Avis sur

Star Wars : Le Pouvoir de la Force sur Xbox 360 par Manji1981

Avatar Manji1981
Test publié par le
Version Xbox 360

Pitch: Alors que le seigneur Vader se rend sur Kashyyk pour éliminer un Jedi qui se dissimule parmi la populace locale, le seigneur sith va prendre sous son aile un enfant qui deviendra son apprenti et assassin secret... L'apprenti, alors formé aux arts du côté obscure de la force, va devoir traquer les ennemis de l'empire à travers la galaxie toute entière...

Le pouvoir de la Force Sith Edition est une sorte de "game of the year edition" qui rassemble le jeu original ainsi que les deux extenssions que sont "le temple Jedi" et "Tatooine". Le jeu comprend aussi un chapitre inédit baptisé "Hoth" et toutes les tenues que l'ont pouvait acheter via le xbox live auparavant. Pour une somme de 40 Euros autant dire que pour une fois on ne se moque pas de nous chez la Lucasfric Compagnie. Tout ce joli contenu tient sur 2 DVD (soit près de 12 giga si vous installez le tout sur le disque dur.). précisons tout de suite que les nouvelles missions sont uniquement accessible via le deuxième dvd (selectionner nouvelle partie). C'est un peu dommage. Une option sympathique pour ceux qui auraient installer les 2 dvd sur leur DD aurait été de pouvoir lire le contenu avec seulement le dvd 1 dans le lecteur... Petit détail un peu humoristique, lucasart n'a pas pris la peine de noter dvd 1 ou dvd 2 sur les galettes, il faudra donc penser que la jaquette du jeu correspond au dvd 1 et celle du costume type Homme des sables au Dvd 2.

Le scénar du jeu cherche à trouver sa place entre la nouvelle trilogie et l'ancienne, soit entre les chapitres III (La vengeance des Sith...) et IV ( Un nouvelle Espoir), et fait la lumière sur quelques evenements sans grande importance de la série mais qui ont le mérite de tirer un sourire à tout fan de l'univers "créé" par G.Lucas en 1977. Le scénario du jeu est correct et reste bien dans l'esprit de la trilogie originale avec son lot de rebondissement et de climax cultes. Il faut pourtant souligner que la vision de la Force et des jedi y est ici un peu particulière. En effet, l'exagération et la puissance des pouvoirs liés à la force rappelle la série inventée par Tartakovski: Clone Wars (à ne pas confondre avec le film / série ridicule intitulé THE clone wars et signé G. Lucas.). Il en va de même pour les duels aux sabres lasers d'ailleurs qui sont assez réussis et s'il ne virent pas dans le ridicule des épisodes 1.2 ou 3, ils n'ateignent pas la grâce de celui de l'Empire contre attaque en terme de mise en scène d'une escrime maitrisée. Il est evident que les concepteurs avaient en tête la série de Tartakovski (il est même possible de prendre un skin avec le personnage designé comme ceux des clone wars.) et les affrontements entre sith et jedi sont assez savoureux. Il faudra un petit temps pour rentrer dans cette "vision" de l'univers (comme ce fut le cas pour le dessin animé en son temps) mais une fois cette démarche faîte on pourra se délecter de l'usage de la force. Car n'oublions pas que le titre du jeu est Force Unleashed ce qui conote bien l'idée d'une force toute puissante, libérée des carcans habituels et prête à se déchainer. Mais en pratique cela donne quoi?

le jeu se présente de premier abords comme un Beat'em all 3D conventionnel avec une vue à la troisième personne. Le joueur dispose de quelques combos très basiques ainsi qu'un accès restreint à quelques pouvoirs. Tout cela s'etoffera heureusement assez rapidement au fur et à mesure que le joueur amassera les points d'xp ainsi que les "holocrons jedi", sorte de cubes qui offriront aux héros points d'xp, points de pouvoirs à répartir, costumes ou cristaux de couleurs/pouvoirs pour le sabre laser. L'apprenti (Starkiller de son vrai nom en reference au nom qu'aurait du porter Luke Skywalker dans les premières version de SW) pourra donc s'offrir la panoplie complète du jedi comprenant sabre laser avec couleur de son choix, foudre, télékinésie et moults combos meurtiers... Les joueurs y trouveront donc leur bonheurs (projeter un stormtrooper contre un mur ou dans un gouffre ou encore en soulever un dans les airs tout en le transpercant de son sabre...) mais cependant deux points noirs sont à souligner. Le premier et l'abscence de combos d'escrime pure... Je m'explique... Le joueur aura juste à presser le bouton x à plusieur reprises pour faire des mouvements de sabre puis gagnera un combo different où il sera question de timing mais tous les autres qu'il débloquera seront en rapport avec la force (exemple: une projection de force après deux ou trois coup ou la possibilité d'electriser son sabre avec la foudre sith...)... Pour ceux qui aurait donc voulu privilegier l'escrime à l'usage de la force c'est un peu raté... Il faudra se contenter pour les puristes du duels au sabre de varier les coups entre x,x,x,x et x (pause), x(pause),x... Pas terrible. Par contre pour les fanas de projections ou de télékénisie le style de combat de l'apprenti de Vader est un régal. Deuxième ombre au tableau, la violence graphique relativement absente du soft. Sans plonger dans le dilemne habituel "sang ou pas sang", il faut quand même souligner qu'il est dommage dans un jeu estampillé "sabre laser" de ne pas pouvoir demembrer ses adversaires... car si votre lame de lumière laissera des stigmates sur le sol ou les murs, ne vous atendez pas à trancher un bras à un adversaire ou encore à couper en deux un rodien aventureux. Pire, il arrive de transpercer ses adversaires sans que 1/ ceux-ci rendent leur dernier souffle, 2/ sans laisser le moindre trou dans la carcasse du personnage... "Tout public" oblige, pour brasser plus de pognon, Lucasart a asseptisé quelque peu son soft et cela laisse un petit arrière goùt dans la bouche. Au niveau décors le jeu offrent des environements originaux (Felucia la planète fongique, le cimetierre de robots,...) et quelques uns plus classiques (l'usine impériale, Bespin,...), l'architecture de ces décors sera l'occasion de mettre en pratique votre maitrise de la plateforme en 3d lors de sauts parfois mortels mais rien d'insurmontable au final malgrè les apprehensions que votre serviteur pouvait avoir. On soulignera également une certaine redîte au niveau des décors qu'on revisitera au fil de la narration...

