Détours de Force

Avis sur Star Wars Jedi: Fallen Order sur PC

Avatar VLC
Test publié par le
Version PC

Au grand désarroi de tous, Fallen Order n'est pas le jeu que l'on attend. Est-ce une mauvaise chose pour autant ? Absolument pas.

Fallen Order se place comme une anomalie dans le paysage vidéo-ludique actuel. Un jeu solo d'aventure exploration avec de la plateforme. En 2019. Fait par EA. Quelle idée ! Et pourtant ça fonctionne. Le jeu est construit autour de plusieurs axes, chacun réussi sans pour autant briller.

Avant tout, et comme le jeu n'était absolument pas vendu : c'est un jeu vidéo d'exploration. L'exploration très metroidvania se joue de notre curiosité et completionnite pour nous faire rechercher tous les coffres du jeu en nous récompensant allègrement de bonus visuel et gameplay. On saute partout, on glisse partout, on s'emmêle dans les puzzles, les "je suis déjà passe par là mais avec le nouveau pouvoir je peux peut être atteindre ce coffre qui me nargue depuis le DÉBUT DU JEU". On revient pour le décor, pour la revanche, par curiosité. Et la carte en 3D qui nous indique les nouveaux passages ouverts et le taux de complétion des morceaux de niveaux est en cela indispensable et bien foutue. Pourtant, si les labyrinthes sont plaisants à s'étirer à l'infini quel regret de devoir tout se retaper à pied car les (véritables gros) raccourcis manquent au jeu. Surtout quand on est forcé de revenir dans un morceau d'arène pour affronter les mêmes péquenauds qu'il y a 10 minutes car le checkpoint les repop.

Et ça les arènes et les échauffourées le jeu n'en manque pas. Le gameplay vient s'inspirer largement des jeux From Software, en oubliant pas de grappiller chez le petit dernier Sekiro. Cependant jamais on atteint la maestria de ce dernier. Pire, si on a gardé les réflexes de Sekiro, on est pénalisé par les timings biaisés et difficilement lisibles de Fallen Order qui privilégie lui la fuite (je l'ai compris dans ma dernière heure de jeu sur une vingtaine). Mais quel plaisir de voir virevolter des sabres laser avec un délicieux son de vromvrom et de nous voir danser autour de laser qui pioupiou dans tous les sens. Ce qui rend d'autant plus dommageable le fait que les combats soient pas si folichon. Attaques faible et forte, garde, parade, esquive mais aussi des pouvoirs jouissifs de toute puissance Force-esque de ralentis ou d'attractivité/répulsion. Les actions au combat ne manquent pas, avec même des variations avec le sabre cependant le comportement des ennemis ne pousse pas forcément à la réflexion. Entêtés et spammant les mêmes combos ou attaques simples en boucle, le jeu s'avère parfois pénible avec des péons de base qui nous rossent juste par leur surnombre et notre incapacité à faire tomber la défense d'un seul ennemi qui se regen' dans ce capharnaüm.
On sera tenté de bourriner pour passer, quitte à se flinguer des soins (des "Stim", BD STIM ! THANKS BD ) mais après tout si on explore vraiment, on est récompensé avec plus de soins. Et ainsi s'équilibrent les deux axes principaux de gameplay.

Mais ces deux aspects ne seraient pas sublimés sans le dernier point : la technique et l'ambiance. On ne joue pas vraiment à un jeu Star Wars mais plutôt à un jeu dans l'univers Star Wars. On s'éloigne de quelques poncifs notamment les skywalkers et personnages de premier plans des films. Le jeu met alors l'accent sur l'esthétique et la réalisation de cet univers. Et là encore quel plaisir de voir de vrais décors, de vrais ambiances sonores et visuelles qui devraient faire pâlir Georges Lucas de honte. L'intro du jeu est un bon exemple avec plus de vie que jamais je n'en ai vu dans la prélogie et la quasi totalité des films Star Wars. En plus de la réal visuelle et sonore, il faut ajouter l'effort de mocap qui est hallucinante. On ressent vraiment le jeu. Il paraît vivant. Alors oui il y a quelques soucis d’ordre technique (textures qui s'emmêlent au retour du menu, légers ralenties ça et là) mais rien n’empêche vraiment de se prendre une petite claque de chaque instant devant le travail graphique (et sonore mais comment le décrire en texte sans paraître fou).

Et pourtant quelque chose cloche un peu. Le manque de moyen ? Non probablement pas. Mais c'est par là qu'il faut creuser. On sent une certaine restriction quelque part. Le jeu se restreint, se replie sur ce qu'il sait faire de mieux. Ainsi on le voit avec un faible nombre de planètes à explorer mais qui sont un labyrinthe affolant aux différents recoins à explorer, sautiller et batailler. Même au niveau de l'histoire, Fallen Order ne prend que peu de risques alors qu'il a un territoire libre pour s'exprimer. Il s'autorise toutefois plusieurs tentatives de bravoure que ne renierait pas un The Last Jedi.
Non, jamais le jeu ne s'envole complètement. Trop restreint par la franchise, par EA ou pour jouer la sécurité. Une fois à son rythme de croisière, rien ne viendra vraiment nous surprendre en terme de rythme ou de narration (et encore, il y a des tentatives). C'est ce manque de surprise qui vient peut être nous lasser. Mais ce que le jeu fait, il sait le faire. Et alors si on se pose une journée ou deux sans y jouer, c'est un réel plaisir d'y revenir.

Fallen Order est donc un jeu inattendu. Un jeu cohérent, surprenant, simple et efficace. Un jeu pas si popcorn que ça, assez ouvert en terme de proposition. Un vrai jeu d'exploration, avec un vrai gameplay de combat et une vraie histoire. Et même s'il réussit très bien le premier point, bien le deuxième et classiquement le troisième, Star Wars : Jedi Fallen Order réussit un pari : celui de me faire défendre un jeu dont je me suis allègrement moqué durant toute son annonce.

Bref "BD-1, merci d'être mon ami" comme le confie le héros dont je n'arriverais décidément pas à retenir le blase

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 329 fois
1 apprécie

VLC a ajouté ce jeu à 1 liste Star Wars Jedi: Fallen Order

Autres actions de VLC Star Wars Jedi: Fallen Order