Super Smash Bros. for Switch

Avis sur Super Smash Bros. Ultimate sur Nintendo Switch

Avatar Pax-
Test publié par le
Version Nintendo Switch

Après l’ambitieux diptyque WiiU/ 3DS, Super Smash Bros revient finalement très vite, et sur Switch dans un nouveau volet aux allures de déjà vu (encore plus qu’avant) mais palliant par une grosse compilation des personnages et terrains. Si Ultime que ça ? Hm… déjà je vous avoue avoir été sceptique lors de son annonce. Sm4sh ne m’avait pas pleinement convaincu après l’impeccable Brawl et en dépits de la présence des DLC du précédent (bien fait de ne pas les avoir acheté tiens !) je ne voyais comme tant d’autre qu’une version Wii U 1.5. Heureusement a été annoncé le retour du mode aventure, et tout avoir dans une cartouche s’avérait quand même alléchant. M’enfin, tout ça restent à relativiser.

Je vais faire mon grincheux : non… ce n’est pas l’épisode Ultime. Enfin presque. Bon, mettons les choses en claire : le jeu est complet sans être complet. Comme je le disais dans ma critique de l’épisode 64, j’ai toujours considéré Super Smash Bros comme une série « mise à jour » puisque reposant toujours sur le même gameplay mais dont seul le contenu s’amplifie et varie un peu d’épisode en épisode (je vous renvois à mes autres critiques). Ici, tout les personnages sont présent avec quelque nouvelles têtes (et des bonnes !) et presque tout les terrains, avec plus de cent au compteur on ne va pas se plaindre des quelques absents. Donc de ce point de vu là il est l’épisode le plus complet et garnis, un néophyte en aura pour son argent. Pour les connaisseur ça peut être quelque peu sans intérêt dans le sens où 80% de ce contenu est donc déjà vu/ joué. Oui, certes les personnages ont eut des remaniements et autre peaufinage mais sachez que je ne joue pas du tout pour l’aspect compétitif ! Je porte bien plus d’attentions aux modes de jeu et ajout de gameplay et c’est clairement là où ça fait mal.

Où est le sac de sable ? Où est l’éditeur de terrain ?* Où sont les démo ? Pas de missions ? Pas de retour des modes commendes créamain et démaniaque ? Pas de mini jeu de cible ? Et même pas de trophées ?! L’élément le plus emblématique de la série, qui a en partie inspiré les amiibo (ça et les skylanders et une idée de Michel Ancel) n’est même pas présent ici !!! C’était une excellent idée, non seulement c’était un plaisir d’observer avec la modélisation des personnages des diverses séries, mais surtout une véritable mine d’information, surtout du temps de Melee où Wikipedia n’était pas aussi connu. A la place ont été introduit les Esprit, des illustrations en PNG que l’on a globalement vu dans les artbook, manuel, magazine de l’époque ou simplement google image. N’espérez même pas zoomer pour voir les détails et encore moins avec des info sur le jeu dont est tiré le personnage… En contre partis, il y en a quand même plus de 1000, donc il y a de quoi faire pour les collectionneurs. M’enfin je n’ai pas une grande envie à les débloquer ou a passer du temps dans le mode tableau des esprits. La boutique elle est toujours présent mais cette fois ci pour débloquer des éléments secondaires du jeu… tant qu’à faire, autant ne plus les gagner en réussissant des choses.

Encore un défaut : presque plus rien à débloquer, tout les terrains sont accessible dès le début. Où est le plaisir, la surprise même, de débloquer un terrain ? Reste alors les personnages et vu le nombre, que ce soit par le biais du mode aventure ou toute les 20 minutes de jeu, ça prend quand même du temps. M’enfin il manque vraiment une par de secret, de récompense ! Tout est un peu donné comme ça et en plus l’intérieur de la boite spoil le casting. Les musiques et autres costumes pour Mii s’achètent avec de l’argent virtuel glané après les matches. Tout n’est donc que question de patience… En solo on fera bien vite le tour de l’habituel mode classique revenu à sa première forme (enchaînement de combat avec mini jeu à la fin et créamain en boss, ou autres inédits ce qui est une bonne surprise) mais en conservant le système d’intensité du très bon Kid Icarus Uprising. Pour le coup, je préfère le mode Classique de 3DS… le concept des multiples chemins c’était plus sympa. Néanmoins l’idée de faire des combat définit et évocateur selon le personnage que l’on prend est un très bon détail !

