Avis sur

The Legend of Zelda : Twilight Princess sur GameCube

Avatar Fencer_
Test publié par le
Version GameCube

Twilight princess est une merveille vidéo ludique du 21ème siècle, en terme d’univers, de lore, gameplay et OST…

Néanmoins, le jeu se fait vachement « critiqué » entre guillemet hein, car en dehors de la fameuse élite GDCienne aux gouts d’ovni, il n’y a absolument rien…

Cette fameuse critique vient surtout de d4wg et toute sa clique d’adepte (et le quadragénaire dreamkick) uniquement pour la raison qui concerne sa ressemblance à OOT. Voilà à quoi se résume toute les fameuse critiques « concrète de TP » il y a aucuns autres argument hormis des dégénérés qui vont te dire que à ça ressemble à une œuvre Tolkien donc c’est de la merde et d’autres tard d’esprit qui vont te dire que c’est trop « kikoo d4rk »… Personnellement je n’en ai absolument rien à foutre concernant OOT car il ne fait pas partie de ma génération, j’ai donc heureusement commencé par TP et j’ai jamais eus une sensation de déjà vu.

D’ailleurs je commence à comprendre pourquoi une merde bien fraîche du type SS est plus encensé que TP, parce qu’apparemment l’originalité vaut mieux que la qualité (enfin là, l’originalité se résume à foutre un ciel vide, une motion plus médiocre, une DA ignoble, des boss chier à l’écran et un méchant métro sexuel sans charismes).

TP apporte assez de nouveauté mais tout en étant très familier. Le jeu est proche de OOT sur l’apparence tout en apportant énormément de touche épique assez fantasmé et beaucoup de mise en scène, qui n’est pas assez présente sur les autres zelda hormis BOTW. On retrouve d'ailleurs des Gorons avec tatouages tribaux, des Zoras avec des armures, des « orcs » assez imposant. Néanmoins, le scénario est totalement différent et fait introduire un nouveau méchant et une nouvelles race.

Sur la grosse nouveauté qui se démarque des autres opus, il y a la transformation en loup qui apporte une autre vision et un gameplay assez sympathique, on voit les âmes humaines tout en écoutant leurs paroles, les morts, les spectres qu'on peut tuer, on peut même parler aux animaux et comprendre ce qu’ils disent (même Epona), atteindre des plateformes grâce à Midona, utiliser les pouvoirs de cette dernière, creuser et se faire un tunnel, atteindre des endroits inaccessibles, sentir une odeur et la suivre…

Concernant la forme humaine, c’est tout aussi novateur, et le jeu introduit des détails assez cool non présent sur les précédents, le détail qui m'a plus retenu l'intention sont les flèches ne peuvent pas te blesser si elles atteignent le bouclier dernière ton dos ou même si Link le tient sans l'utiliser, le fait de blesser un mobs si on lui roule dessus avec des bottes de fer, il y a aussi l’introduction des combats avec montures avec une assez bonnes IA (certaines bêtes aident leurs potes s’il y en a un qui tombe par exemple), des bombes aquatique et la combinaison de plusieurs objet (toupis, contrôle de statuette, boulet…).

Commençons par parler du jeu point par point

MIDONA

Parlons de Midona qui est absolument en toute objectivité de très loin le meilleur compagnon de Link tout Zelda confondus, bien au-dessus de l’ennuyeuse Navi qui se résume à « Hey ! Listen me. », du Lion rouge sans trop de caractère mais qui reste bien meilleur que cette dernière, et ne parlons pas de Fay qui est la pire déchetterie de la saga….

