Avis sur

Super Mario Sunshine sur GameCube par ngc111

Avatar ngc111
Test publié par le
Version GameCube

Avec son changement d'horizon (fini le Royaume Champignon) et l'apparition d'accessoires pour le père Mario, on pouvait craindre ou espérer (c'est selon tout un chacun) un opus complètement différent. Dans les faits on retrouve une formule classique avec un système de Hub permettant d'accéder aux quelques niveaux du jeux (hélas pas très nombreux). La ville Delfino remplit bien ce rôle et comporte suffisamment de trésors cachés couplés à une architecture sympa pour que l'on y passe du temps. Une fois dans les niveaux on sélectionne comme dans Mario 64 quelle étoile... oups shine... on veut aller collecter.

Du classique donc mais comme on le disait l'environnement a changé et ce n'est pas pour le meilleur ! Avec ses personnages secondaires insipides (Noki, Piantas...) et des niveaux pas toujours inspirés (les Flots Gelato) ce Mario Sunshine déçoit. Au niveau de la réalisation on peut toutefois compter sur une modélisation de l'eau très réussie et surtout une physique impressionnante (décors modulables, peintures nettoyées en temps réels...). Quelques jolis effets de lumière (ah la plage de Sirena...) sont aussi à noter. Mais les textures simplistes voir affreuses de beaucoup d'éléments nous ramènent à la réalité. Bref sans être moche le jeu n'est pas bluffant pour du Gamecube.

L'autre gros changement vient des accessoires dont s'équipe le plombier pour cette aventure. Le jet pack est le plus utilisé et cela fonctionne plutôt bien mais l'on déplore que la catabuse et surtout la turbobuse soient sous-utilisées. Reste que malgré ces accessoires le jeu compte parmi les opus les plus difficiles avec des passages plate-formes à l'ancienne bien délicats, des niveaux cachés assez retors et des shines secrets difficilement trouvables sans soluce.

Mais le gros problème du jeu reste cette caméra libre dont on se gorge quand elle permet de zoomer/dé zoomer et tourner autour du personnage avec une fluidité insolente, mais qui se bloque dans les décors lorsque ces derniers entourent le héros. C'est suffisamment fréquent (parc Pinna, Hôtel de la plage, place Delfino...) pour être agaçant voir insupportable dans certains cas.

Alors Super Mario Sunshine l'épisode raté ? Il est vrai que l'on pourrait le penser car certaines missions sont assez ridicules et il n'y a pas non plus de réelle montée en difficulté dans les niveaux. Le jeu est difficile de manière homogène. Pire, l'intégration de Yoshi est bien moins réussie que dans les épisodes 2D ou même le 2e opus de Galaxy !
Mais à côté de ça on retrouve une jouabilité au poil, des séquences de plate forme géniales, du challenge (là où le premier Galaxy est une promenade de santé) et quelques niveaux qui réussissent à rendre le jeu incontournable (la baie Noki notamment). Et puis la durée de vie est là avec 120 shines et donc plusieurs dizaines d'heures de jeu. C'est aussi la première entrée en scène de Bowser junior, un personnage assez amusant. Et puis il y a ces instants où l'on se gargarise du skill que l'on vient de démontrer, à coups de salto, de triple sauts et de rebonds sur les murs.

Bref SMS est pour moi le moins bon des Mario 3D car plombé par trop de défauts techniques et par l'inégalité qualitatives des niveaux ; mais il n'en reste pas moins un bon jeu pour les amateurs de plate-formes, prêts à s'arracher les cheveux par moments.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 338 fois
Aucun vote pour le moment

ngc111 a ajouté ce jeu à 1 liste Super Mario Sunshine

  • Jeux vidéo
    Illustration Top Mario

    Top Mario

    Avec : Super Mario Advance, Super Mario Bros. 2, Super Mario Bros. 3, Super Mario 64 DS,

Autres actions de ngc111 Super Mario Sunshine