

Avis sur Silent Hill 2 sur PlayStation 2

Avatar _Akiletour_
Test publié par le
Version PlayStation 2

Silent hill 2 est un jeu qui me tentait depuis déja pas mal d'années, mais dont je redoutais une éventuelle deception, car en effet, à la vue des notes faramineuses qu'as reçu le jeu et de la réputation légendaire de cet opus,non seulement dans le genre survival-horor que dans l'ensemble de la scène vidéoludique,qu'il a reçu, je craignais une overhype, un succés injustifiés, en clair je craignais de me retrouver devant un jeu qui, selon moi, n'aurait pas été à la hauteur de sa réputation.

En effet, silent hill 2 est bien l'un des très rares jeu dont je n'ai lu AUCUNE critiques négatives, et un tel engouement unanime de la part des joueurs m'as dès lors, paru étrange.
ce n'est que plus d'un après avoir terminé silent hill 1 et 3, que je décidais de me laisser tenter par cet épisode, non sans une certaine appréhension....et bien, mes aieux, je me suis mangé une baffe comme je n'en avais plus reçu depuis bien des années.

Vous avez du comprendre à la vue de la note que je lui attribués que silent hill 2 est définitivement un jeu qui m'as partculièrement boulversé comme peu de jeux ont réussi ont réussi auparavant, et je peux aujourd'hui l'affirmer haut et fort : SILENT HILL 2 N'EST PAS UNE OEUVRE SURESTIMéE !

à vrai dire, écrire une critique de silent hill 2 relevait du défi pour moi car il est un jeu où il m'est très difficile d'expliquer avec précision toutes les émotions qu'il m'as fait ressentir et ce qu'il m'as procuré, donc il s'agira là de donner simplement mon avis sur l'ensemble du jeu, et certainement de manière non exhaustive et il est probable que j'oublie de mentionner pas mal de choses de détails importants concernant le jeu, je vous préviens.

************************SILENT HILL 2: LE SURVIVAL-HORROR ULTIME?************************

Le survival-horror à la base n'était pas un genre que j'affectionais particulièrement auparavant (exception faite de la saga resident evil), je ne voyais pas l'intéret de m'investir dans un jeu au gameplay particulièrement lourdingue de meme que la resolution d'enigmes n'était pas mon fort à l'époque, sans parler des inombrables allers-retours qui aurait fini par me dégouter de l'expèrience.
Mais parmi tous ces titres de l'époque (eternal darkness, forbidden siren, project zero etc...) la saga silent hill à toujours eu une aura particulière.

Ce quelque chose en plus qui me fascinait, et ce, depuis mon enfance, en effet, les divers screenshots du 2ème et du 3ème opus visibles dans les magazines de l'époque, me fascinait autant qu'ils me perturbaient, j'avais l'impréssion que les silent hill étaient des jeux véritablement dérangeant de part leurs pattes graphiques hors-normes et leurs créatures difformes tranchant radicalement avec les zombies très génériques de la saga resident evil.

J'éprouvais, et j'éprouve encore aujourd'hui une sorte de fascination malsaine pour cet univers d'horreur psychologique si particulier.
à vrai dire, la saga silent hill à devellopée en moi, un gout pour l'horreur, et tout ce qui est malsain, dérangeant et/ou étrange en règle générale; que ce soit en jeux vidéo, en cinéma, en manga etc..., et surtout silent hill premier du nom avait réussi à lui seul à me donner le gout des survival-horror, qui est maintenant l'un de mes genres favoris.
En démarrant silent hill 2 dans ma bonne vieille ps2, je savais que je ne serait aucunement depaysé, car on retrouve bien cette atmosphère cradingue cher à la saga avec ses décors déformés dans le fameux "other world" qui est l'une des marques de fabriques de la série (et que l'on retrouvera meme dans les épisodes non-dévellopé par la silent team).

Ces personnages à la fois mystèrieux et torturés, ce bestiaire toujours autant originale que cradingue, et ces musiques tantot enchanteresse tantot térrifiante à souhait....mais cela dit, mon expèrience dans ce silent hill 2 fut à certains égards relativement différente de celle que j'ai pu vivre avec les autres opus auxquelles j'ai joué.
En effet, SH2, est une expèrience qui se démarque du reste de la saga , voir meme de tous les autres jeux au monde (oui, rien que ça) car cet opus à la particuliaritée d'ajouter une dimension mélancolique autant que poétique à l'atmosphère pesante caractérisant la série
Silent hill 2 dégage une sorte de poésie macabre que je n'ai vue nulle part ailleurs, tous média confondus, et qui m'est difficile de transmettre et de décrire avec des mots.

