La révolution 3D

Avis sur Super Mario 64 sur Nintendo 64

Avatar Akira_de_Lyon
Test publié par le (modifiée le )
Version Nintendo 64

1995... Pour la première fois dans un jeu vidéo, jamais la 3D n a été aussi belle à regarder ni aussi fluide à jouer.

À l occasion d une partie jouable, Super Mario 64 impose un nouveau standard de qualité et re définit à lui seul le jeu vidéo en montrant la voie à suivre pour tous les éditeurs tiers qui tenteront de
s initier à la programmation des jeux 3D.

D ici là à sa sortie (1996), beaucoup tenteront de l imiter. Pas un seul ne lui arrivera à la cheville.

C est le premier jeu de la série à être entièrement en 3D temps réel et à proposer une totale liberté de mouvements avec, pour la première fois dans un jeu vidéo, la sensibilité au stick analogique, qui est ici totalement optimisée pour aller de pair avec plusieurs étapes d animations et plusieurs niveaux de vitesse variables que les développeurs ont habilement mis en place :

pouvoir manier Mario à différentes étapes subtiles:

5 animations distinctes, pour être plus exact, et qui possèdent toutes différents niveaux de vitesse,

de la pointe des pieds plus ou moins rapide, jusqu au marcher plus ou moins rapide, en passant par le trotter plus ou moins rapide, jusqu au courir plus ou moins rapide, pour finir enfin sur le sprint plus ou moins rapide.

Ce qui implique des milliers de subtilités au gameplay, une précision sans faille ainsi qu un confort total, manette en main.

Ce que ne propose pas et ce que ne proposera jamais aucune autre console hormis la Nintendo 64.

-Vous ne verrez ça sur aucune autre console.

Pas même dans les soit disant "futures" générations...

>> (Pour information, aucun jeu Playstation ne propose d étapes
d animations: le Dual Shock ne sert à rien et n est juste là que pour décorer. Tout juste bon à avoir quelques sensations aux pouces, et rien de plus).

Le Dual Shock ne sert que pour les sensations aux pouces parce qu il n'est pas optimisé et que les jeux 32 bits ne proposent aucune étape
d animation subtile; en fait, le Dual Shock ne se contente que d une simple action Stop et que d une simple action Courir.

>> Ce qui revient à n avoir

>> non seulement qu une seule étape d animation,

>> mais également qu une seule et simple animation dans le maniement du personnage.

Un archaïque stop courir. Et rien de plus...

>> Et ben bonjour la génération des 32... Et qui dit Console CD, dit apparemment place illimitée.

>> Ouais, d accord, je vois ça.

>> Tellement de place qu ils ont jamais pu faire pareil que les jeux évolués de la N64 et qu ils vendaient leur jeu sur plusieurs CDs...

>> des jeux d une dizaine
d heures à peine, pour certains!

Pour tout vous dire, seul les Resident Evil peuvent faire office
d exception sur Playstation avec seulement-

deux étapes d animations distinctes: le marcher et le courir.

Mais chacune des deux animations tournant toujours à la même vitesse. Sans aucune animations de vitesse variables entre, ni aucun niveau de vitesse variable.

Il n y a aucune continuité logique dans les animations des jeux 32 bits ou même dans la plupart des jeux 128 bits.

Dans la majorité des jeux Nintendo 64, toutes les étapes d animations y sont, et l on peut ressentir toute la supériorité technique et la souplesse naturelle du personnage que l on est en train de manier.

Par exemple, dans Super Mario 64, lorsque Mario marche, trotte et court à plusieurs niveaux de vitesse variables, l action semble naturelle, parce qu il y a une continuité logique dans les animations qui vont du marcher jusqu au courir.

Le tout fait penser à un dessin animé de très grande qualité et très bien animé, avec des mouvements qui semblent naturels, contrairement aux Resident Evil, qui semblent bien raides en comparaison...

La PS2, quant à elle, en a également deux:

toujours le marcher et le courir.

... Comme les Resident Evil sur Playstation.

Mais avec toujours aucun niveau de vitesse variable entre.

Toujours le marcher à la même vitesse. Tout comme le courir-

(Toujours tout à la même vitesse)...

Désintérêt, fainéantise, souci
d économiser de l argent, manque de place ou bien simplement manque cruel d ambitions de la part des futures générations?

À vous de me le dire.

Quoi qu il en soit, comme pour tant
d autres jeux supérieurs de la Nintendo 64, La 3D a ici, pour la seule et unique fois dans l histoire du jeu vidéo, tout son sens:

en effet, jamais game design, level design, précision au joystic et profondeur au gameplay n ont été aussi bien représentés ni aussi brillamment optimisés, chaque parcelle de terrain tirant pleinement avantage de chaque bouton de la manette...

