Avis sur

The Last Guardian sur PlayStation 4 par harry_powell

Avatar harry_powell
Test publié par le
Version PlayStation 4

Terminé en environ 12-13h.

Alors commençons par le négatif relevé de ci de là: ok techniquement ça peut flancher parfois sur le framerate, mais franchement faut être très accro à la technique pour pester là-dessus, ça gêne jamais le jeu donc on s'en tape... Je comprends pas cette obsession actuelle pour les détails techniques comme si c'était primordial alors même que ça ne nuit en rien au gameplay, surtout dans un jeu où la technique est au service d'autre chose que faire de l'esbrouffe.
Les problèmes de caméra sont parfois agaçants, mais c'est pas pire que dans FF15 ou Star Ocean ou dans pas mal d'autres jeux, et personnellement ça m'a pas empêcher de progresser.
J'avais lu que ça gênait dans les sauts ou autres, c'est du chipotage, perso je me suis planté qu'une ou deux fois dans mes sauts sur tout le jeu, ce qui est ridicule comparé à un jeu de plateformes par exemple (et même moins que dans Uncharted finalement).
Il a aussi pas mal été pointé du doigt un manque de réactivité de Trico quand le garçon lui donne un ordre. Alors ça ne m'a gêné que dans une seule séquence sur tout le jeu (il faut faire plonger la bête sous l'eau et rester accroché - là j'ai vraiment galéré un bon quart d'heure). La plupart des sauts Trico les faisait de lui-même avant même que je repère l'endroit où fallait aller, et les fois où il tourne un peu en rond sans obéir, c'est fait avec la grâce d'un animal sauvage, et ça renforce le jeu, et franchement ça dure rarement plus d'une minute...
Vu le résultat final, on comprend le passage à la PS4, jamais une PS3 aurait pu rendre tout ces mouvements de Trico avec autant de fluidité, et son IA animale aussi poussée, mais aussi la végétation et les jeux de lumière.

Bon visuellement c'est extraordinaire, la magie de Ico retrouvée dans cette espèce de forteresse à l'architecture semblable, et le duo garçon/Trico remplace celui qu'on formait avec Yorda dans Ico, mais les rôles sont inversés. On joue le faible de l'équipe, et il faudra souvent ruser avec les armures pour ne pas se faire choper en attendant que Trico les mette en pièce! Le duo fonctionne à merveille, tout en gestes et attitudes (quasiment pas de dialogues). Et la sauce prend, grâce à l'animation de Trico qui le rend vivant comme jamais, adoptant des postures félines savament rendues (qui a eu un chat reconnaitra aisément plein de détails: la façon de jouer avec un des tonneaux avec une patte, la façon de se préparer avant de bondir, etc...).
La réalisation, épaulée par une très jolie BO, n'a rien perdu de sa superbe depuis Ico et Shadow of the Colossus. Toute la magie, tout l'onirisme et la poésie sont là, qui font place à l'émotion à plusieurs reprises. Et le jeu comporte aussi quelques moments de bravoure, jusqu'à son final qui noue la gorge. Une grande réussite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1707 fois
18 apprécient

harry_powell a ajouté ce jeu à 3 listes The Last Guardian

Autres actions de harry_powell The Last Guardian