Du changement dans la continuité

Avis sur Super Mario Galaxy 2 sur Wii

Avatar sseb22
Test publié par le (modifiée le )
Version Wii

Ma relation avec Mario Galaxy 2 est finalement étrange. J'avais adoré le 1er dont j'ai aussi fait la critique ici et pour une raison étrange, il a fallu attendre fin mai 2010 pour que je me rappelle que ce 2e opus sortait ! J'ai même zappé la sortie US et me suis contenté d'une version française (le prix coûtant de 35€ a aidé, c'est sûr !).

Techniquement, c'est une version un peu améliorée du moteur de SMG1. Ça se voit un peu, notamment sur les effets d'eau et quelques textures un peu mieux faites ou avec un bump mapping légèrement meilleur.

Au niveau du déroulement du jeu, ils ont bien changé les choses : exit le hub central, il y a maintenant une sorte de carte simple, comme Super Mario 3 mais sans les obstacles et les ennemis et en plus dépouillée, et très peu d'histoire, comme SMB1. Comme Miyamoto l'avait annoncé, elle est réduite à sa plus simple expression. Peach invite Mario à venir manger un gateau et il rencontre un Luma. Puis Bowser capture, encore, Peach et les Luma vont aider Mario à rejoindre Bowser grâce à leur vaisseau. Seulement, ce dernier fonctionne aux Starbits que Mario doit récupérer en... parcourant les niveaux accessibles !

Au niveau du gameplay, effectivement, on peut lui reprocher d'être comme le 1 avec de nouvelles idées (Yoshi !!) et une difficulté mieux dosée. Contrairement à ce qu'a dit Shigeru (depuis plus de 20 ans que je le "connais", je peux quand même l'appeler par son prénom même si, dans l'intimité, il ne rechigne par sur un petit "Shishi" lancé au détour d'une conversation :o), je ne considère pas SMG2 plus difficile que son prédécesseur. Pour moi, la courbe de difficulté de Galaxy 2 est différente : SMG2 est plus rapidement difficile mais pas avec un pic de difficulté plus grand (sauf pour les 241 et 242e étoiles, apparemment). Bref, c'est un peu mieux dosé. Si l'on souhaite juste battre Bowser, on peut le faire avec 70 étoiles en environ 20h. L'étape suivante est de trouver les 120 étoiles, ce que j'ai fait en 35h. Les 120 suivantes ne sont "que" des étoiles vertes à trouver dans chaque niveau, cachées un peu n'importe où (au début ou à la fin des niveaux) et permettent d'accéder à 2 niveaux finaux qui ont l'air bien retors (d'où les 242 étoiles). Personnellement, je me suis arrêté à 150 étoiles, au bout de 40h.

La bonne, l'excellente nouvelle est qu'il y a toujours autant d'idées de gameplay. On fait "Ouah !" une planète (soit un niveau) sur 2. Il y a quelques nouveaux costumes sympas, notamment le Mario Nuage. On retrouve tout l'esprit et l'inventivité de SMG1.

Par contre, il y a certains problèmes. Par exemple, il y a un manque de cohérence dans le design des niveaux des galaxies : on passe d'une planète à l'autre en changeant totalement d'environnement. Oui, il y a peut-être trop de variété. Mais surtout, la surprise n'est plus. On connaît le principe de Galaxy et même si l'ingéniosité des développeurs est évidente, c'est Mario Galaxy. Je ne m'en plains pas car c'est ce que je voulais, quelque part, mais je dois le prendre en compte.

En bref, c'est un excellent jeu, un excellent mario, à la difficulté mieux dosée que le 1er. Malheureusement, il n'y a plus l'effet de surprise, et malgré Yoshi, je place SMG1 un poil devant.

Petite mise à jour d'octobre 2012

Comme beaucoup de Mario (depuis Mario 64 en gros) et comme je l'explique un peu dans cette critique, il y a plusieurs profondeurs de jeu :
Juste voir le générique de fin. Pour cela, il suffit de faire environ les 2/3 des niveaux
Avoir toutes les étoiles (en général, 120)

Avec Mario Galaxy 1 et 2, ça va plus loin puisque même après avoir récupéré les 120 étoiles, il y en a 120 nouvelles.
Ici, il s'agit donc d'étoiles vertes qui sont disséminées dans chaque niveau (2 ou 3) dans des endroits plus difficiles d'accès. Le but étant bien sûr de tester les skills du joueurs.

Il y a 2 ans, j'avais arrêté le jeu au bout de 150 étoiles car j'avais voulu tenter les étoiles vertes mais vu que je venais de passer 40h sur le jeu et je ne trouvais pas ça assez difficile, j'ai arrêté.
Sur une envie improbable, je me suis remis il y a 2 ou 3 semaines à la recherche des 90 restantes. Il m'aura fallu 16h supplémentaires soit 11 minutes par étoile pour les avoir toutes.

Ne me restait plus que le niveau spécial super secret de la mort (visible ici) qui contient 2 étoiles. Et il est effectivement assez dur. Mais cette 241ème et avant-dernière étoile est facilitée par les checkpoints assez nombreux tout au long du niveau. En fait, c'est à peu de choses près la même difficulté que le dernier niveau secret de Rayman Origins : on en bave au début mais au bout d'une dizaine d'essais, on connaît suffisamment bien le niveau et on finit par y arriver.

La dernière étoile consiste "simplement" à faire le même niveau mais sans checkpoints. Mais là, j'abandonne vraiment Mario Galaxy 2 : non seulement je connais le niveau mais en plus il n'y a plus de checkpoints. Je suis donc sûr que je mettrais plus de temps que je ne souhaite encore lui accorder. Non, ce qui me fait vraiment abandonner à 241 étoiles, c'est qu'on ne puisse pas tenter l'ultime niveau directement. Il faut d'abord 9999 starbits. Et ça, ça me saoule !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 973 fois
5 apprécient

sseb22 a ajouté ce jeu à 9 listes Super Mario Galaxy 2

Autres actions de sseb22 Super Mario Galaxy 2