Hope that this is not the last of the last of us !

Avis sur The Last of Us sur PlayStation 3

Avatar Iave Ashlea
Test publié par le
Version PlayStation 3

The Last of Us est bien parti pour être l'un des meilleurs jeux de cette année et de cette génération, ça n'en fais aucun doute. On sens bien mon objectivité dans cette première phrase pas vrai ? Bon, je vais tenter de l'être et de mettre en avant les défauts du jeu avant de parler de ses qualités. Histoire d'être pas trop subjectif, je déteste ça.
Pour commencer, on pourrait dire que son premier défauts est d'avoir des défauts, mais cela en fait une qualité, car aucun jeu n'est parfait. Et puis s'il était parfait ma critique et les vôtres n'auraient aucun sens.

Tout d'abords premier défauts, il s'agit d'un problème de Version Française. Etant américaine j'ai bien sur joué sur la VO donc à mes yeux ce n'est pas un défaut, mais pour vous, français ou anglophobes, je me suis donc amusé à refaire ce jeu une seconde fois en VF, et effectivement j'ai noté en effet les problème de synchronisation. Pas très grave non plus, cela n'arrive qu'à deux ou trois moments du jeu. Or, cela peut transformer une scène a un brouillon, on ne sait pas qui parle par rapport à quels sous-titres s'ils sont actifs. Et voilà qui peut devenir plutôt gênants quelques secondes. Heureusement que ça ne viens pas problématique à la compréhension du scénario (dont je parlerais plus tard).
Le second défaut est peut-être dans le gameplay, pas forcément mauvais, même très bon au contraire, mais qui parfois lui aussi peut devenir brouillon car vous rencontrerez peut-être une porte qui vous empêchera de fuir. En fait, ce sont plus les éléments du décors qui peuvent perturber votre progression, ce qui arrive souvent en multijoueur surtout, et en pleine fuite, c'est le drame ! Le point noir du gameplay, Ellie qui peut gêner les déplacements aussi. Heureusement que l"IA d'Ellie est assez réactive et vous sauvera parfois la mise en lançant une bouteille ou une brique sur un ennemi. Quand vous jouez en facile ce n'est rien, mais quand vous haussez la difficulté, voilà qui pourrait vous sauvez d'une mort plus que certaine ! En parlant d'IA... C'est plutôt mitigé, elle n'est pas très intelligente, parfois l'ennemi vous fonce dessus et bien sur vous n'aurez qu'à lui coller une balle entre les deux yeux, des fois ils sont plus coriaces. Au moins c'est réaliste, y a des cons et des malins ! Blague à part, je parle bien sur des ennemies humain. Qui à mes yeux sont bien plus terrifiants que les infectés. Pourquoi ? Parce qu'eux ont un cerveau, et peuvent très bien vous prendre à revers ou vous encerclez. Et si vous jouez en Survivant vous n'avez qu'à relancer une partie, surtout si vos munitions tombent à cours. Les infectés quand à eux ce sont des infectés, pas des zombies car ce ne sont pas de réels mort-vivants, les cadavre sont biologiquement vivants contrairement aux zombies et autres créatures d'outre-tombes, mais leur cerveau lui, s'il est vivant pauvre d'eux car ces victimes sont encore consciente du mal qu'elles peuvent causer. Mais nos pauvres infectés sont contrôlés par le cordyceps, ce fameux champignon qui fais déjà des ravages chez nos amies les fourmis. Leur IA, c'est simple. Je te vois je te fonce dessus et tant pis si je meurs. Bon, ce sont des infectés, ils n'ont pas d'intelligence à proprement dit, leur seul vu : vous tuez. Qu'importe les trois types d'infectés, de celui qui vous vois et vous cours après à celui ayant une ouïe sur-développée en finissant sur le colosse blindé, votre envie de survie vous donnera à coups votre dose d'adrénaline si vous vous trouvez en manque de munition. Que faire ? Courrez ou mourrez.
Troisième défauts. Ellie, elle n'en est pas un en elle. C'est juste qu'elle est quasiment invisible par l'ennemi. Elle n'existe juste et purement pas dans les phases d'infiltration. On peut comprendre ça, certes car sinon impossible d'avancer sans vous faire voir. Mais c'est triste, un personnage si merveilleux qui devient invisible.

