Avis sur

The Last of Us sur PlayStation 3 par Zod

Avatar Zod
Test publié par le
Version PlayStation 3

À l'heure ou la Playstation 4 se fait aisément attendre, notamment grâce à un large panel d'exclusivités annoncé, sa grande sœur, la Playstation 3, ne se déclare guère vaincue puisqu'elle pousse une nouvelle fois son talent au paroxysme avec la sortie de The Last of Us, ne faisant que confirmer l'ingéniosité dont font preuve les petits gars de chez Naughty Dog.

Il n'est pas étonnant de constater l'engouement qu'a pu générer ce dernier petit bébé des développeurs de Crash Bandicoot, Jak and Daxter ou plus récemment Uncharted, puisqu'ils savent nous mettre l'eau à la bouche et quand on connaît l'étendue de leur capacité, on ne peut que s'attendre à quelque chose de bien.

C'est un secret pour personne, ND a toujours exercé dans l'aventure, tantôt second degré et décalé pour Crash et Jak, plus mature dans l'univers d'Uncharted, tout en conservant l'aventure en adéquation avec l'action et forcément l'humour, plus recherché ici. Ce qui est intéressant avec TLoU, hormis la préservation légère du gameplay d'Uncharted, le jeu n'a totalement rien à voir avec l'univers des développeurs, encore plus dans l'excès de maturité et de relations humaine.

Oui, parce que TLoU, ce n'est pas Nathan Drake au pays des infectés (petite métaphore), le jeu est finalement loin d'être ce qu'il laissait présager, l'action, les infectés, tout n'est que de la figuration dans le produit fini. TLoU c'est surtout le périple de Joel et la jeune Ellie à travers une Amérique dévastée, leurs relations, les épreuves qu'ils traverseront, les morales, tout ce qui s'apparente à une relation entre deux personnages sincères, le jeu ne brille pas seulement pour ces prouesses artistiques, mais bien dans le côté humain qu'il dégage.

L'autre petite surprise, c'est l'ambition de ND et leurs façons de varier le rythme du jeu, on passe ainsi d'une séquence d'action dans un quartier, à une phase d'exploration, pour finir dans une sinistre maison où je ne sais quoi vous attend, certains passages sont d'ailleurs réellement angoissants.

On regrettera l'IA franchement limité des ennemis et quelques passages un poil répétitif, mais au vu des nombreuses qualités, ce ne sont rien que des détails.

Le multijoueur se révèle sympathique mais paraît fortement dispensable à côté de sa campagne hautement efficace.

Joel et Ellie sont clairement deux des personnages les plus attachants de l'histoire vidéoludique.

TLoU est indéniablement le gros carton pressenti, voir même plus, et risque même d'être le jeu de l'année.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 137 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Zod a ajouté ce jeu à 4 listes The Last of Us

Autres actions de Zod The Last of Us