Niveau gameplay le tout est assez bien fait que ce soit au niveau de la maniabilité que de la customisation de l'apprenti de vader. Les boutons fonctionnent selon un schéma assez simple: 1 bouton = une action/pouvoir, le bouton LT faisant quand à lui apparaitre un menu assez instinctif pour utiliser des pouvoirs suplémentaires. Une fois les combos en tête, le joueur lambda n'aura aucun problème à maitriser le personnage et à venir à bout des 8-9 Heures de Jeu en mode normale. Quelques mécanismes sont à découvrir pour vaincre certains mini-boss réccurrent mais rien d'infranchissable. Lors des affrontements, le joueura se frottera aux, maintenant inévitables QTE assez bien faits et pas trop durs à maitriser car jamais synonimes de game over. Au niveau de la maîtrise de la force, nous l'avons vu précedement, le joueur gagnera des points de pouvoirs à chaque nouveau niveau qu'il faudra repartir dans trois type de compétences: 1/ les combos, 2/ les pouvoirs liés à la Force et 3/ les compétences passives comme la barre de vie ou de Magie, la resistance, etc... On pourra également modifier son sabre laser selon les découvertes faîtes au fil des niveaux pour 1/ offrir des caractéristiques spéciales à sa lame (plus de dommages, des dommages collatéraux, electriques...) ou simplement en modifier la couleur avec les teintes classiques comme le bleu, le vert, le rouge, etc... mais également avec des effets assez particuliers comme une lame verte clignotante ou encore bleue avec une sorte de champ energétique autour... Les puriste preferont surement les styles de lames conventionnelles. (à noter que sur psp, il était également possible de choisir le manche de son sabre laser.) Enfin, le jeu offre de nombreux skins pour le personnage. Dès le début du jeu il sera possible de relooker Starkiller pour lui donner l'apparence de personnages emblématiques commeLuke Skywalker, Mace Windu, Obiwan kenobi, j'en passe et des meilleurs... Il s'agit de skins gadgets qui auront le mérite de divertir 2 minutes le joueur mais qui ne présente pas de grands interets. On leur preferera les nombreuses skins créées pour l'occasion (certaines sont débloqués dès le début alors que d'autres se débloquent ingame et à chaque fin de niveau.) comme celle du jedi dont la capuche dissimule le regards, celle du sith version trash sans machoire inférieure ou encore celle de vieux général avec un manteau aux couleurs passées. On regrettera seulement le fait que la plupart des costumes laisse le visage de l'apprenti visible telement celui-ci est fade et sans charisme... Deplus les deux meilleurs costumes du jeu (une tenue très proche de celles de Darth Vader ainsi qu'une tenue de Chasseur de primes/Homme des sables) ne sont disponibles que lors des missions suplémentaires! Très dur à avaler telement, ces deux costumes transcendent le personnages (allant même jusqu'à modifier sa voix pour la calquer sur une voix à la Vader)... Enfin le joueur débloquera quelques artworks et infos sur les différents personnages du jeu.

