Un bon remake a prendre avec du recul

Avis sur The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D sur Nintendo 3DS

Avatar jairem
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

Que de bons souvenirs me restait-il de ce jeu sorti sur N64, c'est la nostalgie qui m'a donné l'envie d'acheter le pack 3DS Edition Spéciale 25 ans de Zelda contenant le jeu et la console. En effet, à la date de mon achat, il s'agissait encore du seul jeu disponible excusant l'achat de la console. N'ayant jamais eu l'occasion de terrasser Ganondorf, j'étais bien déterminer à finir le jeu le plus rapidement possible.

Démarrage au village Kokiri, la refonte graphique va bien au-delà d'une simple amélioration de la résolution de l'image. Au revoir le brouillard présent auparavant afin de cacher les problèmes de scrolling. Fini les triangles empilés représentant notre petit Hylien. Bienvenue aux couleurs plus modernes et étincelantes.

Parlons du reste maintenant ! Ses musiques et ses mélodies si mythiques qu'elles vous forcerons à les chantonner pour les plus nostalgiques d'entre vous. Un chef d'œuvre musical ! Jusqu'au moment où je finis par soupirer de devoir constamment sortir l'ocarina pour jouer le même air incessant... Je m'explique...
Entendons nous ici qu'il s'agit bien d'un remake. Qui dit remake d'un jeu jugé encore de nos jours chef d'œuvre se doit de respecter au maximum l'œuvre original en conservant les différents aspects qui ont fait le franc succès du jeu. C'est pourquoi on retrouve différentes mécaniques de jeu oubliées de nos jours cause de modernisme. La musique garde malheureusement ses boucles courtes, et la répétition vient à bout des mélodies les plus originales.
Mais le pire dans cette aventure reste la rigidité des énigmes du jeu. Le peu d'indices, la logique absurde, et l'inflexibilité de leur résolution menacent à tout moment de propulser la console sur le mur le plus proche.
Un exemple parmi d'autre : jouer le chant de Saria devant le roi Goron pour qu'il nous donne accès à la cave Dodongo. Jouer le morceau de pipo dans la même pièce à deux trois mètres de lui ne suffira pas, il faudra se placer devant son pif.
Ou encore terminer la quête du temple de l'eau et ne plus savoir quoi faire après cela. Il faudra deviner que l'on devra voyager à travers le temps pour redevenir jeune link, qu'il faudra rentrer dans le moulin du village Cocorico et parler au musicien ocarina et jouer une curieuse mélodie qui a détraqué son moulin. Sortez votre ocarina et le musicien vous apprendra le Chant des Tempêtes pour ainsi pouvoir continuer à avancer dans le temple de l'eau... .... Mais comment suis-je censé deviner cela ?!

Bref, quelques exemples qui prouvent que le monde du jeu vidéo a su évoluer ses mécaniques de jeu pour éviter toute frustration intense du joueur. Lors de sa sortie en 1998, il est applaudis pour ses nouvelles mécaniques de jeu, un univers étendu, un gameplay maitrisé et des musiques mémorables. Il s'agit bel et bien d'un chef d’œuvre pour son époque !

Il faut prendre un compte que ce jeu est remake graphique, que le jeu pourrait frustrer plus d'un joueur ! Je pose un avertissement pour les personnes souhaitant démarrer l'aventure : Il faudra de la détermination, accepter la répétition et le challenge ! Certain(e)s le recommande sans même mesurer que l'univers du jeu vidéo à su améliorer les techniques de gamedesign et de gameplay !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 103 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de jairem The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D