Bon, je pense avoir fais le tour des défauts du jeu. Parlons maintenant qualités, et là y a des choses à dire.

Premièrement, THE scénario. Mais il est juste parfaitement bon. Disons que malgré une histoire plutôt banale et pas forcément intéressante que je ne vous spoilerais pas, Naughty Dogs a sut faire un jeu captivant et profond avec une ambiance et une atmosphère parfaite. Qu'importe les passages, aucun ne vous semblera trop lourd. Sauf peut-être les premiers instants avant de quitter une fameuse zone de quarantaine pour certaines raisons. Enfin ça c'est l'avis personnel car d'autres peuvent avoir très bien aimé ce passage et ne pas aimé d'autres. Mais je pense qu'il reste indéniable de dire que les passages restent tous admirables et inoubliables. Que ce soit la saison de l'hiver ou une autre, c'est magnifique. L'épisode le plus marquant reste certainement la vue du barrage. Je ne vous en dirais pas plus. Je ne peux pas trop en parler au risque de spoil, mais croyez le ou non, et il serait stupide de ne pas le croire, mais vous ne regretterez aucun moment du jeu et vous serez parfois happés par la beauté des paysages et à l'atmosphère reposante ou nerveuse que ceux ci peuvent dégager. Un scénario qui par un travail acharné devient magnifique, émotif, captivant et vivant. Et notre couple Joël avec Ellie est un des plus beaux du jeux vidéos, que j'oserais tout de même classer après celui d'Aiden avec Jodie de Beyond : Two Souls. Mais il n'en reste pas moins majestueux, qui évolue tout le long d'un jeu, comme la psychologie des personnages notamment.
Et bien sur quand on arrive à la fin, c'est impossible de ne pas rager et de dire "Merde, mais pourquoi est-ce fini ?!".
Les graphismes, ah ah, qui oserait critiquer les graphismes d'un jeu venant de Naughty Dogs. Vous vous doutez bien qu'il est magnifique même si l'ont peut voir quelques textures pas très jolies, dans sa globalité, sa patte artistique, ses décors... Il est bon. Je ne peux pas dire parfait, j'ai utilisé ce mot trop de fois déjà. Mais comprenez le ainsi. Et pour tout vous dire, comme pour Uncharted, il peut arriver d'avoir envie de se planter et juste admirer. Surtout lors d'un certain passage avec un certain animal, à la fin du jeu. Je ne sais que rajouter. Mais les graphismes de The Last of Us sont au dessus de tout.
Et le gameplay ? Et bien j'en ai déjà souligné les petits problèmes, mais il est pourtant sympa. Vous n'êtes pas un héro immortel, trousse de soin obligé pour vous soigner. Vos munitions sont comptés, alors faites attention. Avec les croix directionnelles vous pourrez choisir vos armes très rapidement, et un éléments importants du gameplay, le système de craft. Faite SELECT et hop, confectionner une bombe, une fumigène ou autres fais à partir de ressources trouvées dans le jeu, ce qui vous oblige à bien fouiller, surtout en Survivant. Vous pourrez aussi trouver des ateliers, qui vous servirons à améliorer vos armes, pour cela il vous faudra des pièces. Et dernier point, Joël est un personnage qui évolue dans le jeu, et pour faire cela Naughty Dogs a mis au point un système de boost du personnage grâce à des "pilules". Comme pour le craft, améliorer votre personnage se fait par la touche SELECT, à noter que vous n'êtes pas invincible même dans le menu SELECT. Trouvaille de pièces et de pilules se fais aussi en fouillant les niveaux comme les ressources.
En Facile vous avez droit au mode Ecoute en appuyant sur R2, cela permet à Joël de trouver ses ennemies bruyant à travers les murs, qui sortirons du décors devenu gris avec un halo blanc les entourant. Mais une fois en mode Survivant, votre mode Ecoute sera votre propre oreille, voilà qui corsera votre jeu. (Mal)Heureusement les ennemis sont assez scriptés, et vous n'aurez pas à vous tapez en boucle un scène difficile jusque y arriver par pur hasard. Et encore, le jeu n'est pas réellement difficile, il faut l'avouer.
La durée de vie, pour le solo je dirais 8h en moyenne, en Facile. Plus en Survivant, 10h. Et plus encore si vous cherchez Pendentif des Lucioles ou Artefacts pour votre collection, à l"image des Trésors d'Uncharted. Si l'on rajoute le multijoueur, voilà de quoi vous donnez des dizaines, voir centaines d'heures de jeux en plus. Le multijoueur j'y reviendrais plus tard.
Et la bande-son ? Problème de synchronisation pour la VF. Rien à dire sur la VO, une très bonne bande-son sans aucun contexte, avec des soundtracks géniale, comme pour Uncharted mais cette fois grâce au compositeur Gustavo Santaolalla. Les bandes-son sont belles, profondes et touchantes à l'image du jeu, et pour vous en citer quelque une juste "Main Theme" ; "The Path (A New Beginning)" ; "All Gone (No Escape)".

