Fallait attendre un an

Avis sur Street Fighter V sur PlayStation 4

Avatar NoctisSolid
Test publié par le
Version PlayStation 4

Ayant été inquiet et choqué par le lancement catastrophique du jeu début 2016, je n'avais jamais posé les mains sur Street Fighter V avant fin avril. Bien que je ne suis pas du tout un tueur à gage sur Street Fighter, l'opus précédent m'avait donné pas mal de plaisir durant une quarantaine d'heures. 40h à me faire latter en ligne avec mon Dudley et mon Cody certes, comme l'atteste mon taux de victoire sous les 30%.

Niveau gameplay, le manchot du pad tel que moi décèle rapidement deux différences avec SF IV, et qui ont leur importance. Déjà le jeu est un peu plus rapide même si cela ne se joue à pas grand chose, et surtout les commandes rentrent beaucoup plus facilement. Que ce soit dans le mode défi ou en combat, j'ai nettement moins de mal à sortir le coup ou le combo de mes rêves et c'est vraiment agréable, car l'économie d'énergie consacré à l’exécution va dans celle consacré à la stratégie ou le mind game.

Pour aller un peu plus profondément dans le système de jeu, je dirais que le retrait de l'ultra (une grosse technique gratuite et disponible à chaque round lorsque l'on prend trop cher) pour le V-Trigger est un choix gagnant car la Super sert déjà d'Ultra. Le V-Skill et V-Trigger ont été l'occasion d'inclure des mécaniques exclusives et donc adaptées à chaque personnage et même si comme l'Ultra c'est gratuit, ce n'est pas aussi destructeur. Les V-Trigger donnent également un côté fou-fou bien appréciable (Ibuki lance une bombe, Ryu peut charger des hadoken de l'enfer, les techniques de Cammy deviennent ultra pétées, etc...

Maintenant vient l'analyse du contenu, tellement critiqué l'an dernier. Effectivement le story mode d'origine fait foutage de gueule, deux-trois rounds (même pas des combats !) et quelques dessins et c'est plié, ainsi qu'un mode survie n'ayant rien d'original. Si j'avais eu le jeu à cet instant je l'aurais bashé, mais depuis le mode défi (plutôt bien foutu et didactique) ainsi qu'un véritable mode histoire avec des cinématiques d'au moins 1h30 ont été implémentés. D'ailleurs le mode histoire est agréable même si ça ne révolutionne pas le shonen.

Pour la polémique des personnages payants, c'est dommage qu'ils ne soient pas gratuits et immédiats mais il faut tempérer cela :
- Il y a actuellement 8 personnages à débloquer, à 6€ ou 100 000 Fight Money chacun. Les décors sont à 70 000 FM.
- Si l'on fait juste le mode histoire et le mode survie en facile de chacun des 16 personnages du roster, on gagne 240 000 soit deux personnages.
-Si l'on fait de même avec ces deux persos, ça donne 30 000 FM qui ajouté au 30 000FM du mode Histoire globale, paye un 3ème perso.
-Malheureusement jouer en ligne n'est que très peu rémunérateur, mais au moins une mission par semaine rapporte 5000FM et est quasi cadeau. Sur un an ça rapporte bien deux persos.

Le roster, que ce soit celui de base ou même les persos déblocables, est très réussi. Contrairement à SF IV il n'y a plus de clone et à part Ryu, Chun-Li et peut être Griffe, ils ont tous subi de grands changements dans leurs gameplay (surtout Ken et Dictator).

Je conclus cette critique sur le fait que le jeu est très beau, dispose d'une bonne OST et que le online tourne parfaitement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 154 fois
Aucun vote pour le moment

NoctisSolid a ajouté ce jeu à 1 liste Street Fighter V

Autres actions de NoctisSolid Street Fighter V