Super Mario 64 est également le premier titre à proposer un contrôle total des caméras, assurant alors un confort de jeu optimal!!

Le tout s accompagne avec un re-virement du style, Mario passant de la plates-formes 2D à celui de l'exploration/ découverte 3D.

En effet, pour la première fois dans un jeu d exploration 3D, un système de Hub est mis en place, et Mario peut ainsi choisir le niveau où il souhaite aller à partir du château.

Divers objectifs vous sont proposé à chaque entrée de niveau.

Là où le jeu innove radicalement,
c est dans l apparition
d événements qui vont modifier la progression du jeu.

Par exemple, quand vous avez terminé la première étoile, un nouvel évènement se débloque dans la 2ème, comme une tour qui se construit et que vous devez franchir,

un hibou qui fait son apparition dans un arbre, une tortue qui vous défie pour une course contre
la montre...

À chaque niveau également, on vous demandera de retrouver un petit bob-omb rose, qui vous donnera alors accès au canon.

La progression des différents power-ups est également tout se qui se fait de plus intelligent dans la progression d'un jeu vidéo, et une fois que que vous les aurez activés, vous aurez tout le loisir de pouvoir revenir dans les niveaux précédents et de les appréhender sous un nouvel angle pour mettre la main sur les étoiles qui vous manquaient jusqu alors.

De plus, le jeu vous propose une liberté d action et une durée de vie quasi infinie qu aucun autre jeu de plates formes ne pourra jamais vous proposer, avec la possibilité
d attraper une étoile de n importe quel angle.

Même quand cela semble impossible, le moteur de jeu et le système sont si performants qu ils vous laissent des centaines de possibilités pour y parvenir, avec un level design millimétré au pixel près, des longs sauts d une fluidité hors pair et des caméras qui suivent votre performance sans jamais faillir.

Dans Tall Tall mountain, par exemple, juste après avoir obtenu toutes les étoiles, je grimpe à nouveau la montagne, puis tout
d un coup, je regarde le champignon où il y a l étoile que
l on ne peut théoriquement atteindre qu avec le canon.

Je calcule alors l angle et la longueur, et je tente mon coup, je saute pour finir dans le vide et perdre une vie...

Mais entretemps que je me suis bien rendu compte qu il y avait un moyen de l atteindre.

L étoile n était pas si loin qu elle semblait l être et, après quelques essais, je parviens enfin à l obtenir.

Toute comme l étoile du champignon avec les pièces rouges, que l on peut obtenir en atterrissant en chute libre du haut de la montagne.

Il y a aussi l étoile dans la cascade.

La manière classique pour l avoir,
c est d activer un interrupteur pour faire apparaitre une caisse au pied de la cavité, mais la deuxième méthode consiste à sauter sans vous aider de la caisse:

>> pour se rendre compte que même en plein air, on peut toujours ralentir ou accélérer la vitesse de notre saut d une simple pression du Joystick. C est dire la qualité du Gameplay!

La troisième façon de l atteindre est déjà un peu moins connue.

Lorsque vous grimpez la montagne, il y a un angle qui ne vous permet pas de voir que la cavité est en fait juste au dessus de vous.

Et vous pouvez obtenir l étoile avec un triple saut.

À un moment, on va dans la montagne et on en ressors pour atterrir dans une autre cavité de la montagne, où l étoile est accessible.

Mais en fait, cette cavité est accessible d un autre angle également, sans même qu il faille aller dans la montagne.

C est comme l exemple de l étoile dans la cage qu on ne peut théoriquement obtenir qu à l aide du hibou. En fait, le jeu est si bien calculé et si performant qu il vous est possible de l atteindre avec le canon!

Tout est comme ça, dans Super Mario 64, ce qui décuple la durée de vie d une façon exponentielle et ce qui motive le joueur à continuer à découvrir tous ces petits secrets qui font tout le charme et toute la richesse de Super Mario 64,

comme tous ces endroits où il y a des courants d air toujours là où
l on ne s y attend pas et qui vous rattrapent miraculeusement dans votre chute, par exemple...

C est ainsi que des niveaux qui à la base ne comportent que sept étoiles chacun,

>> sans même que l on puisse le voir
d une quelconque façon officielle

peuvent se voir doubler, voire tripler leur nombre d étoiles à obtenir, selon le nombre de possibilités, d angles et d heures que vous y passerez.

Vous pouvez juste

sauter dans le vide et avoir toutes les sensations au monde,

le système vous le permet,

avec une caméra qui suit parfaitement et toute la fluidité pour aller avec.

L interface est de plus un modèle de re jouabilité et vous propose toujours à quelle étoile/événement vous voulez reprendre le niveau, la Grande Classe !!