Ce genre de détail ce retrouve aussi dans le fameux mode aventure qui rajoute une nouvelle couche de déception. Après la sublime cinématique d’intro pour un scénario très manichéen (et légèrement doublé !), l’on se retrouve propulsé sur une carte où il faut libérer ses comparses et détruire le bouclier du boss final qui cherche à envahir le monde. Le mode aventure est une sorte de fusion du mode mission (d’où son absence), Odyssey Smash (mais vite fais) de Wii U et d’une certaine façon un peu du mode classique. Seul l’idée de la carte est bienvenue et sort du lot grâce à ses embranchements et petites énigmes. Pour le reste l’on enchaîne combats sur combats tous plus répétitif les un que les autre en dépits de quelque variations. L’idée étant que chaque adversaire est équipé d’un esprit et est donc sensé le représenter, univers compris. Voila pour le détail sympa, pour le reste ce sera toujours avec des petits malus : sol enflammé, vent violent, ennemis géant ou de métal, etc. En faite, ce mode aventure c’est l’équivalant d’une arène Pokemon : le level design est cool mais le principales, les combats, s’enchaînent ad nauseam jusqu’à écœurement. Surtout que l’aventure est longue… très longue ! Ce qui n’est pas plus mal, m’enfin, je n’aurai aucune envie de la refaire. Le soucis dès lors qu’on compare aux modes Mission des précédents SSB étant le manque de variation des objectif et donc un mode de ce style n’aurait pas été de trop avec l’entrainement, l’éditeur Mii, et les trois règles de combats en masse (le All star est inclus dedans).

En parlant de règle, Ultimate propose une bonne idée là-dessus. Les changer à toujours été possible mais on peut dorénavant sauvegarder des preset, sachant qu’il y a un peu plus de paramètres qu’avant ce qui permet de varier ses parties et ne pas perdre un temps fou à tout réglementer. A cela s’ajoute toujours le tournois, smash libre, smash en équipe ou encore les règles spéciales et farfelus (ex : tous géant en métal crachant du feu). Là-dessus, le mode Smash est clairement complet, pas de soucis. En fin de compte, d’un point de vu multijoueur ou combat tout ce qu’il y a de plus simple, le jeu est super complet. Il y a ce qu’il faut pour s’amuser et avec la portabilité et l’accessibilité de la Switch, ça en fais le SSB idéal pour le multijoueur ! Là-dessus, il est irréprochable. Dommage… je suis du genre solo. Il est clairement moins complet que Wii U, le mode aventure ne vaut pas celui de Brawl, la faute à sa redondance et surtout l’absence d’un gros scénario et de niveaux de plate forme qui apportaient un peu de fraicheur entre deux bastons. J’en viens à me dire si l’épisode 3DS, pourtant rachitique en mode, n’est pas plus complet et varié que cet Ultimate…

Il faudra donc s’appuier sur les quelques maigres nouveautés. Les nouveux perssonages sont cool (Inkling, K Rool, Simon Belmon…) avec hélas des « inutiles » appelé Echos pour l’occasion (Daisy ?! Samus Sombre ?) et les quatre nouveaux terrain sont pas mal (Mario et Zelda) voir très bien (castlevania). Finit le mode personnalisation de Wii U/ 3DS… enfin pas vraiment, plutôt remplacé par l’équipement d’esprit qui sont des preset d’ajout en force et en vitesse… mais c’est tellement peu significatif. Et même si on peut s’en équiper pour les smash, ça reste surtout privilégié dans le mode aventure, et encore, pas de quoi boulverser le gameplay. Reste alors divers ajouts comme le gros zoom à chaque éjection (ne remplacez pas le J par un R) ou la présence d’une jauge smash qui remplace la smash ball (toujours présente) c’est une bonne idée. Par contre les attaques smash m’ont paru bien moins forte qu’avant alors que le but c’était d’avoir le coup fatal qui éjectait à coup sûr, sorte de joker ou de grosse récompense pour la personne qui détruisait la smash ball.
Enfin terminons sur un bon point : l’OST est une fois encore colossale avec plus de 800 musiques, et bon nombre de qualité que ce soit en remix ou issus des jeux d’origine. La seul récompense qui pour moi vaut le coup dans la boutique. Et comme les règles, il est possible de faire des playlistes… cool !

Sortis à peine un an après son annonce, visuellement très proche de son prédécesseur, on sent quoi qu’on en dise qu’il s’agit d’une version qui fusionne 3DS et Wii U avec quelque ajouts. Hélas pour moi il manque trop d’élément solo, si le jeu est complet et ultime d’un point de vu multijoueur et gameplay de par son casting foisonnant, le trop peu de nouveauté ne me le rend finalement peu attractif et n’en fais pas la même claque que Brawl qui restera pour moi le meilleurs SSB de la série. Mais pour quelqu’un qui n’a pas joué à beaucoup de Super Smahs Bros, alors celui-ci est génial… moi j’en ai un peu mare d’avoir pour la cinquième (sixième ?) fois la même chose. Bon, je ne boude pas mon plaisir mais comme sur 3DS, je finis vite par m’en lasser… un épisode mi figue mi raisin en somme.

*MàJ: Une mise à jour inclus l'éditeur de terrain ! Bonne nouvelle ! Non seulement ça fait un petit défaut en moins, mais en plus de ça c'est le plus complet, après celui de Wii U qui apportait quelque bonnes idées mais était trop limité. Grâce au partage, le nombre de terrain est donc quasi illimité, un très bon point. M'enfin, il manque encore les autres modes...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 349 fois
1 apprécie

Autres actions de Pax- Super Smash Bros. Ultimate