Ocarina Of Twilight Time Princess

Avis sur The Legend of Zelda : Twilight Princess sur Wii

Avatar Grenur
Test publié par le
Version Wii

The Legend Of Zelda : Twilight Princess partait d'emblée avec un gros handicap. Il est arrivé après le monstre Ocarina Of Time dont il reprend la majeure partie des mécanismes et types de design. Il n'y a qu'a regarder le héros Link mouture TP ; Il semble être le remake de son ancetre 64.

Dès le départ, il devient donc très difficile de juger cet épisode objectivement. Certains l'adorent, d'autres le détestent, et ce n'est malheureusement pas toujours en lien avec le fait qu'on ai joué ou non à OoT avant...

Ben pour moi, si.
Clairement. Ce Zelda possède un design du tonnerre, une mythologie sympathique qui le précède, des musiques pas trop mal, pour la moitié d'entre elles, des personnages interessants (je suis amoureux de Midona. Dans ses deux formes, oui oui).
Problème : C'est une redite. La progression, les donjons, Excalibur, le cliffhanger Ganondorf, la map, même la transformation en loup, le Light/Dark... On a tout vu dans les Zelda précédents. D'aucuns me répondront que c'est le propre de cette série. Même si ça avait été le cas, je ne vois pas en quoi ce serait un bien. D'autant que c'est faux : Les mécaniques Zelda ont la vie dure, mais entre Wind Waker, Oot ou Majora's Mask, par exemple, il y a un monde.

Entre OoT et TP, il n'y a que la technique et les années qui font la différence.

Plus gênant, de manière intrinsèque, Twilight Princess est à la ramasse de plusieurs années ; Hyrule est vide, les donjons n'ont pas évolué en presque quinze ans, malgré quelques outils interessants et remarquables. Et surtout, le scénario, ça ne passe plus : Débuts interessants, gros gros vide pendant tout le jeu, fin interessante. Ca devient usant. La progression n'est motivée que par quelques coups de génie pas assez développés (je pense notamment à la bataille sur Epona contre des orques, la partie un peu western dans un village désert, le père de Link) et tout de suite dévastés par l'ennui des redites : Le loup chante façon Ocarina, et de manière foirée. Le sombre/lumineux, on l'a dans Link To The Past. Hyrule, vraiment vide, sans quetes annexes, etc, etc, etc.

Bien sûr, en soi, ce n'est pas un mauvais jeu, c'est bien fait, il possède ses moments épiques, le jeu n'est pas si mal construit... Mais il ne faut avoir joué à aucun Zelda ou si peu auparavant pour pouvoir l'apprécier. C'est un problème. J'ai fini Twilight Princess il y a bien longtemps, je ne me rappelle que peu de moments forts et de beaucoup d'ennui, à la manière d'un film que j'aurais trop vu.

Un jeu très difficile à noter, pour les plus de 20 ans. 5/10 pour moi, je lui imagine un 7/10 pour ce qu'il vaut en lui-même. Je lui mets donc 6.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 205 fois
1 apprécie

Autres actions de Grenur The Legend of Zelda : Twilight Princess