Dommage

Avis sur Silent Hill 4: The Room sur PlayStation 2

Avatar LOiseauBaguette
Test publié par le
Version PlayStation 2

Il y a beaucoup de choses à dire sur le 4ème opus de Silent Hill, beaucoup plus que sur le 3ème, qui se contentait, parfois maladroitement, de recopier le code des deux premiers.

On notera beaucoup de changements :
- petit bout de gameplay en vue à la première personne,
- inventaire limité,
- ambiance visuelle assez différente,
- on ne va plus à Silent Hill, c'est Silent Hill qui vient chez nous,
- introduction de fantômes in-tuables, qui traversent les murs - parfois les portes peut-être, je ne me souviens plus - mais qui eux par contre, nous blessent bel et bien,
- des "niveaux" très étranges, comparés aux précédents opus, notamment dans leur structure, avec beaucoup d'aller-retour, et aussi insolites, notamment la forêt,
On pourrait continuer sur beaucoup de détails, mais je pense avoir fait le tour des plus importants.

Le problème avec Silent Hill 4, c'est que malgré beaucoup d'idées, la plupart sont très mal mises en pratique, ou sont complètement foireuses.
- la première personne n'apporte quasiment rien au jeu,
- l'inventaire limité est une bonne idée en soit, ca accentue le stress de ne pas savoir quoi prendre comme arme, de se retrouver en manque de soin, ou de munitions.
Cependant, ça engendre un autre phénomène : les allers-retours au seul coffre du jeu, qui se trouve la plupart du temps à l'autre bout de la carte, m'voyez. Le rythme du jeu est complètement cassé, ... les précédents opus, eux, s'ils avaient un inventaire illimité, nous proposait ce facteur "peur" en ne nous fournissant qu'un nombre limité de fournitures, et c'était bien mieux.
- l'ambiance visuelle est intéressante, elle est cependant, à mon goût, beaucoup trop propre, beaucoup trop stérilisée. Ou alors parfois, si ce n'est pas le cas, bâclée : ce n'est pas suffisant de mettre du rouge sur les murs et de mettre des monstres dans les coins de la pièce. Je me souviens encore de la prison du Silent Hill 2, de la salle de pendaison, cette ambiance unique et dérangeante, ... la "prison" du 4 à une structure complètement mal pensée : c'est une tour, avec des niveaux sphériques, une patte visuelle pas du tout marquante, des occupants totalement ennuyants, et des énigmes absolument soporifiques.
- l'histoire des fantômes in-tuables, est une idée ... intéressante aussi, car elle apporte une dose de stress, pas tant au niveau de l'ambiance sonore ou visuelle, mais au niveau du gameplay, comme le fait l'inventaire limité.
Mais encore une fois mal ajustée, cette idée nous forcera juste à rusher les niveaux sans faire attention aux détails, sans faire attention à l'ambiance, et en ne nous mettant en tête cette seule idée : où est la prochaine porte vers laquelle je dois courir ? Les allers-retours successifs n'améliorent rien.
- les "niveaux", oui car le jeu est découpé en niveau, comme le sont les autres Silent Hill, mais avant on gambadait dans la ville, on butait du chien pas très ragoutant, on s'intégrait à l'ambiance de la ville. Ici, on est dans notre appartement, et un tuyau nous amène là où ce même tuyaux veut nous emmener.
Station de métro, toits d'immeubles, le propre immeuble où l'on vit, "hôpital" , forêt.
Ah la forêt, quelle encore une fois bonne idée mal utilisée, elle consiste en une succession de couloirs avec, à la place des murs sanguinolents classiques, des petits arbres et des fougères. Vraiment un gros échec au niveau de l'ambiance encore une fois.
- deuxième point sur ces "niveaux" : bon sang, POURQUOI ? Pourquoi nous les faire traverser deux fois, qui plus est la deuxième fois accompagné d'un potiche qui ne sert à rien et qui nous ralentit en plus ?
On les avait déjà traversé une bonne 20aine de fois en long et en large avec cette histoire d'inventaire limité, c'est vraiment la goutte qui fait déborder le vase.

Bref, je vais m'arrêter là, parce que, premièrement, la pulpe de mes doigts commence à saigner, et deuxièmement, je pourrais encore m'étendre pendant une bonne centaine de lignes sur comment ce jeu a mal mis en œuvre toutes les bonnes idées qu'il a pu avoir.
J'avais été très moyennement satisfait du 3, qui n'apportait pas grand chose et restait sur ses acquis, et qui avait aussi quelques idées pas mauvaises mais pas terribles en fait, mais le 4 marque vraiment un tournant de la série.

Seul point fort : la musique, pas mauvaise finalement. C'est tout ce que je retiendrai de ce Silent Hill.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1293 fois
7 apprécient

Autres actions de LOiseauBaguette Silent Hill 4: The Room