Mario 64, quand un jeu imparfait devient un mythe.

Avis sur Super Mario 64 sur Nintendo 64

Avatar villou
Test publié par le (modifiée le )
Version Nintendo 64

Comme je disais dans ma critique sur Ocarina Of Time, élever un jeu au rang de culte n'est certainement pas un gage de perfection. Et Mario 64 est loin d'être parfait...et pourtant, il n'a pas usurpé son titre.

Premier jeux de la N64, avec un line up de lancement assez pauvre (3 jeux si ma mémoire est bonne) Mario 64 était l'achat indispensable si on était pressé d'acquérir la bête.
A l'époque, acheter une Saturn, c'était jeter du fric par la fenêtre et acheter une Playstation coûtait un bras et une couille. Beaucoup de joueurs se sont donc tourné vers ce qui leur était familier : la firme Nintendo.

Cela faisait 5 ans qu'il n'y avait pas eu de jeu de plateforme estampillé Mario, ce qui n'a pas manqué de réveiller de nombreux fans endormis devenu ados ou adultes entre temps. Et il s'est passé un phénomène assez unique dans l'histoire du jeu vidéo : Nintendo a plus que réussi son coup.
Ils ont joué sur la nostalgie et la technologie. Voir un Mario en 3D, c'était impensable, mais plus simplement, jouer à un jeu 3D à la maison sur son écran cathodique, c'était inimaginable.

Et le coup de bluff monstrueux de Mario a opéré. Car Mario 64 est graphiquement pauvre, les espaces sont monstrueusement vide, la caméra est souvent buguée, les musiques, classiques, sont pas toujours très agréable à l'écoute. Seulement voilà, le jeu, malgré ces nombreux défauts à su parler directement au cœur des joueurs et ça, ça n'a pas de prix. Évidemment, Mario propose son lot d'innovations, rien que la 3D en est une, mais aussi de nombreuses nouveautés ; et le jeu est très vaste. Pour la première fois il faudra plus q'une poignée d'heures pour finir le jeu. Notre plombier vole, nage, court, saute, il parle, il rentre dans des canons... et le level design est globalement efficace, s'avérant parfois réellement ardu. Mario 64 a également prouvé l'efficacité de la manette de la N64 au design novateur. A cette époque, les bons jeux 3D n'étaient pas légion et souvent, quand ils étaient pas trop mauvais, ils étaient affreusement court. Ici c'est tout le contraire.

Mario 64 a tracé un véritable sillon dans lequel s'engageront plus tard Banjo Kazoie, Donkey kong, Goemon ou Bad conkers. C'est un jeu précurseur, et il faut le dire, on avait rien d'autre à se mettre sous la dent.

Alors si aujourd'hui encore Mario 64 est incontournable ce n'est pas pour ses qualités (nombreuses malgré tout) mais par le tournant qu'il a offert aux jeux de plate forme en particulier et aux jeux vidéo 3D en général. Rien que le coup des Lakitus qui filment pour expliquer le fonctionnement de la 3D, c'est un coup de génie. Ce jeu est arrivé au bon endroit, au bon moment. Et le fait qu'il soit assez difficile et long à également contribué au mythe, car les prochains bons jeux de la N64 mettront très longtemps à arriver. Alors, prenant notre mal en patience, on se refaisait une petite partie de Mario 64... On y a tous tellement joué, on l'a tous tellement parcouru dans tous les sens qu'il est normal qu'il ait une place particulière dans nos cœurs.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1265 fois
15 apprécient · 1 n'apprécie pas

villou a ajouté ce jeu à 7 listes Super Mario 64

Autres actions de villou Super Mario 64