Dès sa sortie, le jeu est acclamé par des centaines de magazines à travers le monde avec des notes avoisinant les 100% et les 10/10, le jeu se hissant unanimement au rang du plus beau jeu au monde ( certains n hésitant pas à le qualifier de meilleur jeu tout court, d ailleurs. )...

Toutefois, si Super Mario 64 a bien révolutionné l ère du jeu vidéo d un point de vue technique et ludique, ce n est pas tant pour sa fluidité, son gameplay ou ses Graphismes, mais bien pour toute l intelligence de son level design et de son game design :

en effet, à chaque pente, à chaque angle et à chaque dénivelé, tout est fait de telle sorte à ce qu on puisse expérimenter la 3D dans tous les sens du terme, tous les recoins du jeu ayant été travaillé pour surprendre le joueur, certains passages nous demandant même de jouer avec la caméra pour y découvrir des secrets bien cachés.

Super Mario 64 est à l instar d un
parc d attraction qui vient d ouvrir:

le décor est mis en place, et il ne tient plus qu à vous de le découvrir et d aller vous éclater.

Pour rappel, certains éléments du système restent encore à l heure actuelle tout simplement inégalés.

Le canon à lui seul offre tellement de possibilités et de fun qu il procure toujours une satisfaction sans équivalent.

-Même chose pour la casquette ailée, qui élève Super Mario 64 au rang de meilleure simulation de vol au monde, tant les sensations y sont élevées.

Un conseil, changez de niveau toutes les 2 étoiles en ne vous concentrant uniquement que sur le canon et la casquette(quand vous la débloquez),

et ce sont des centaines d heures de plaisir intense qui vous attendent!!

Si vous êtes assez curieux, les aires de jeu deviennent des petits paradis qui n auront de cesse de vous appeler à reprendre le pad pour de nouvelles parties de plaisir!...

Ce qui m étonnera toujours avec Super Mario 64, c est la multitude de détails et de règles étonnantes que les développeurs y ont intégré et avec lesquelles on peut toujours s amuser:

les vies qui apparaissent à des moments précis, par exemple,

que ce soit pour certains arbres ou pour certains checkpoints,

tout comme les vies qui vous fuient ou qui vous suivent, ce qui a amené le fameux Green Demon Challenge, que tous les joueurs du monde entier relèvent sur internet;

les pièces d or qui ont de la physique, qui peuvent tomber dans les trous et qui disparaissent au bout de quelques instants, ce qui amène des heures de challenge et de re jouabilité pour qui veut
s amuser à chopper toutes les pieces.

(Et avec ça il y a la fameuse
règle de l attaque pilon sur les ennemis géants qui vous lâchent une piece bleue dès que vous les écrasez avec l attaque rodéo,
soit l équivalent de 5 pièces d or!

Ou encore celle des troncs en bois autour desquels il faut tourner pour faire apparaitre des pièces.

Le fait qu il n y ait aucun indice et qu on vous le laisse découvrir tout seul est tout simplement brillant!)

Il y a aussi les nombreux shortcuts dans les courses et la physique
qu a le personnage sur les éléments du décor, ce qui fait qu aujourdh ui encore, Super Mario 64 reste le jeu le plus apprécié des Speedrunners du monde entier.

Ce genre de petit plus qui fait toute la différence et qui élève directement Super Mario 64
au dessus de n importe quel jeu de plates-formes ou d aventure quel qu il soit et ce sur n importe quelle console, quelle qu elle soit.

(Hormis Ocarina Of Time sur N64, évidemment. Mais Super Mario 64 a ses propres spécificités de Replay value infinie qu Ocarina Of Time n aura jamais, tout comme Ocarina of Time a ses propres spécificités ludiques de replay value infinie que Super Mario 64
n aura jamais non plus. Donc.

Globalement, je dirais que c est quand même Ocarina Of Time qui gagne haut la main.

Mais c est quand même chaud à choisir, devant tant de génie et de fun, quand ça atteint ce niveau là-)

Pour conclure, peu de jeux vidéos peuvent se targuer d être aussi soigné que Super Mario 64.

Tout, absolument tout, du premier écran titre interactif jusqu'à
l interface, est un émerveillement pour les yeux et pour les sens.

Chaque bruitage. Chaque musique. Chaque détail...

Les mouvement de Mario sont emprunts d un soin et d un réalisme qui laisse admiratif, et chaque dénivelé peut être un terrain de jeu en soi.

Un Must pour qui veut découvrir la révolution 3D!

Si ce n est Le Must!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 413 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Akira_de_Lyon a ajouté ce jeu à 4 listes Super Mario 64

Autres actions de Akira_de_Lyon Super Mario 64