Les 3 mousquetaires à Dubai

Avis sur Spec Ops : The Line sur PC

Avatar Clormer
Test publié par le (modifiée le )
Version PC

Spec Ops The Line est un TPS (Third Person Shooter) sorti en 2012 et que l'on considérera volontiers comme une adaptation libre d' "Au Cœur des Ténèbres" de Joseph Conrad.

On suivra un escadron de 3 soldats des Delta Force chargés d'une mission d'évacuation dans un Dubaï post-apocalyptique.
Cependant très rapidement la situation va dégénérer et notre équipe va se retrouver plongée au cœur d'un conflit sanglant.

Le jeu commence de manière peu subtile par une poursuite en hélicoptère où l'on se retrouve à devoir détruire les hélicos ennemis avec un mini-gun. Alors forcément on se demande si on ne se retrouve pas devant un énième jeu de guerre bourrin, un peu à la Call of Duty (désolé ^^).

Cependant au fil du jeu, on se rend compte que Spec Ops The Line reprend les codes des jeux de guerre pour ensuite les critiquer de manière violente.

A certains moments le jeu brise même le quatrième mur en n'hésitant pas à interpeller directement le joueur et le placer devant ses actes. Ainsi pendant un temps de chargement on pourra lire "Combien de gens avez-vous tué depuis votre arrivée ?" ou encore "Tout est de votre faute."
Constant violent, nous plaçant immédiatement dans un sentiment de culpabilité.

Car Spec Ops The Line est un jeu qui vous fera ressentir quelque chose, quelque chose de tellement fort qu'à un moment donné vous allez même vouloir arrêter ce massacre. Pourtant la montée en puissance du scénario ne nous fera pas lâcher avant la fin.
Une fin bouleversante, qui m'a laissé dans un état second ...

Que dire de plus ?
Le gameplay est certes classique mais nerveux et présente quand même une certaine difficulté.

La musique est excellente, et on pourra entendre pendant certains affrontements des musiques bien rock (Musique intra-diégétique car Dubaï est entièrement couverte par une station de radio tenu par un étrange personnage), notamment du Deep Purple, du Jimi Hendrix, ou du Bjork.

On notera aussi la présence de (trop ?) rares choix narratifs néanmoins très bien amenés, et la présence de plusieurs fins différentes.
Le jeu a malgré tout une durée de vie assez courte : je l'ai fini en à peu près 6 heures.

Spec Ops The Line est un jeu très riche dans sa narration, qui n'hésite pas à se replacer lui-même comme objet ludique et fait passer un message fort. Sur la guerre bien sûr, mais aussi sur sa représentation dans le domaine vidéo-ludique et sur le plaisir que l'on peut en retirer.
Le plus fort dans ce jeu de guerre c'est que l'on n'a plus du tout envie de tirer sur nos ennemis ... on veut que tout s'arrête ...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2014 fois
3 apprécient

Clormer a ajouté ce jeu à 2 listes Spec Ops : The Line

Autres actions de Clormer Spec Ops : The Line