Avis sur

Star Ocean : Till the End of Time sur PlayStation 2

Avatar Bahamut-Omega
Test publié par le
Version PlayStation 2

Je viens de finir Star Ocean Till the End of Time en 51 heures (dont une dizaine de farming...).

Globalement je suis assez déçu par ce jeu.

Premièrement par son univers, encore une fois le coté Space Opera ou Science-Fiction est mis très tôt de coté dès le début. Après 2-3 heures de jeu, notre jeune héros se retrouve dans un univers Médiéval-fantastique assez banal, pour revenir dans un Space Opera très peu exploité (avec un retour sur les planètes déjà visité, et dans les mêmes environnements pour couronner le tout).

Déçu par son histoire, en plus d'être très longue à démarrer, le seul passage marquant ce passe au 3/4 du jeu avec une révélation choc et assez culotté (qui ne plaira pas à tout le monde) ayant un rapport avec les autres jeux de la saga, mais qui retombe très vite à plat sur la fin.

Déçu par ses personnages. Sur 10 (dont 2 qu'il faudra laisser sur le ban de touche vers la fin), 5 se sentent réellement concernés par les évènements du jeu, les autres ne font que de la figuration.

Déçu par son système de combat, qui me semble avoir très mal vieillit.
Pas de verrouillage de cibles. Les ennemis n'étant pas trop bêtes, bougent tout le temps; on passe plus de temps à taper dans le vide, surtout quand des problèmes de collision s'en mêlent.
I.A au fraise, non seulement les propositions de configurations sont parfois débiles (proposer à un mage de ne pas utiliser de magies... quel intérêt ?) et qui de toute façon ne sont pas respectés. Il arrive même que le persos ne fasse strictement rien du combat (bug ?).
Pas de vrai combo, juste un enchainement de 2-3 coups, parfois plus quand on envoi un ennemi en l'air et que l'on profite d'un bug de collision (encore).

Et déçu par l'ensemble du gameplay, Avec entre autre, les nombreux allé-retours que l'on doit faire dans la quêtes principales mais surtout dans la recherche des PA.
Ou l'Item Creation, très lourde d'utilisation et mal expliquée, mais surtout quasi obligatoire pour les deux derniers donjons (et les optionnels) tan la difficulté augmente brusquement (comme d'habitude avec les jeux tri-Ace).

Heureusement il reste la réalisation, qui a un peu mal vieillit mais qui reste très potable aujourd'hui. Les environnement sont très variés et bien détaillés.

L'OST est agréable, mais je n'ai pas trouvé de thème très marquant (Motoi Sakuraba en même temps, tellement présent que d'un jeu à l'autre j'ai l'impression d'entendre les même musiques).

Sinon ayant joué dans une version US Undub j'ai pu profiter du doublage original d'excellente qualité et du 60 Hz. Dommage que ce ne soit pas le cas pour les versions officielles PAL (et US pour le doublage)

Et la duré de vie est conséquente, avec notamment plusieurs donjons optionnels très longs et difficiles et les battles trophies.

Au final je considère Star Ocean 2 comme le meilleur de la saga, suivis par the Last Hope International qui malgré la naïveté dégoulinante de ses personnages, maîtrise le mieux le concept de Space Opera. Loin devant Star Ocean premier du nom qui est très archaïque, et Till the End of Time.

5,5/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 346 fois
3 apprécient

Bahamut-Omega a ajouté ce jeu vidéo à 2 listes Star Ocean : Till the End of Time

  • Jeux vidéo
    Jaquette Final Fantasy IX

    Mes RPG et Action-Adventure finis

    Quand j'ai commencé les jeux vidéo, vers l'âge de 6-8 ans, le seul genre que j'arrivais à finir à cet âge là c'était les RPG -_-...

  • Jeux vidéo
    Jaquette Terranigma

    Mes jeux finis en 2014

    Avec : Terranigma, Bahamut Lagoon, The Legend of Zelda: A Link Between Worlds, Mobile Suit Gundam Extreme Vs Full Boost,

Autres actions de Bahamut-Omega Star Ocean : Till the End of Time