"il" approche...

Avis sur Slender : The Arrival sur PC

Avatar JamesSunderland
Test publié par le
Version PC

Ça ne paie pas de mine de prime abord mais « Slender : The Arrival » est sans doute pour moi l'un des survival horrors les plus efficaces qu'il m'ait été donné de jouer depuis un moment.

Le jeu vous met dans la peau d'une jeune femme du nom de Lauren venue rendre visite à son amie d'enfance Kate dans sa maison de campagne. A son arrivée chez elle, cette dernière trouve la maison vide, le mobilier chamboulé et d'étranges inscriptions un peu partout sur les murs. Alors qu'elle se demande ce qui a bien pu se passer, le hurlement d'une femme retentit en provenance des bois à proximité...

Assez classique en terme de gameplay, « Slender : The Arrival » alterne entre des phases d'exploration et des phases de fuite. L'expérience de jeu proposée se veut directe, peut être même minimaliste, mais surtout crédible. En toute franchise, c'est sans doute la narration qui constitue le gros point fort du jeu. Je l'ai trouvé tellement immersif qu'il a réussi à me faire peur à plusieurs reprises ; rares sont les jeux à avoir réussi un tel exploit! Les nombreuses références au « Projet Blair Witch » y sont sans doute pour quelque chose... Notez qu'il s'agit d'un jeu à la première personne et qu'un mode de compatibilité avec les casques type « Oculus Rift » a été implémenté par les développeurs. Je ne manquerai pas de retenter l'aventure lorsque je serai équipé, vous pouvez me faire confiance! Côté scénario, le jeu en dit suffisamment pour une bonne compréhension tout en laissant libre court à l'interprétation de chacun, que demander de mieux pour un jeu de ce genre?

Mais des ombres au tableau il y en a malheureusement : on pourrait lui reprocher un rendu franchement très en deçà de ce qu'il aurait mérité, des contrôles parfois lourds et gênants, une certaine pauvreté en terme de contenu, ou encore l'absence de localisation (un an et demi après sa sortie, ça commence à faire!). On pourrait aussi souligner sa durée assez courte (4 petites heures) bien qu'elle soit somme toute assez cohérente avec l'expérience proposée. Bref, beaucoup de points difficilement excusables qui plombe un titre tellement prometteur...

Cependant, « Slender : The Arrival » malgré ses défauts est un de ses jeux qui m'a laissé un arrière-gout de "reviens-y". Je n'attends qu'une seule chose : que le succès de cet opus puisse permettre le développement d'une suite digne de ce nom, tout aussi effrayante et qui comblerait ses failles, un hit qui constituerait une véritable référence à ranger aux côtés des plus grands!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 312 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de JamesSunderland Slender : The Arrival