Déjà elle possède un design assez original du fait que c’est une Twilis (une race introduite dans le jeu) et pas un simple point lumineux avec des ailes, un bateau générique qui parle, ou une putain de statue qui te prend pour un autiste en te cassant les couille H24… Voici son apparence
https://vignette1.wikia.nocookie.net/zelda/images/a/a8/Midona_TP_%2812%29.jpg/revision/latest?cb=20131102231622&path-prefix=fr

Restons sérieux, concernant la raison qui rend le personnage super intéressant… Est surtout le fait que Midona joue un VRAI rôle dans le lore surtout car elle y est liée, elle possède une part de responsabilité sur tout ce qui se passe dans le jeu. Ses motivations sont donc mystérieuses pour la plus grande partie du jeu, surtout avec sa nature assez sarcastique tout en faisant de nombreuse blague, joue un rôle dedans, ce qui lui offre certainement beaucoup de personnalité et en même temps, ça force donc au joueur de s’y intéresser et à se poser des questions. Aussi car la révélation est un peu lente sur son rôle dans ce monde, ce qui rend le chose beaucoup plus intrigant et t’immerges complètement dedans. D’ailleurs, Navi d’OOT est complètement raté sur ce point là.

Un autre truc génial est aussi que ça joue énormément sur le fait qu'on ne connaisse pas grandes chose de Zelda, Midona en vient même à en faire certains liens sur la princesse lorsque que le sujet porte sur l’état du monde chaotique d’Hyrule, on en vient même à se demander si cette dernière n'est pas l’antagoniste dans l’histoire, où en tout cas y est fortement responsable. T’as juste plus envie de connaitre la suite de l’histoire.

En le comparant aux autre Zelda. On a largement plus envie de s’intéresser à l’histoire de Midona que celle du Lion rouge dont j’en suis sûr, tout le monde en a eu rien à foutre de connaitre son passé et savoir qui il est avant la révélation, WW est d’ailleurs un gros problème car ce point-là (le questionnement de l’identité du Lion rouge) est quasiment sous exploité et ne t’invites même pas à poser ce genre de question…

Navi est décevante, elle possède déjà un caractère ultra merdique (contrairement à Taya), n’a aucuns putain de lien avec lore (d’ailleurs elle se barre vers la fin), le personnage n’a aucune personnalité, elle sert uniquement à faire chier ou dépanner de Link lorsqu’il est dans la moise mais c’est tout, en dehors elle est transparente et inintéressante. OOT est une purge sur ce point car complètement bâclé niveau « compagnon de Link », Taya au moins, a le mérite d’avoir avoir un bon caractère assez drôle même si c’est un peu le reflet de Navi.

LA MAP

D’un côté on a eu un OOT avec une plaine vide hormis deux ou trois grottes, mais ça se pardonne et c’est réussi pour un jeu qui date de 98, de l’autre on a eu un WW avec un océan remplis de médiocrité avec du vide et des îles d’un mètre carré sans importances.

Pour TP, le semi OW est globalement bon sans être excellent, il n’y a rien à dire, ça exploite assez bien le gameplay que ce soit pour la forme loup : le fait de pouvoir creuser et pour se retrouver dans une grotte souterraine, se forger un tunnel, pourvoir sauter sur des plateformes inaccessibles grâce à Midona, faire jaillir quelque rubis sous la terre, récupérer les âmes de spectre…

Ou en forme humaine, je parle évidemment de l’utilisation du double grappin pour se retrouver encore fois dans une plateforme inaccessible et choper un coffre, du boulet qui permet de déplacer les blocs de glace lors des belles énigmes, et du bâton anima pour les nombreuses statues dans la map.

Malheureusement certains objets sont sans intérêt en dehors des donjons, comme la toupie… Mais bon, ce n’est pas le seul Zelda à avoir ce type de problème comme OOT avec ses bottes volantes totalement useless hors donjons.

Néanmoins certains endroits de la map ne sont pas accessible sans téléportation et ce qui est cool avec ça, c’est que le jeu t’invites à faire certaines activités secondaires qui t’amène à réfléchir dont le fait d’essayer de comprendre certaines énigmes et réparer certains point dans la map, dont (par exemple) des ponts complètement détruit.

Evidemment, certaines personnes comme d4wg et Hida n’ont absolument pas compris ce concept et chialent leurs races parce que « Ouin Ouin, le pont reste casser » alors qu’il y a un PUTAIN D’ENORME BLOCS RECTANGULAIRE en plein milieu du désert Gerudo, WOW. Et ses génies en question n’ont même pas foutu dans leurs crânes que c’était assez étrange et que Midona pouvaient téléportait des choses énormes depuis le début du jeu. Le jeu est assez intelligent sur ce point et les ignorants qui n’y ont pas compris pointe souvent ça comme un défaut.

