👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Si vous devez jouer à UN "jeu de guerre" jouez à celui-ci.


  • D'abord en apparence parce qu'il cherche l'émotion et le rendu artistique avec des effets de lumière magnifiques (malgré l'unreal engine un peu dégueu), plutôt que le réalisme à tout prix.

  • Parce que le level design est inspiré, les couloirs omniprésents se font moins sentir que dans les autres jeux du genre, et les environnements sont tous surprenants et éblouissants à leur manière.

  • Parce que l'histoire, la narration à base d'enregistrements (merci SystemShock), et jusqu'à certaines scènes entières, sont directement inspirées de films tels que Apocalypse Now, Full Metal Jacket ou Voyage au bout de l'enfer. (sans vouloir trop spoiler)

  • Parce que les personnages sont travaillés et attachants. Pas de répliques clichées de gros lourd à la con, mais de réels tiraillements existentiels.

  • Parce qu'ici pas de héros, nos personnages n'ont rien à faire là, c'est pas leur guerre et ils s'en rendent compte dès les premiers niveaux. La guerre c'est pas chouette, la guerre c'est l'horreur, au point qu'on se sent très souvent mal en parcourant les niveaux ou en tuant ses ennemis.

  • Parce que la difficulté est au rendez-vous, pas d'aide à la visée lolilol ou de coup de crosse qui one shot. Des armes assez classiques, mais qui doivent être utilisées correctement pour être efficaces.

  • Parce que le gameplay bien que très classique : un TPS basique rien de plus, est plutôt agréable à prendre en main, et surtout, malgré mes nombreuses morts, je n'ai jamais eu ce sentiment d'injustice qui pousse au rage quit.


En bref, même si c'est pas non plus un jeu exceptionnel, voire assez basique, il sort tellement du lot dans ce genre surreprésenté qu'il mérite largement d'être joué ! Si vous en avez marre de la propagande Call of Batllefield Warfare Ops 3 codée avec les pieds, que vous aimez les films de guerre intelligents, et le jeu en solo qui offre du challenge : c'est votre jeu.

Butt3rs
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les meilleurs jeux vidéo de 2012

il y a 10 ans

65 j'aime

6 commentaires

Spec Ops: The Line
Butt3rs
8

Enfin un jeu de guerre.

Si vous devez jouer à UN "jeu de guerre" jouez à celui-ci. D'abord en apparence parce qu'il cherche l'émotion et le rendu artistique avec des effets de lumière magnifiques (malgré l'unreal engine...

Lire la critique

il y a 10 ans

65 j'aime

6

Spec Ops: The Line
Gothic
9

Napalm d'Or du Festival des canés.

PANORAMA PHOSPHORE ET SANG La guerre, c'est moche. Ce constat, pourtant si évident, le joueur le fera comme jamais auparavant dans un jeu vidéo. Yager veut taper là où ça fait mal, et clairement, le...

Lire la critique

il y a 9 ans

43 j'aime

16

Spec Ops: The Line
Bunzer
7

Enfin un TPS ambitieux bon sang, ENFIN

Spec Ops, c'est un peu le jeu dont je me fichais éperdument avant de réaliser que les gens commençaient à le mettre au même niveau que des Alpha Protocol et autres Nier, c'est-à-dire des jeux moches...

Lire la critique

il y a 9 ans

34 j'aime

3

Spec Ops: The Line
Butt3rs
8

Enfin un jeu de guerre.

Si vous devez jouer à UN "jeu de guerre" jouez à celui-ci. D'abord en apparence parce qu'il cherche l'émotion et le rendu artistique avec des effets de lumière magnifiques (malgré l'unreal engine...

Lire la critique

il y a 10 ans

65 j'aime

6

The Mirror
Butt3rs
8
The Mirror

De la confiture à des cochons

Malgré ses quelques défauts, Oculus est un film subtil et parfaitement réalisé. Oculus n’est pas un film d’horreur classique, et certains diront qu’il fait moins peur que la moyenne des productions...

Lire la critique

il y a 8 ans

44 j'aime

7

Maléfique
Butt3rs
4
Maléfique

Critique de Maléfique par Butt3rs

Je ne regarde jamais les bandes-annonces normalement, parce qu’en général soit elles révèlent tout, soit elles sont à côté de la plaque. Mais je vous demande de faire une exception pour celle-ci qui...

Lire la critique

il y a 8 ans

43 j'aime

1