Links à la recherche de Din

Avis sur The Legend of Zelda: Oracle of Seasons sur Nintendo 3DS

Avatar Real Cosmic M
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

The Legend of Zelda ! Comme le disait le joueur du grenier, on peut décemment dire qu'il s'agit d'une des rares série de jeux vidéos à avoir été sans fautes (bon il y a bien les exceptions de Zelda sur CD-I que tout le monde veut oublier). Au niveau des supports portables, mise à part The Links Awaking, Minish-Cap, Four Sword, Spirit Crap , Phantom Hourglass et le futur tri-force Heroes, il n'y a pas eu de supports vraiment inédits sur console portable. Mais en 2001 est sorti le dyptique Oracle of Season/ Oracle of Age qui avait comme originalité concrètement et officiellement de ne pas avoir Zelda comme personnage à secourir (je dit bien officiellement car la réalité est plus complexe...mais pas si complexe que ça au faite). Donc es-ce que ce dyptique est bon ? Oui mais pas que.

Scénario :

L'histoire est assez simple en faite. Link est transporté grâce à la Triforce à Holodrum et suite à l'attaque d'Onox, doit sauver Din, l'oracle des saisons et rétablir les saisons dans Holodrum. Simple et efficace.

Graphisme :

Le jeu possède un graphisme typique des autres jeux Zelda sur Game Boy Color avec une vue du dessus. C'est plutôt bien fait même si cela reste simpliste. Le changement de graphisme entre les saisons est remarquable et la vue de Subrosia assez différente du reste du jeu.

Son & Musique:

Il s'agit des musiques inédites avec certains thèmes propres aux jeux Zelda en version Midi. Pas mal pour de la Game Boy

Jouabilité :

La jouabilité est quand même pas mal. Vu les possibilités de la Game Boy, c'est clair que les possibilités sont minimes (on a que les boutons A et B). on peut intervertir les armes comme on veut. Cela reste du basique. Cela dit il y a parfois des problèmes de position et de "terrain glissants" dans certains endroits où on abandonne la vue du dessus pour une vue de coté.

Durée de vie :

Elle peut être très courte. Le jeu est réparti en 8 donjons (9 si on compte le donjon où on doit trouver l'épée de bois), où il faut retrouver les essences du temps plus la zone du boss. Les ennemis de bases sont relativement faciles à vaincre pour peu qu'on les connaisse assez bien et les boss ont une difficulté progressive mais ils ne sont ni trop faciles ni trop durs à vaincre. Le boss final Onox demandera un peu plus de challenge mais c'est tout. En revanche, le jeu n'accorde pas de Mastersword automatiquement. Si vous jouer le jeu seul, vous pouvez convertir l'épée de bois en épée de fer pour peu que vous réussissez la quête liée. La Mastersword n'est accordée que si vous avez déjà fini le jeu Oracle of Age avant et que vous jouez celui-ci en jeu lié (afin d'en faire une suite) et que vous réussissez la quête liée dans les 2 jeux. Dans le cas du jeu lié, vous avez certains événements qui diffèrent (comme le fait de secourir Zelda au milieu du Jeu), et on a de plus les Twinrova et Ganon à vaincre (lesquelles sont nettement plus difficiles, d'ailleurs Ganon est quasiment impossible à vaincre sans Mastersword), afin de délivrer Zelda en plus de Din. Bref le jeu est très prenant pour un jeu Game Boy et offre pas mal de possibilités.

Conclusion :

De tous les Zelda, le diptyque Oracle of Seasons/Oracle of Age diffèrent des autres car il n'exploite que peu le personnage de Links, mais le nouvel univers mis en place. Oracle of Seasons est le volet de l'espace car il permet de changer le lieu avec lequel on joue et les saisons ainsi modifiées sont exploitées afin de pouvoir bien progresser dans le jeu. Des 2 jeux, il est le plus simple et le plus porté sur l'action. En plus il est assez marrant de voir Links danser !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 172 fois
Aucun vote pour le moment

Real Cosmic M a ajouté ce jeu vidéo à 11 listes The Legend of Zelda: Oracle of Seasons

Autres actions de Real Cosmic M The Legend of Zelda: Oracle of Seasons