Parlons maintenant de la téléportation, et évidemment on débloque un passage de téléportation en tuant un groupe de Twilis dans une zone précise, le passage reste donc ouvert et on peut se téléporter à volonté grâce à Midona qui utilise son pouvoir et celui de Link loup, ce qui reste assez bien foutu et tout à fait cohérent avec l’univers. Or, notre amis d4wg n’a absolument pas compris le centième de ce mécanisme et continue à pleurer pitoyablement car il a pas débloqué un seul des TROIS PUTAIN DE TELEPORTEURS (enfin plutôt deux vu que le troisième est offert) qui se trouvent dans le désert Gérudo. Et pourtant tu oses dire que c’est la faute du jeu, really ? Encore une fois, le jeu est trop intelligent pour certains. En dehors de ça, il y a bien sur énormément de raccourcie utilisables (sans téléportation, toujours).

LES DONJONS ET ENTRE DEUX

Tout d’abords, qu’on soit clair, les trois premiers donjons de TP pulvérisent ceux d’OOT sans forcés, que ce soit en terme d’ambiances, de mécanismes et d’énigmes… (dont ce dernier cas, ça revient à comparer le puzzle 4 pièce d'OOT contre le casse tête avec deux statues qu'on doit bouger simultanément de TP plus réfléchie et infiniment plus complexe que ce dernier).

Les trois premiers donjons de TP démarrent fort et son une amélioration des premiers donjons médiocre d’OOT qui sont l’arbre Mojo et la caverne Dodongo (le ventre de Jabu jabu étant légèrement plus long, réfléchie et meilleur) …

Quoi ? Je suis franchement obligé d’argumenter sur ce point-là concernant les trois premiers donjons tout pété de 10min d’OOT dont 95% des énigmes se résument à l’allumage de lampe à l’aide d’un bâton mojo ?

Tout en comparant aux trois premiers de TP bien plus réfléchies dont un qui exploite extrêmement bien le principe d’aimantation et magnétismes sur des bottes de fer et offre un truc assez originale et jouissif en terme de design et gameplay? Un autre plus sophistiqué avec un boss épique, qui a un principe de faire amener de l’eau dans une salle précise en tournant un cylindre avec plusieurs interrupteurs, sans que toute les autres du même étage soit aussi inondé (contrairement au temple de l’eau) ? Et un dernier qui exploite le fait de libérer des singes qui pourront te permettre t’atteindre une plateforme de plus en plus lointaine au fur et à mesurer que le nombre de singes augmentes. Lorsqu’on débloque le boomerang n’ont seulement il sert à faire pivoter des plateformes qui interagissent avec le vent ?

Un jour, j’ai même eu l’occasion de discuter avec l’un des potes sectaires de d4wg qui a voulu me contredire en disant que « Link enfant c’est juste un tuto », c’est dire...

TP est aussi très diversifier au niveau des thèmes et le jeu possède un changement constant d’ambiance concernant les donjons, ce qui est vachement cool, contrairement à OOT où tu reviens dans forêt, chez les Goron et les zoras (donc les mêmes thèmes reviennent : foret, feu, eau (malgré que la phase Link Adulte possède de VRAI donjons)).

Après les trois premiers donjons, le gameplay loup est exploitable, on peut donc voir les spectres, creuser des tunnels ou trouver des objets enfouis, utiliser des plateformes inaccessibles, se faufiler des passages, trainer un objet et buter plus facilement des ennemis spécifiques qu’en forme humaine… Ce qui rajoute évidemment de la diversité en terme de gameplay, surtout en sachant qu’en forme humaines, les objets sont tous très bien exploités dans le donjon lui-même que ce soit sur les mécanismes et sur les mobs. Si vous voulez des exemples, souvenez-vous de la très bonne l’utilisation de la toupie dans le donjon du désert, celui du boulet pour : déplacer des blocs de glaces lors des énigmes, faire balancer des plateformes d’un point à un autre qui se détermine au niveau de l’angle auquel link jette le boulet, détruire les monstres de glaces de 3m, détruire des armures qui peuvent cacher des passages ou des coffres dans le manoir Yeti. Mais je pense que le meilleur exemple reste Celestia même si les énigmes qui concerne le contrôle d’une statue via le bâton anima dans le temple du temps sont bonnes…

