Little Hope ... and never come back

Avis sur The Dark Pictures: Little Hope sur Xbox One

Avatar Epic-say
Test publié par le
Version Xbox One

J'avais plutot été agréablement surpris par Man of Medan et l'idée de créer cette galerie des horreurs en anthologie.
Tout comme pour Little Hope je pense que les gens qui ne se basent que sur une seule partie, et n'ayant pas l'espoir, si j'ose dire, d'explorer un peu plus le jeu en recommençant, ne pourront donc pas en avoir apprécié et vécu la pleine expérience.
Car Man of Medan proposait bel et bien un éventail de fins, destinées, et parcours plutôt acceptables. Ceci malgré une trame qui se déroule en chapitres pré établis dans ce qui n'est pas un Open World. Mais les deux jeux "Dark Pictures" se veulent claustro, et cinématographiques. C'est cela qu'il faut noter donc.

Bref Little Hope m'a surpris.Et pour ceux qui y ont joués voici ma fin

Après avoir survécu toute la nuit avec tout le groupe. J'ai innocenté la jeune Mary et inculpé le révérend, John m'a soutenu et accompagné au grenier. Une fois fait, nous sommes tous les deux sortis de la maison mais les trois autres ont été massacrés par leurs démons au même moment. Vince m'a dénoncé à la police et je me suis fait embarqué après avoir compris le twist final.

Bref un dernier revirement qui m'a laissé sans voix, meme si :

ça laisse encore beaucoup de mystère autour de l'incendie du début du jeu. Cela aussi était il le fruit du délire du protagoniste de voire sa soeur dans l'ombre d'un démon.
Comme les gens du passé pouvait voire nos personnages, j'avais pensé au début que Megan n'était pas guidé par un démon mais par un personnage réel d'une autre époque qui l'aurait exhorté à bruler la maison ( peut etre un Carver, la lignée du révérend qui semble obscure pour Little Hope ). Mais nous n'en saurons jamais rien, et tout cela semblait fantasmagorique et j'ai trouvé cela légèrement dommage.

Coté gameplay rien n'a changé depuis Man of Medan, ce que je juge comme "recevable". Mais j'aurai apprécié un effort particulier. On pourra remarquer que les choix sont toujours binaires, là ou il pourrait y avoire 4 ou 5 réactions/opportunités différentes si ils mettaient un peu de bonne volonté. Au lieu de cela on se limite trop souvent a deux options ou bien ne rien faire. C'est cela que je reprocherais le plus aux deux jeux je pense.

Aussi ai je trouvé stupide la nouveauté de ce opus de nous prévenir quand les QTE allaient arriver. Il parait que certains s'en plaignaient. C'est un peu le principe du QTE de vous surprendre, et dans le cas de Dark pictures un QTE raté n'entraine meme pas un Game Over and Retry ... Alors a quoi bon rendre le jeu plus facile qu'il ne l'est déjà avec son fonctionnement fort peu complexe et déjà linéaire.

L'angoisse est au RDV ( à jouer dans le noir avec une bonne qualité audio ) mais contrairement à Man of Medan, je dirais que le surnaturel ici prend vite le dessus. C'est à dire qu'on a vraiment peur pendant les 45 premières minutes, et ensuite le mécanisme d'effroi n'offre plus de nouveauté. Vos personnages auront compris et assimilés les forces qui les tourmentent, au point de jouer les team Scooby doo et essayer d'empecher les antagonistes de nuire en partant à leur recherche. ( Alors que Man of Medan était un vrai cauchemar labyrinthique dont on cherchait la sortie du début à la fin )
Ici l'exploration et le scénario semblent bien plus profond. ça fera la force et la faiblesse du jeu sans doute.

Donc une belle suite quoiqu'un peu réchauffé, mais on attend l'épisode 3 en bonne et dû forme. Avec ce généreux 7, et un jeu macabre, flippant et bien écris, je garde l'espoir que l'on peut optimiser ce système et apporter de vrais qualités a l'interactivité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 245 fois
3 apprécient

Autres actions de Epic-say The Dark Pictures: Little Hope