👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Autant Breath of the Wild est un de mes jeux préférés de la décennie 2010, si bien que je suis capable de défendre des points qui m'ont beaucoup déplu (l'absence de musique et les armes qui cassent, principalement), autant je dois bien avouer être infichu de justifier les DLC qui sont sortis pour "prolonger l'expérience de jeu" (et qui ont été annoncés quelques semaines avant la sortie du jeu, comme ça au moins, on ne cache pas que le Nintendo de l'ère Switch aime votre argent).

Du coup, en attendant la critique du deuxième DLC (qui était l'argument de vente principal), listons rapidement pourquoi le premier ne mérite ni votre temps, ni votre argent.

Points négatifs :
- Ce DLC rajoute principalement deux modes : un Hard Mode et un enchaînement de vagues d'adversaires, l'épreuve de l'épée. Deux modes qui étaient inclus de base dans de multiples jeux précédents (Skyward Sword, A Link Between Worlds, The Wind Waker...). On vous fait donc littéralement payer pour un service qu'on vous offrait auparavant.
- Ce DLC rajoute également deux options qui auraient dû être présentes de base dans le jeu : le trajet que vous avez effectué pendant les 200 dernières heures (pratique pour voir quels coins vous n'avez pas exploré) et le masque Korogu, pour repérer plus facilement ces saletés. On peut bien sûr parfaitement jouer sans, mais c'est tout de même plus sympathique de traquer les Korogus soi-même avec l'aide de ce masque plutôt que d'aller mater une solution sur le net parce qu'on n'en peut plus de trouver les 15 derniers qu'on a loupé.
- L'épreuve de l'épée vous propose d'améliorer la puissance de la Master Sword, mais celle-ci reste "cassable". Donc vous ne l'utiliserez jamais quoiqu'il arrive. Joie.
- On peut ramasser un T-shirt Switch sur Wii U, mais pas l'inverse. Faudrait surtout pas que les gens se rappellent que ce jeu n'est pas une exclu Switch, hein ?

Les plus :
- L'épreuve de l'épée est construite sur le même concept que l'île qui vous privait de votre équipement quelques heures et où vous deviez tout recommencer à zéro. C'est quand même plus sympa que des vagues d'ennemis bêtes et méchantes, comme dans les jeux cités plus haut. Donc même si la récompense est nulle, on va dire que cette épreuve est l'illustration de l'adage "L'important ce n'est pas la destination, c'est le voyage".
- Il y a des petites quêtes fan-service pour chopper des équipements sans grand intérêt stratégique mais faisant référence à plein de vieux personnages de la licence (Midona, Tingle, Lavio...). Répétitif, mais rigolo.
- Nintendo a produit un artwork de qualité pour le Lynel à l'occasion de ce DLC. Un juste retour des choses pour l'ennemi le plus classe de la licence.

Bref, rien de bien foufou, mais de toute façon vous serez forcé d'acheter ce DLC si vous voulez profiter de l'Ode aux Prodiges, le deuxième DLC qui promettait un prolongement de la quête. Alors bon, autant profiter.

Sonicvic
4
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs jeux Zelda

il y a 2 ans

1 j'aime

Pokémon
Sonicvic
5
Pokémon

Dilemme, depuis 1997

Pokémon est une série qu'il est très complexe de juger. 5 arcs différents, 6 régions, 19 saisons au compteur et plus de 700 épisodes en font un des animés les plus longs de l'histoire (voire LE plus...

Lire la critique

il y a 5 ans

17 j'aime

3

Pokémon : Détective Pikachu
Sonicvic
5

Détective Piklichés

5 avril 2000. Une génération entière de jeunes enfants au cerveau formaté par TF1 regarde dans la même direction, celle de l'écran de cinéma de leur quartier. Devant leurs yeux, leur héros Sacha...

Lire la critique

il y a 3 ans

14 j'aime

Sonic Forces
Sonicvic
4
Sonic Forces

"Sonic is gone, Amy."

S'il est un jeu qui pourra se vanter de m'avoir fait passer un roller-coaster d'émotions entre son annonce et sa sortie, c'est bien ce Sonic Forces. Initialement sceptique à cause du retour de...

Lire la critique

il y a 4 ans

12 j'aime

4