Visuel et sonore bons, gameplay raté

Avis sur The Medium sur PC

Avatar HugoThr
Test publié par le
Version PC

Première grosse exclusivité de la Xbox Series X, The Medium est le nouveau jeu d'horreur de la Bloober Team. Après Layers of Fear ou encore Observer, le studio polonais met la barre haute puisque nous avons droit à un potentiel héritier au meilleur jeu du même genre : Silent Hill. Pari réussi ?

Dans ce thriller psychologique, vous incarnez Marianne, une personne medium qui a la capacité de voir et interagir avec des éléments venant d'une autre dimension. Le jeu nous permet de voir le décor sous 2 plans différents, le monde matériel et le monde spirituel, et ce de manière simultanée.

Je ne parlerai pas en profondeur de l'histoire du jeu. Bien qu'elle peut être intéressante pour certains, je ne me suis pas senti impliqué. Le rythme est assez inégal et on peine à ressentir les véritables enjeux du récit, malgré une fin à interprétation plutôt réussie.

Le jeu m'a surtout plu pour sa direction artistique globale, notamment cette fameuse division de l'écran, entre les deux mondes. Véritable vitrine du jeu, le pari est réussi sur l'aspect visuel. Il y a un véritable travail double, avec des décors complètement retravaillés pour le monde spirituel. Malheureusement, c'est manette en main que l'on constate les limites de ce système.

Vous ne décidez pas à la volée quand vous basculez entre les deux mondes. À l'image du jeu, le dédoublement du monde est entièrement scripté, et c'est que très rarement où le joueur peut librement explorer le monde spirituel. De manière générale, The Medium est tristement peu interactif.

Le seul véritable intérêt manette en main est le fait de basculer notre regard d'un monde à l'autre afin de percevoir les différences et ainsi progresser dans le jeu. Mais rien de bien transcendant.

En bref, il ne faut pas voir ce dédoublement du monde comme une grosse mécanique de jeu à la Portal. Voyez-le plutôt comme une intention visuelle, une autre manière d'aborder des cinématiques.

Globalement, le gameplay de The Medium est très moyen, voire médiocre. Malgré de bonnes idées uniques, les mouvements manquent en flexibilité. Par exemple, on passe notre temps à attendre que Marianne finisse sa réplique afin qu'on puisse interagir avec autre chose. Pire, la touche "passer le dialogue" est sur B, cette même touche qui permet d'arrêter de regarder un objet. Nous sommes donc forcé de ne pas bouger pendant que Marianne fait un commentaire sur ce qu'elle vient de voir. C'est un petit exemple mais il synthétise bien la rigidité de ce jeu sorti en 2021.
Autre chose qui m'a agacé, les succès qui viennent briser l'immersion (plus de 15 succès liés à la progression débloqués en seulement 2h de jeu, oui oui)
Et je ne parlerai pas des phases avec l'antagoniste principal, qui font partie des moments de game design les plus ratés que j'ai pu voir dans l'industrie ces dernières années.

Les plus nostalgiques apprécieront la caméra old school non contrôlable par le joueur, à la Silent Hill ou Resident Evil. Ça reste une limitation qui selon moi ne fait que mettre en évidence la rigidité globale de The Medium.

On regrettera le manque d'optimisation générale pour ce jeu, chose cruciale lors des phases de dédoublement.

The Medium est un beau jeu mais qui n'atteint pas certains standards visuels imposés par Sony sur sa PlayStation 4... autrement dit la génération précédente de console, The Medium étant sorti sur la console la plus puissante actuelle, la Xbox Series X. Certes, The Medium est un jeu avec un budget moindre, mais en tant que première grosse exclusivité de la nouvelle génération de console de Microsoft, on pouvait s'attendre notamment à des animations faciales plus "propres".

Côté musique c'est un point positif puisque composée par Akira Yamaoka, c'est-à-dire le compositeur de Silent Hill. Bien que les musiques soient bonnes et contribuent parfaitement à l'ambiance, elles ne marquent pas autant et la bande originale de Silent Hill 2 reste inégalée à ce jour.

The Medium peine à convaincre, de part un gameplay raté et certains aspects techniques en retard par rapport à d'autres jeux. Doté d'une bonne direction artistique et d'une bande originale convenable, ceux qui rentreront dans l'histoire et joueront le jeu de l'immersion apprécieront l'expérience de The Medium, mais ne vous attendez surtout pas à la qualité d'un Silent Hill. L'expérience originale de la team Silent reste à ce jour la plus aboutie du genre, et The Medium me semble être un simple énième jeu d'horreur que l'on oubliera au bout de deux jours.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 408 fois
9 apprécient

Autres actions de HugoThr The Medium