Une oeuvre d'art torturée, un chef d'oeuvre qui compléte parfaitement OoT

Avis sur The Legend of Zelda : Majora's Mask sur Nintendo 64

Avatar Hugues Boucher
Test publié par le
Version Nintendo 64

Un Zelda à l'ambiance malsaine, que l'on ne saisira pleinement que dans l'opposition de celui-ci à OoT.
Oot était classique dans sa construction de quête initiatique du héros pour péter le grand méchant qui veut provoquer la fin du monde.
Majora's Mask est tordu, étrange dans sa construction, parsemé de personnages bizarres et souvent malsains.

Réglons les détails techniques en speed : pour ce qui est des mécaniques de jeu, c'est toujours du tout bon, l'art de Nintendo de sortir des jeux rodés au gameplay simple mais efficace.

Niveau ambiance c'est autre chose, on est loin du "classique" nintendo. On a tout de même une lune au visage cauchemardesque qui fonce droit sur nous, genre Mélancholia en plus vénèr et sans Kirsten Dust (ni même de Zelda) oui mon gars, life sucks.
On a un vendeur de masques complétement fou, coké à bloc, ça se voit que ça se bouscule dans sa tête.
Le big boss est un épouvantail-enfant, du genre que t'aimerais pas avoir à ta porte à Halloween, que t'as envie de baffer pour insolence visuelle dès les premières minutes.

Puis on a tout un univers qui tiens en équilibre sur à peu près rien, mais qui semble quand même vachement cohérent. C'est simple, on a l'impression de se balader dans un univers entre le cauchemard et le rêve. On s'étonnera pas de voir une main sortant d'une fosse d'aisance et échangeant un bout de PQ contre un quart de coeur. Ni de croiser le fantôme d'un maitre yogi qui danse sur une pierre et auquel il faudra jouer un petit air de flute pour lui détendre les chakras.

Mais le pire de cette histoire, c'est que tout ça semble LOGIQUE quand on est entrain d'y jouer, comme un rêve ou un conte. L'univers est complétement barré, mais tout coule de source, et on y évolue avec plaisir, on y flâne même, tant il y a de merveilles de bizarreries dans ce monde.

Ce jeu est en cela une œuvre d'art, qui relève à la fois du génie et de la folie. Il est pour l'aboutissement du travaille réalisé sur Zelda à la grande époque de Nintendo. Sans faire de l'ombre à l'immense OoT, il complète à merveille celui-ci en exportant l'univers dans le domaine du rêve ou du cauchemard.

Un chef-d’œuvre, LE témoignage de la grande époque de Nintendo.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 282 fois
2 apprécient

Hugues Boucher a ajouté ce jeu à 3 listes The Legend of Zelda : Majora's Mask

  • Jeux vidéo
    Illustration Top 10 Jeux vidéo

    Top 10 Jeux vidéo

    Avec : The Legend of Zelda : Majora's Mask, Dark Souls : Prepare to Die Edition, Super Smash Bros. Melee, Diablo II : Lord of Destruction,

  • Jeux vidéo
    Illustration Mais où ai-je donc rangé mes supers-pouvoirs ?

    Mais où ai-je donc rangé mes supers-pouvoirs ?

    Une liste de jeux où le héros est un gros bill au début, perd tous ses pouvoirs au bout de quelques minutes, et passe des heures...

  • Sondage Jeux vidéo
    Cover Les meilleurs jeux de la Nintendo 64

    Les meilleurs jeux de la Nintendo 64

    Avec : The Legend of Zelda : Majora's Mask, Perfect Dark, GoldenEye 007, The Legend of Zelda : Ocarina of Time,

Autres actions de Hugues Boucher The Legend of Zelda : Majora's Mask