Techniquement le jeu n'a rien d 'extra-ordinaire mais s'en sort assez bien. Du côté des graphismes, il s'en sort de façon très correcte sans pour autant laisser bouche bée. Le fan de SW trouvera viter ses repères visuelles, l'esprit de l'oeuvre originale étant bien respecté. Les visages de certains personnages apparaitront un peu figé (je vous rassure rien à voir avec fallout 3) alors que certains décors seront de toute beauté. De toute façon même le meilleure moteur graphique du monde ne pourrait changer le manque de charisme et l'air ahuri du personnage principal. Les cinématiques qui ponctuent les temps forts du récit sont agréables à l'oeil, mais ne tiennent évidement pas compte du skin que vous aurez choisi puisqu'elles utilisent leur propre moteurs. Au niveau de la physique du moteur graphique, on reste bien loin d'un red faction et même si on pourra faire voler nos ennemis comme des pantins désarticuler ou éclater certaines portes via l'usage de la force la plupart des décors resteront insensibles à nos tentatives acharnées pour les briser. Heureusement le jeu offre quand même nombre d'objets à balancer à travers les environements pour offrir sa dose de fun aux jedi wanabe que sont la plupart des fans de SW. Le score, lui, est de toute beauté puisqu'il s'agit des compositions de Monsieur Williams que l'on a pu entendre tout au long de la saga cinématographique. Le joueur retrouve donc encore une fois des repères familliers qui lui permettent de se lover dans l'ambiance de chaque scénettes... Je conseille de faire le Jeu en VO pour profiter des véritables voix des acteurs originaux comme James Earl Jones pour Vader, Mark Hamill en Skywalker ou Ian Mc diarmind pour l'empereur certaines voix francaises n'étant vraiment pas terribles... Et la dualité liée à la force me demandez vous? Et bien ici, il n'y en a pas vraiment. Oubliez donc Kotor ou encore la série des jedi Knight. Au fil du scénario, vous oscillerez donc entre le côté obscur et clair de la force et ce n'est qu'à la fin du jeu qu'il vous faudra faire un choix qui influencera la fin du jeu...

Il est temps de passer au DVD 2... Comme dit précedement, la deuxième galette vous propose trois scénarios suplémentaires pour prolonger le plaisir de jeu.

1/ Le temple jedi offre une aventure qui aurait dû, à mon humble avis, se trouver parmi les missions du mode story. Lucasarts aurait pu l'inclure dans le mode campagne de cette Sith edition. En effet, cette "mission" se situe au milieu de la trame narrative du jeu, et ne tient donc pas compte des evenements qui se passent à la fin du jeu. C'est assez dommage car si cette mission n'a vraiment rien d'extra-ordinaire au niveau gameplay comme scenaristique, elle offre un duel final lourd de sens et qui aurait eu le mérite de renforcer l'implication des joueur dans la trame du jeu de base. Deplus le temple jedi est présent dans le mode story de la version psp, alors pourquoi?... Anyway, il s'agit d'une extension moyenne qui offre des phases plateformes particulièrement pénibles et qui ne vaut que pour son duel final...

2/ Tatooine est une mission qui, elle, fait écho à la fin "sombre" du jeu de base. On y joue un apprenti totalement corrompu par le côté obscur et qui a pour mission de passer un marché avec jabba the hutt pour mettre la main sur les droides qui ont recuperé les plans de la Death Star. Une façon de ré-écrire l'histoire de l'épisode IV qui vous plongera au sein du palais de Jabba et vous poussera à affronter certains personnages clés du film de 1977. Il faut reconnaitre que pour tout fan qui se respecte, l'idée est assez savoureuse. A l'instar du temple jedi , la mission se boucle en 30 / 45 minutes mais offre une action plus soutenue et variée que la première extension avec des moments forts qui ferra se dresser les poils des joueurs les plus afficionados... A ceci s'ajoute une tenue sublime que malheureusement on ne pourra pas utiliser dans la campagne normale.

3/ Hoth est l'extension exclusive à cette Sith édition et propose au joueur de revivre le débarquement des forces impériales sur la planète Hoth, scène cultissime du meilleur volet de la saga: l'empire contre attaque réalisé par Irvin Kershner. Comme dans la précedente extension, cette mission se passe chronologiquement après la fin "sombre" du jeu et après l'extension tatooine puisque c'est un apprenti au look "Vader" et aux commande de l'armada impériale qui pourchasse les rebelles et en particulier Skywalker et l'équipage du faucon Millenium. Cette extension, tout comme la précédente, offre sa dose d'action et un duel d'anthologie! L'extension reste cependant un poil en dessous de celle se déroulant sur Tatooine mais le duel final vaut véritablement son pesant de cacahouettes tout comme le look de l'apprenti (toujours pas jouable en version normale du jeu) qui se rapproche d'un vader tout en s'en démarquant en même temps. Le seul véritable regret vient du manque de cinématique pour la fin de cette extension. En effet, quand on sait qu'il s'agit de la dernière extension et qu'il est peu probable de voir une nouvelle débouller au fil des prochains mois, on aurait aprécier un point final orchestré de main de maître dans une cinématique lourde de sens...

En bref, Le pouvoir de la Force fait parti des très bon jeu à licence Star Wars. Bien que perfectible, on prend rapidement goût à l'aventure et les défauts, bel et bien présents, se gomment peu à peu au vu du plaisir offert. Les 2 dernières extensions boostent convenablement le plaisir de jeu tout comme le petit prix de cette édition. On regrettera cependant que contrairement à la version psp, on ne puisse débloquer un mode duel où il s'agissait juste d'affronter des jedi et divers ennemis... Les fans de Star Wars et de la série de Tartakovski devraient néanmoins trouver leurs compte avec ce jeu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 274 fois
1 apprécie

Autres actions de Manji1981 Star Wars : Le Pouvoir de la Force