Avis sur

The Elder Scrolls V : Skyrim - Dawnguard sur PC par Pimprenelle

Avatar Pimprenelle
Test publié par le
Version PC

On peut dire que j'aurais développé un nouveau genre de concupiscence ces derniers mois, la concupiscence vidéoludique. J'avais bien trop de boulot pour oser installer Dawnguard sachant le temps que Skyrim m'avait pris (140 bonnes heures), et il n'était pas question que je replonge. Mais tous les jours j'avais ma petite pensée émoustillée pour Dawnguard, en me disant que bientôt tout irait mieux, bientôt oui je pourrais poser mes pattes avides dessus et replonger dans Tamriel, arpenter ses vallées et ses montagnes, combattre ses dragons et tester de nouvelles recettes de soupe!

Alors bon, le chomage m'a délivré de ces souffrances il y a de cela quelques jours, et je n'ai pas perdu une seconde pour me jeter dessus (quelques heures seulement avant la solde Steam, mais passons). Alors bon, je suis un fanatique de Skyrim. Je suis éberlué de voir la quantité d'actions possibles, la quantité d'objets, de personnages, de lieux. J'admire aussi la capacité des développeurs à avoir conçu un monde immense ou l’on aime se balader et dont la beauté parfois bluffante nous laisse pantois. La preuve: on sort l'appareil photo virtuel (à savoir le print screen) toutes les 10 minutes. De ce point de vue, la seule expérience similaire a pour moi été le fantastique Ocarina of Time il y a plus de 10 ans. Ces qualités, je le répète, sont propres au jeu de base. L'add-on est donc juste un prétexte pour s'y replonger.

Alors bon, je viens de finir à l'instant la campagne "vampire" de Dawnguard, en à peine 8h, sans me presser, et en faisant même mille détours. Il faut bien l’avouer, après avoir fait toutes les quêtes de Skyrim, il est difficile de relever l’intérêt. Pourtant un bel effort a été fait avec la quête vampire : la transformation en seigneur vampire est sympatoche, il y a pas mal de nouveaux pouvoirs et quelques nouvelles armes. Je pense être particulièrement bien loti car j’ai l’impression que nombre d’améliorations portent sur l’archerie : arc d’os de dragons, arc d’Auriel, l’arbalète, les flêches souillées, etc… Pourtant, ces sorts apparaissent assez inutiles une fois le jeu de base fini : j’étais dix fois plus vulnérable sous la forme d’un seigneur vampire que sous ma forme normale. L’obligation de la vue à la troisième personne est également très perturbante dans les lieux clots : j’avais l’impression de retrouver les problèmes propres aux jeux consoles du début des années 2000. Les sorts lancés de manière excentrés par rapport au personnage se prennent dans les murs à proximité, … Bref, ça ne donne pas envie de jouer seigneur vampire. Que reste-t-il alors ?? Eh bien pas grand-chose. Le pouvoir de séduction ne sert à rien, comme la nuée de chauve-souris. Seule la vision de vampire sert à éclairer des passages abusivement laissés dans la quasi-obscurité. Au final, avec les compétences de mon perso je n’ai eu aucun mal à venir à bout des missions, et le combat final était « piece of cake ». Autre bémol, la garde de l’aube, censée combattre les vampires de bordeciel, est quasi-inexistante ! J’ai dû croiser 3 brigades en tout dans le jeu, dérouillées en moins de 10 secondes. Bon, cela dit je vais tenter de faire ses missions maintenant que j’ai fait la partie vampire.
Alors bon, ca n’empêche pas certains moments d’être tout à fait plaisants, le summum restant sans doute la quête du pichet dans le Val Oublié : les décors sont somptueux, certains combats (les dragons du lac) sont épiques, et la mission n’est pas dirigiste : on a l’impression d’être livré à soi-même, de se paumer, et la découverte de l’objectif n’en est que plus gratifiante.

En conclusion, Dawnguard ajoute plein de nouveautés dont la durée de vie des missions proposées ne permet pas d’apprécier. En revanche, pour un nouveau venu dans Bordeciel les ajouts sont non-négligeables, et doivent certainement améliorer le plaisir de l’expérience initiale : avec un personnage moins puissant et plus de lieux à découvrir (à cheval), j’en aurais sans doute plus profité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 863 fois
6 apprécient

Pimprenelle a ajouté ce jeu à 1 liste The Elder Scrolls V : Skyrim - Dawnguard

  • Jeux vidéo
    Illustration Trop courts

    Trop courts

    Avec : Ico, Devil May Cry, Braid, Dark Messiah of Might & Magic,

Autres actions de Pimprenelle The Elder Scrolls V : Skyrim - Dawnguard