Dans la famille "c'était mieux avant", je voudrais SoulCalibur!

Avis sur SoulCalibur II sur GameCube

Avatar Alagus
Test publié par le
Version GameCube

Ah, SoulCalibur II. Un incontournable de la castagne, auquel presque toutes les personnes ayant à peu près mon âge ont joué. Un pur concentré de nostalgie made in Japan, qui reste à ce jour un de mes jeux de baston préférés.

D'un point de vue technique, SC2 n'est pas exempt de défauts, et certains de ses aspects ne soutiennent pas la comparaison avec ses petits frères. Les graphismes sont un peu moins beaux, les textures un peu moins fines, les décors un peu plus vides. Mais l'ensemble reste agréable à regarder (voire impeccable pour les standards de l'époque), le character design est très réussi et l'OST est la meilleure de toute la série, ce qui améliore considérablement l'ambiance du jeu.
Les combattants disponibles sont relativement bien équilibrés, la jouabilité est impeccable, les duels aussi fluides et dynamiques que sur les moutures plus récentes. La gestion des collisions est même mieux réalisée dans le sens où l'on a moins l'impression de traverser une feuille de papier en tailladant l'ennemi.

Mais le gros point fort du soft est sans doute le mode Maître d'armes. Très bien fichu, il fait progresser le joueur à travers une carte parsemée de missions, d'épreuves et de donjons, qui font varier l'action en imposant des conditions de combat particulières (sables mouvants, personnage empoisonné ou porteur de bombe etc...). En traversant ces multiples embûches, on gagne de l'expérience et de l'argent à dépenser en boutique, ainsi que des titres parfois exotiques comme celui de "Grand Edgemaster of the Basilisk". Le tout a indéniablement un goût de RPG et occupe pendant un bon bout de temps, contrairement à l'histoire de SC5 qui se termine en une petite après-midi.

Alors certes, on ne peut pas encore se battre avec Dark Vador ou Yoda. Mais SC2 a le mérite d'introduire des personnages phares de la série, comme Raphaël, Yun-Seong, ou Cassandra (qui paradoxalement a meilleure allure que dans SC4).

Et certes, il n'y a pas de mode création, donc impossible d'habiller les persos féminins en soubrettes. Mais bon, on peut déjà acheter des armes insolites et équiper Lizardman avec un gigot. Et ça, ça vaut tous les costumes alternatifs du monde... non?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 239 fois
1 apprécie

Alagus a ajouté ce jeu à 1 liste SoulCalibur II

Autres actions de Alagus SoulCalibur II