Comment renouveler une légende ?

Avis sur Super Mario Bros. 3 sur NES

Avatar Antevre
Test publié par le
Version NES

Après un premier épisode très sympathique et deux suites (une japonaise, une occidentale, l’occidentale étant une autre licence japonaise modifiée pour s’adapter à l’univers Mario), la série Super Mario Bros est lancée. Il lui reste à prouver qu’elle a quelque chose dans le ventre, et ce troisième opus le démontre avec brio.

Nous nous retrouvons toujours avec huit mondes à parcourir, mais cette fois-ci l’on choisit son niveau via une world map. Cela n’est absolument pas anodin, car de nombreux événements ponctuent la progression du joueur par le biais de celle-ci, pensée comme un jeu de plateau. Ainsi, des mini-jeux optionnels vous permettent de récupérer des power ups aux effets divers, à activer stratégiquement, qu’il s’agisse de transformations pour Mario (les classiques comme le champignon et la fleur mais également la grosse nouveauté du jeu, le costume de tanuki et ses variantes, ou encore le rare costume de frère marteau avec marteaux à lancer et carapace), d’une étoile d’invincibilité permettant de commencer le niveau avec un avantage certain ou d’outils permettant d’interagir avec le plateau de jeu (comme les marteaux pour briser les rochers ou les nuages permettant de sauter un niveau). Sans oublier les nombreuses opportunités de remporter des vies, d’une importance… vitale, c’est le mot, dans ce jeu. Mais ce n’est pas tout, car vous rencontrerez également des ennemis sur cette world map, vous contraignant à les affronter s’ils se mettent sur votre chemin, avec une récompense… ou une mort douloureuse à la clé.

En ce qui concerne le gameplay à proprement parler, il est toujours aussi précis et exigeant, d’ailleurs le level design est pensé pour vous en mettre plein la vue, et le bestiaire est beaucoup plus varié qu’auparavant. La progression dans certain niveau vous demandera de briser vos habitudes au travers de labyrinthes (des vrais, pas les trucs immondes qu’on retrouve dans certains châteaux de SMB 1 et de Lost Levels), d’avancer à la verticale, de « dasher », de suivre le défilement du niveau… Plein de bonnes idées de level design s’apprêtent à vous mettre des bâtons dans les roues. Notez également que le sprint vous permet désormais, lorsque vous atteignez la vitesse de pointe, d’accomplir d’immenses bonds, voire de planer ou voler pour une courte durée avec le costume de tanuki et ses variantes, ce qui s’avère très utile par moments.

Super Mario Bros 3 est donc un excellent opus, qui ne se contente pas comme Lost Levels de réappliquer la même recette mais révolutionne totalement la licence et lui donne ses lettres de noblesse, annonçant le succès incroyable de l’opus suivant, Super Mario World.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 146 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Antevre Super Mario Bros. 3