👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Un jeudi 6 décembre 2018 à marquer d’une pierre noire. Sombre et lugubre dans le cimetière des défaites, elle s’érige comme un pieu émoussé vers un ciel ensanglanté. Les exceptionnelles petites victoires n’ont rien pour consoler, au contraire, elles incarnent la désolation de celui qui refuse de céder. C’est l’énergie du désespoir qui donne quelques forces encore, mais pour combien de temps ?

Tout commence par une surprise à l’heure des tartines de confiture. Sous la serviette des petits était dissimulé ce saint graal vidéoludique, synonyme de longues et folles soirées endiablées. Une fois la surprise passée, on s’organise, on se projette et la décision est rapidement prise. Nous ferons un apéro Smash Bros Ultimate.
Tout le monde vaque alors à ses occupations. Les devoirs, la douche, le rangement, la bouffe… et le jeu attends, devant la switch, elle-même trônant à côté d’une immense dalle d’ébène.

L’heure arrive vite. Curly, bière, jus de fruits, saucisson (la base) et le jeu s’installe. Les manettes gamecube sont ressorties (quelle autre console propose une compatibilité de ses manettes de 17 ans d’âge ?), l’adaptateur branché et là, c’est le drame.

Je sens rapidement que la dextérité me manque. Mes doigts sont engourdis et ne dansent pas aussi vite que je le souhaiterais sur les boutons de la manette. Et les images fissionnent, filent, fusent dans un festival de flashs fous et enfiévrés (allitération). Je suis vite déstabilisé. Je n’abdique pas mais je subis.

Las ! Tout prend fin ; nos rêves comme nos désirs, nos conquêtes comme nos défaites, notre suprématie comme notre infériorité. Tel un roi vaincu mais digne, j’attends les heures sombre du bilan. La rédemption ne viendra pas. C’est la fin d’un règne. Le règne arrogant de celui qui savait que cela arriverait mais qui pensait que la jeunesse était encore trop fébrile, trop fragile et sa vieillesse plus lointaine, moins impatiente.

Hélas, il est l’heure de rendre les armes. Je sens que je faiblis et il subsiste comme un flou dans le temps. Link n’y fera rien, il faut accepter l’évidence. Mon fils est devenu plus balèze que moi à Smash Bros.

villou
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes ma collec' Nintendo Switch et Mariages improbables

il y a 3 ans

38 j'aime

20 commentaires

Super Smash Bros. Ultimate
jeds
9

KO d'un profane

Je suis une quille dans les jeux compétitifs en général... Incapable de faire un frag quel que fût le FPS et sa qualité, désorganisé et paniqué par la gestion de mon héros dans le moindre MOBA et...

Lire la critique

il y a 3 ans

26 j'aime

6

Super Smash Bros. Ultimate
Lordlyonor
10

WOOMMMBBBOOO CCCOOOMMMBBBOOOOO !!!!!!!!!

Je ne pouvais pas parler de Smash sans en faire référence Je n'aime pas les jeux de Combat, voilà c'est dit. Pourtant j'ai essayé de touché aux Tekken et autres Mortal Kombat, mais à chaque fois je...

Lire la critique

il y a plus d’un an

15 j'aime

5

Super Smash Bros. Ultimate
Ckai
8

Portage Ultimate

Sorti le jour de mon anniversaire, promis d'être le plus beau des cadeaux pour le joueur que je suis, voilà maintenant quelques petites semaines que le jeu tourne tous les jours (ou presque) depuis...

Lire la critique

il y a 3 ans

14 j'aime

9

Beignets de tomates vertes
villou
10

Me femme est fantastique

J'aime pas ce film. Je le trouve long, poussif, pas intéressant. Je trouve qu'il ne s'y passe rien, bref, un film assez inutile. Mais ma femme adore, c'est presque même un de ses films préféré...

Lire la critique

il y a 10 ans

156 j'aime

19

Minute papillon
villou
1

La réflexion à la portée des cons.

Dans la droite lignée de ce qu'on peut trouver de plus navrant sur le net, Minute Papillon s'inspire, voir repompe sans vergogne les standards des bestiaux qui font légion dans le genre (Norman,...

Lire la critique

il y a 9 ans

114 j'aime

118

Armageddon
villou
8
Armageddon

du caca à la réglisse

Alors oui, ça a tout du gros caca : -visiblement, les Américains sont les seuls à se soucier de l'avenir de la terre, les Français préfèrent faire les cons dans une 2CV devant la tour Effeil...

Lire la critique

il y a 11 ans

85 j'aime

27