Revenons à Ceslestia, le donjon est sophistiqué, très varié et possède d’excellents mécanismes en nombres qui exploitent l’utilisation du double grappin dont le vent qui émane des hélices, le cubes qui tombent, l’utilisation des baba comme transport, des plateformes et monstres volants et surtout la combinaison de différent objet comme Double-grappin/bottes de fer qui t’es amené à faire selon les énigmes, des mobs sont aussi très exploitables avec cet objet (je pense aux dino volants avec bouclier). Le principe même du double grappin offre énormément de possibilité.

Si je devrai comparer à un donjons d’OOT, c’est bien le temple de l’eau. Or, ce dernier a une excellente architecture venant casse-tête géant, mais parlons de l’exploitation du grappin long, il sert à quoi hormis atteindre une plateforme ? Rien. Même sur les mobs il reste useless (si on enlève le boss évidemment).

Maintenant c’est l’heure de parler des phases entre chaque donjons. Je tiens à préciser que TP pulvérise le reste hormis MM qui reste le roi dans ce domaine. Concernant WW, c’est à CHIER et c'est son plus gros point faibles,

au niveau de l’entre deux c’est carrément le néant total voir à chier. Je me pointe chez Mojo, je tue les globules et direction donjon (ça n’a duré que 5min), et après ce donjon : (Go mercantile pour le code, Go Ile d’aurore pour l’orbe, Back to mercantile, Go sur île random près de mercantile), sans oublier les morceaux de triforce où il faut se pointé dans plusieurs îles. C’est NUL, est bourré de va et vient sans saveur et histoire.

OOT est néanmoins bon, la meilleure phase est celle de la forteresse Gerudo, une autres aussi est pas mal : le puits de cocorico.

Parlons maintenant de cette merveille de TP. Pour commencer, les trois premières zones commence toujours par une phase en tant que loup dans une zone maudite par le crépuscule. Un peu courte, elle finissent toujours par l’apparition de l’esprit de la lumière sous cette OST magistrale et épique ( https://www.youtube.com/watch?v=jDgoPXyzwQ0 ), qui t’informes de l’histoire de la zone tout en te t’ordonnant de détruire les insectes pour remplir le calice. Ce passage n’est pas un calvaire mais va surtout vous servir à découvrir la zone en profondeur ravager par le crépuscule, tout en écoutant les différentes conversations des êtes de lumière. Le meilleur passage est surement celui du lac Hylia sécher (qu’on doit remplir) ou l’on voit tout les zora congelés (assez impressionnant) et par ailleurs la reine Rutela (toujours par son OST magistral). La narration est toujours très fort.

En dehors de ses phases à loup, quelles sont les vraies phases qui pulvérisent le reste ?

  • La capture de Colin par l’Orc via une cinématique magnifique, suivit de la course poursuite épique à cheval jusqu’à la scène du pont contre l’orc qui attache le gosse comme un trophée, magnifique ce moment.
  • Les bois perdus en tant que Loup, en essayant de poursuivre Skull kid tout en ayant une ambiance pesante et une OST absolument magistrale ( https://www.youtube.com/watch?v=ZqY3EDRC9YM ), mon coup de cœurs, le meilleur passage du jeu .
  • Le désert Gerudo juste avant le donjon, bourré d’action où l’on bute en continues des hordes d’orc surtout qu’on peut faire du fonce dedans avec un gros gibier sous cette putain d’OST https://www.youtube.com/watch?v=Nr338YlKD94 .
  • La cinématique de dark Link, l’apparition de Xanto suivit de la lamentation de Midona avec la phase loup sous la pluie et tout le passage pour atteindre la princesse Zelda, toujours sous une OST magistrale ( https://www.youtube.com/watch?v=iHdm-iKQNLo) .
  • Le village caché, j’ai même pas besoin d’expliquer pourquoi. https://www.youtube.com/watch?v=W5vWiXcJrDE

Une merveille, 10/10.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 199 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Fencer_ The Legend of Zelda : Twilight Princess