Magnifique

Avis sur The Last of Us Part II

Avatar charly-146
Test publié par le

Tout d'abord je tiens à demander à tous ceux qui n'ont ni fini TLOU ni TLOU2 de ne pas lire cette critique s'ils ne veulent pas se faire SPOILER !

Je viens de finir The Last of Us Part II. J'ai sincèrement adoré ce jeu. Certains joueurs préfèrent le FPS et le jeu en ligne, d'autres les Open World avec pleins de quêtes annexes. Je fait plutôt partie de la seconde catégorie. Mais, ayant plus qu'adoré le scénario du premier du nom malgré qu'il soit linéaire, c'est avec joie et impatience que je me suis lancé dans le second.

Tout d'abord parlons du gameplay. Il est quasi identique au premier opus, certains y verront un manque d'innovation, mais personnellement je me demande ce qui aurait pu être ajouté à un gameplay déjà quasiment parfait pour un jeu de ce genre. Infiltration, munitions limitées, ennemis dangereux et rusés (humains comme infectés): jamais le joueur ne peut se sentir totalement à l'aise et vider ses chargeurs comme un bourrin sur ses ennemis plutôt que d'agir intelligemment pour passer le "niveau" facilement. Ce n'est pas un shooter. On meurt plutôt régulièrement, ce qui nous oblige à réfléchir à la meilleure stratégie pour triompher de nos ennemis et passer à l'épreuve suivante. Le jeu présente une réelle difficulté et met le joueur sous une pression constante, ce qui est très plaisant pour ma part.

Les graphismes, ils sont magnifiques, rien à redire. Je crois que le jeu pousse ma vieille PS4 dans ses retranchements à voir le bruit de soufflerie qu'elle produit dans mon appartement! Les expressions faciales des personnages sont plus réalistes que presque toutes celles que je pense avoir déjà vu dans un jeu vidéo. Les paysages et les décors sont tops aussi, tout autant que les animations en combat!

Et maintenant venons en au scénario, qui est véritablement le principal atout du jeu à mon sens! Une véritable claque! C'est là que viennent les SPOILERS, attention !
Je résume TRÈS brièvement :
Tout commence par une journée d'hiver, Ellie se réveille avec une bonne gueule de bois après une soirée mouvementée et doit partir en patrouille. Pendant cette patrouille, un ami à elle vient la prévenir que Joël et son frère ne sont pas venus au point de RDV où on les attendait. Ellie se lance alors à la recherche de Joël. Elle finit par le retrouver, en très mauvaise posture. SPOIL! Maitrisée, elle voit Joël se faire assassiner sous ses yeux après qu'il ait subi de longues heures de tortures. Ses bourreaux décident d'épargner Élie, ce qui est une très grosse erreur de leur part...

Le joueur prend donc le contrôle d'Ellie, emplie par l'esprit de vengeance, déterminée à traverser les USA pour accomplir son but. Toute cette première partie de scénario, on s'y prend: on partage la rage d'Ellie, on veut en découdre avec la bande de salaud qui a torturé puis tué Joël, et encore plus avec leur chef, une certaine Abby.

S'en suit alors des tueries, de véritables chasses à l'homme,où l'on élimine minutieusement (ou pas) quasiment tous les membres de la petite bande, après leur avoir soutiré des informations sur Abby, naturellement. En tant que joueur, on en tire une certaine satisfaction au début, ayant beaucoup apprécié Joël dans le premier opus, puis commence à s'installer un certain malaise devant toute cette violence.

Mais au bout d'un moment, surprise ! Abby vient elle même à nous, zigouillant à son tour un de nos amis!

Vient maintenant un flashback où l'on voit les motivations et les raisons d'Abby. Le joueur joue cette dernière durant la seconde moitié du jeu. C'est très déstabilisant, voire gênant ! SPOIL (si vous êtes encore là c'est que vous le cherchez)! Abby est en fait la fille du chirurgien des lucioles, celui là même que Joël a tué au moment où il allait opérer Ellie dans le premier opus. Le seul homme capable de concevoir un vaccin. Les motivations d'Abby sont donc toutes aussi légitimes que celle d'Ellie. Pire, en revivant l'histoire d'Abby (qui se déroule en même temps que celle d'Ellie), on se rend compte que tous ses amis qu'on a tué si froidement, sont au final très humains, bien loin des brutes sanguinaires que l'on pensait éliminer en première partie du jeu (et même le chien merde!). Toute cette partie m'a fait me demander qui était vraiment le "méchant", alors qu'en réalité rien n'est aussi simple! Nos 2 personnages ont chacune leurs motivations et on ne peut résumer ça à un choix aussi manichéen ! Même Abby, cette armoire à glace qui est l'investigatrice du meurtre de Joël est en fait sous sa carapace d'acier très empathique, très sentimentale, très généreuse...

À la fin de cette partie, on incarne toujours Abby qui s'est rendue compte de la perte de tous ses amis et vient littéralement défoncer la gueule d'Ellie pour se venger. Là en tant que joueur, j'ai vraiment eu peur que ça soit ça la fin du jeu, la morale. Un délire sur la vengeance. J'ai cru que le jeu allait se terminer avec la mort d'Ellie. Mais Abby finit par l'épargner, la laissant dans un sale état tout de même, en lui disant un truc du style: "je veux plus jamais te revoir". Là aussi j'ai cru que c'était la fin. Deux adversaires qui s'affrontent pour des motifs légitimes, qui ont dégusté plus ou moins autant l'une que l'autre au niveau des pertes, ça me convenait comme ça. Que l'une ou l'autre meurt me gênait, tant le scénario les rend attachantes.

Mais en fait c'est pas fini. Quelques mois plus tard, quelqu'un vient donner des infos à Ellie sur la position d'Abby. Alors Madame se relance à la poursuite de cette dernière. Je pense à ce moment: "Non, Ellie, pourquoi tu fais ça??"

Après pas mal de péripéties, incarnant à nouveau Ellie, on finit par la retrouver. Et là, grosse scène de fight digne d'un boss de fin. Les deux se battent alors qu'elles sont dans un état physique lamentable. On fini par prendre le dessus et noyer Abby. Là aussi, j'y ai cru, mais à mon grand soulagement, Ellie se ravise, la laisse reprendre sa respiration, et lui dit de partir.
S'en suit après un bref épilogue.

MERDE ce scénario c'est une leçon sur la vengeance ! On en voit dans beaucoup de films ou de livres, des leçons sur la vengeance, mais jamais on en vit une comme on l'a vécu dans TLOU2. Jamais un jeu vidéo n'a fait appel à de tels sentiments contradictoires chez moi, n'a détruit mes acquis scénaristique comme l'a fait celui là. Ellie et Abby, les 2, éprises par la vengeance, ont pris des décisions horribles qui ont détruit énormément de vies. Et nous, joueurs, avons contribué à tout ça (même si le gameplay ne permettait pas de modifier ces décisions). Pour ma part c'est la première fois qu'un jeu vidéo me fait avoir autant de regrets après l'avoir fini. Un scénario qui me laisse un goût amer mais que j'ai vraiment adoré.

Ce scénario, ces graphismes, ce gameplay, un chef d'œuvre selon moi! Note maximum !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 314 fois
3 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de charly-146 The Last of Us Part II