Une magie parfaite

Avis sur Tales of Symphonia sur GameCube

Avatar Ckai
Test publié par le
Version GameCube

Dans la vie il y a des choses qui vous marquent et qui peuvent définir votre vision des choses. Surtout gamin, la découverte d'un nouvel univers vous transcende, manette en main, plongé dans une grosse expérience vidéoludique du haut de vos 13 ans. Tales of Symphonia a eu cet effet sur moi quand j'y jouais sur Gamecube peu de temps après sa sortie. J'ai été complètement transporté par un jeu dont je ne connaissais presque rien et qui aujourd'hui figure avec fierté dans mon top 10 sous le coup de l'objectivité même si la nostalgie est fort présente.

Et depuis, des Tales of j'en ai fait plein. L'amour, le vrai, celui qu'on interprète aussi par un coup de foudre, s'est installé entre la série et moi. Et je remercie Symphonia de nous avoir présenté si tôt dans ma jeunesse. C'est donc devenu une de ces licences que j'affectionne énormément surtout qu'on y retrouve les mêmes codes a chaque épisodes.

Mais bref, je vais vous parler du jeu en lui même sorti initialement en 2003 sur Gamecube. ToS raconte le voyage de Colette, élue de la régénération dans un monde peuplé de monstres et de danger divers que seule la réussite de la quête de nos héros pourra éradiquer. Le personnage principal est Lloyd, humain élevé par un nain suite au massacre de sa famille quand il était enfant et si je puis me permettre d'ajouter une remarque, Lloyd est une bonne surprise, car même si son passé est classique, les événements lui écriront une histoire très intéressante. Il sera accompagné dés le départ par son meilleur ami Genis, mage novice du groupe qui lui aussi (ainsi que sa sœur Raine) ne sont pas que de simples personnages lambda, mais ont aussi un réel background qu'on apprendra bien plus tard dans le jeu. Ainsi que de l'élue elle même, Collette, empotée, un peu trop maladroite, mais qui vous fera peut être compatir.

Évidemment le groupe s'étoffera en suivant l'aventure, mais sur ce point là je dois me pencher sur la qualité des personnages et ennemis principaux. Tous sont charismatiques et ont un background intéressant. (Note au passage : lire le manga Tales of Symphonia aide à comprendre certains points et d'apprendre quelques détails marrants sur l'univers du jeu). J'en viens souvent à penser "oh dommage que le groupe n'est pas aussi cool que celui de Symphonia" lorsque je touche à un nouveau Tales of (Surtout Zestiria mais lui...) Je vous laisse découvrir quels personnages vous allez incarner, aimer et détester parce que le panel est large et l'aventure assez longue pour vous convaincre que ses protagonistes sont géniaux.

Et ce voyage... Wouaw !

Même si le début de l'aventure est d'un banal affligent et que le développement paraît redondant, la quête que ToS nous fait vivre est mémorable et épique, d'une richesse rare et inattendue qui m'étonne toujours même aujourd'hui. Parfois je me dis que j'aurais aimé voir un remastered avec de meilleures finitions parce qu'il ne faut pas se mentir, les petites scènes in game sont très pressées et pour 2017, ont l'air bâclé. Viens ensuite le léger problème de la caméra sur la map monde qui est capricieuse et nous fait parfois avancer dans la mauvaise direction. À part ça, pour moi le reste est parfait. Musicalement j'adore la plupart des thèmes, comme la rencontre avec Sheena en tant qu'assassin mystérieux et la bonne surprise des musiques qui changent quand on passe de Sylvarant à Tesseha'lla. L'aventure qui vous attend est féerique, parfois cruelle même si elle peut aussi être attendrissante. C'est par la qualité de sa trame couplé par son gameplay addictif que je juge Tales of Symphonia énorme dans son genre et sans doute le meilleur de la série.

J'aime ce jeu et c'est pour ça que j'ai décidé de le racheter sur Steam pour voir si je suis capable de retrouver les même sensations qu'avant. Et que dire, rien de surprenant si je vous dis que je ne vois pas le temps passer et que je suis toujours pris par la magie de cet opus. 5 petit euros quand les soldes frappent Steam, oubliez votre kebab et foncez.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 164 fois
7 apprécient

Ckai a ajouté ce jeu à 10 listes Tales of Symphonia

Autres actions de Ckai Tales of Symphonia