Oppréssant, silent hill 2 l'est assurément dans des conditions optimales (lumière éteinte, casque dans les oreilles, le tout tard dans la nuit), pour le joueur non averti et/ou immergé dans le jeu, l'atmosphère est très pesante.
On ne se sent jamais vraiment en sécurité, que ce soit à cause de ces créatures difformes rodants dans l'obscuritée (pyramid head, les nurses, les mandarins, les lying figures etc...) éméttant toutes des cris éffrayants, ces décors sombres et sales, et ces musiques/bruitages étranges, achevant de rendre l'expèrience véritablement éprouvante.

Clairement, silent hill 2 est un jeu qui va s'amuser à jouer constamment avec vos nerfs non seulement par son aspect horrifique mais aussi avec son level-design où vous serez ,par exemple, surpris de tomber sur des culs-de-sacs régulièrement en vous baladant dans la ville (alors que la carte ne l'indiquait pas) ou de constater que l'architecture du niveau à complètement changé en entrant dans le monde alternée et j'en passe et des meilleurs.
L'aspect mélancolique du soft se traduit par son histoire tragique sublimée par un scénario magistrale aux multiples niveaux de lecture (que je ne vous ferais pas l'affront de vous spoiler) qui m'as passionnée de bout en bout sublimée par une fin qui m'as particulièrement émue.

Mais le plus remarquable à mon sens, dans cet épisode, c'est qu'absolument TOUT à un sens ainsi qu' une possible explication, chaque évenement, chaque scène, chaque décor, chaque créatures, chaque personnages à sa signification, chaque élement à une symbolique (souvent diffcilement perceptible au premier abord) qui compose le jeu et forme alors un ensemble cohérent de bout en bout, c'est à ma connaissance, le premier jeu où je vois un tel phénomène, un tels soucis du détails de chaque instant achevant de faire de silent hill 2, une oeuvre unique comme l'on en voit très rarement dans une vie de joueur.

Pourquoi la note ultime me direz-vous ?

Car je n'arrive tout simplement pas à trouver de défauts en particulier à ce jeu, pour moi silent hill 2 est le survival-horror parfait, une oeuvre incontournable, poignante, intense et dont nul ne ressort indemne.
Je décide de lui mettre la note ultime car mon expèrience, mon odyssée, dans silent hill 2, a été complète, il n'y a rien à rajouter, rien à enlever, certes je pourrais vous parler du jeu d'une manière plus conventionelle en m'attardant sur des critères plus traditionelles, en vous disant à quel point le gameplay est exempt de tous reproches à mon sens avec des énigmes difficiles mais qui ont un sens et sont de surcroit très intélligentes, sans oublier cet excitation provoquée par l'exploration des différentes salles, la peur constante de gacher ses munitions ainsi que le sentiment de stress intense provoqué par les boss fights.
Je pourrais vous parler de la beauté de sa réalisation graphique avec ces visages incroyablement détaillés pour les premières années de la ps2, ces décors fourmillant de détails dont la beauté macabre est sublimés par le filtre granuleux qui donne un cachet tout particulier au jeu.
Je pourrais également vous parler longtemps de cet OST frisant la perfection avec laquelles akira yamaoka prouve encore une fois qu'il est un compositeur d'exception dans l'univers du jeux vidéo.
Mais honnètement, parler de silent hill 2 avec ce genres de considérations serait surfait à mon sens et ne rendrais aucunement justice à cet expèrience unique que j'ai vécue.
Les quelques 9 heures passés en compagnie de SH2 furent l'une des plus intenses que j'ai pu vivre ces dernières années et je suis ressortis de silent hill 2 éprouvés, fatigués et un peu triste aussi, mais heureux d'avoir vécue cette aventure, 9 heures certes, c'est court, très court, mais de vous à moi, je préfère nettement avoir 9 heures de plaisirs intenses que 500 heures pénibles à la longue où se dissipe petit à petit l'excitation et le plaisir éprouvés au début de l'aventure.
Il fait partie de ces jeux dont la fin fait l'effet d'un dur retour à la réalitée, dont je me souviendrais éternellement, et sur lequelle je reviendrais avec plaisir.
Silent hill 2 est une masterpiece, une oeuvre indispensable pour qui aime les atmosphères horrifiques et qui souhaite vivre des sensations fortes.

Une perle , tout simplement !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 814 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

_Akiletour_ a ajouté ce jeu à 14 listes Silent Hill 2

Autres actions de _Akiletour_ Silent Hill 2