Avis sur

The Legend of Zelda : Twilight Princess sur GameCube par CIF

Avatar CIF
Test publié par le
Version GameCube

Le moins que l'on puisse dire c'est que cet opus divise.
D'un côté ceux qui prêche pour une saga linéaire respectant strictement les codes et de l'autre ceux qui sont prêts au changement pour peu que celui ci soit justifié et apporte de choses nouvelles.
Je suis de ceux qui aiment Twilight Princess et pourtant dieu sait qu'il m'avait rebuté à sa sortie.
On commence à incarner Link, pauvre berger gérant un troupeau de chèvres récalcitrantes et un cheval dont la seule utilité est de draguer Iria.
Tout se passe bien dans le plus paisible des mondes jusqu'au moment où Iria (et Epona) se voient enlever par des monstres chevauchant des sangliers; badass.
Comme Link est un abruti qui se fait assommer, vous vous réveillez dans une prison, sous la forme d'un loup.
Vous y rencontrerez Midona qui jouera le rôle d'aide durant le jeu, votre premier réflexe en tant que fan de la série sera de vous dire 'OH PUTAIN OUI C'EST PAS UNE FÉE'.
Grâce à des péripéties toutes plus belles les unes que les autres vous allez réacquérir votre forme humaine et vous battre à l'épée.
Mais genre vraiment avec des combats à la Wiimote à en briser le vase de votre salon.
Même si la précision n'a pas de grande influence sur les coups( son successeur Skyward Sword rectifiera le tir) il n'empêche que cela innove et donne une impression d'immersion renforcée.
En parlant d'immersion, parlons un peu des graphismes sombres tant réclamés par les fans de la série, exaspérés par la tournure cartoon de TWW.
Nintendo réussi le test brillamment, offrant de véritables orgasmes tel que la plaine d'Hyrule chevauchant Epona.
Le seul petit bémol restera le manque de visibilité dans le monde obscur).
La plaine d'Hyrule justement, les graphismes ne font pas tout, ici Nintendo offre une musique bien adéquat à l'ambiance. (Chaleureuse et vivante le jour, froide et effrayante la nuit).
L'ost est magique, beaucoup de morceaux me viennent en tête comme Midna Laments ou celle du Temple du Temps.
Cette sensation de liberté et de bien être se verra renforcée par un gameplay réussi, le tir à l'arc étant un pur défouloir pour peu que vous aillez un capteur fonctionnel.
Pour conclure, on peut juste déplorer le gâchis au niveau du scénario avec la décrédibilisation de Xanto pour une arrivée aussi étrange qu'inattendue d'un Ganondorf à côté de ses pompes.
Outre cet incident de parcours, Twilight Princess est un opus magique ayant réussi à innover(au grand dam des puristes) tout en gardant les racines de Zelda et seul le scénario lui coûte un point.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 215 fois
3 apprécient

Autres actions de CIF The Legend of Zelda : Twilight Princess