Le multijoueur maintenant !
Oui, il y en a un, pas forcément le multijoueur de l'année. Mais il y en a un, et pour un jeu qui, si je me souviens bien ne devait pas en avoir, il est plutôt bien foutu. Nous avons depuis quelques semaines trois modes de jeu : Interrogatoires, Raid sur les provisions, Survivants. Le but est simple, vous avez le choix avec "Chasseur" et "Luciole" (deux factions différentes rencontrées dans The Last of Us"), puis une fois votre choix fait, cela n'aura d'influence que sur la couleur de votre équipe et votre skin, vous aurez un clan de 5 survivants à faire croître et survivre. Comment ? En faisant des parties, en gagnant des provisions. Si vous en avez trop par rapport à ce que vous avez besoin par jour, vos membres augmenterons, sinon ils tomberons affamés, malade ou mourront. Le jeu se compose en 12 semaines pour chaque tour de faction, et 7 parties de 15 minutes pour faire une semaine (1 partie = 1 jour). Donc en effet 84 parties pour finir les 12 semaines, soit 21 heures de jeu en moyenne -j'espère ne pas mettre trompé-. Mais attention, vous aurez des missions, qui parfois vous anéantirons votre clan si vous échouez. Et si votre clan est perdu, alors tout sera à refaire du début, même si vous gardez votre nombre de semaines déjà survécus. Les semaines fonctionnent comme niveau, et les paquets de 12 sont des "Prestiges" pour simplifier. N'ayez crainte de ne pas saisir la démarche, une fois compris au bout d'une semaine ou deux c'est très simple.
Rajoutez à cela la personnalisation de votre personnage avec quelques éléments de customisation, chapeau, visages, casque pour votre armure, emblème. Une liste pas très exhaustive mais c'est mieux que rien.
Pour parler du gameplay en lui même du multi. Toujours du 4VS4, vous aurez le choix à jouer contre des joueurs groupés ou des parties sans groupe, c'est à dire sans plusieurs amis s'étant regroupés dans un salon. A vous de voir si vous préférez prendre le risque de tomber sur des joueurs préparés au micro et vous faire défoncer ou des mecs qui ne se connaissent pas et misent sur l'entre aide (parfois pas souvent au rendez-vous, assez rare mais une équipe soudée est une équipe gagnante). Une fois dans la partie, après avoir eu le choix entre eux cartes des quelques présentes (6 au total il me semble) , l'équipement que vous voudrez prendre, puis c'est à vous de jouez ! Le système de gameplay reprends les bases du solo, craft, trousse de secours, coopération. A vous de le découvrir.

CONCLUSION :

Rien à redire, les graphismes ne font pas tous, et ceux de The Last of Us ne font qu'apporter un peu plus à tout ce qui fait le jeu. C'est à dire le gameplay, l'ambiance, la bande-son, le scénario et même son multijoueur assez addictif si l'on accroche.
The Last of Us a tout pour plaire, il ne se vente pas être un survival-horror comme certains peuvent le penser, mais un jeu d'action aux influences cinématographiques et littéraire nombreuses, exemple : The Road.
Une perle pour la fin de vie de la PS3, c'est un jeu qui a demandé énormément de travail et on le ressent quand on y joue. Voilà enfin un jeu qui sors un petit peu de l'ordinaire et nous offre une vision terrible d'un monde dévasté. Un jeu qui plaira aux amateurs d'émotions, ou de bon goûts.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 282 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Iave Ashlea a ajouté ce jeu à 7 listes The Last of Us

Autres actions de Iave Ashlea The Last of Us