Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Suprématie d'une saga aux multiples talents

Avis sur The Room : Old Sins sur iPad

Avatar Colin_Gilbert
Test publié par le
Version iPad

Et un, et deux, et trois, et quatre zéros...

WARNING : le spoil sera présent dans cette critique, et portera non pas seulement sur ce quatrième opus, mais sur l'ensemble de cette saga de jeux, maintenant, commençons.

Je pense pas avoir besoin de présenter ce qu'est The Room, n'importe quel détenteur d'un smartphone, ou d'une culture vidéoludique de base à entendu ce nom, aperçu des images et sait que ce sont des jeux d'énigmes, autant rentrer dans le lard direct : qu'est-ce qui fait que chaque sortie d'un des jeux de Fireproof provoque un raz de marrée dans l'Apple store, et dans le milieu du jeux d'énigme ?
Avant tout ce sont des jeux qui exploitent au maximum leur support, comme peut le faire un breath Of The Wild ou le très récent God Of War, et ça déjà, c'est honorable. Ils ne se contentent pas de faire une suite à chaque fois, il repoussent des limites, ils s'améliorent, en bref, ils se réinventent dans chaque jeu, tout en gardant une recette qui fonctionne, je vous l'accordent.
Cette recette, elle est le même depuis le premier The Room, et fait le caractère, la saveur, l'univers de leurs jeu : Une ambiance musicale angoissante, un gameplay épuré ( hé purée... dsl faut bien que j'accroche le lecteur comme je peut vu la taille colossale de chacune de mes critiques, le badge loquace en témoigne... ), une utilisation complète des possibilités tactiles, une histoire sombre et mystérieuses aux inspirations Lovecraftiennes et enfin un design et des graphismes aux petits oignons ( les cinématiques putain, on se croirait au cinéma merde ! ).
Je vais donc me poser et étudier chaque épisodes de la saga The Room, prenez 5 minutes, faites vous un thé glacé spécial été ( oui le printemps s'est fait rekt ) et on y va.

Ok bon épisode 1, the room, aussi appelé the room pocket.
Le premier épisode pose les bases de ce qui fera la forçe de la saga, dès 2012, et à l'époque à part infinity blade qui pouvait concurrencer le jeu, personne ne proposait des graphismes et une durée de vie aussi longue sur tablette/ smartphone. Ou alors trouvez moi en, parceque je me souviens pas d'avoir été aussi bluffé ( je suis la saga depuis sa sortie sur Ipad, j'ai du jouer à celui-ci sur le tel de ma copine vu qu'ils font plus les mises à jour système, et putain encore une paranthèse trop longue mais dites moi d'arrêter ! ). Le jeu nous présente ainsi des énigmes de type " trouver objet/ utiliser objet " très convenue mais en y ajoutant pas mal de nuances sympa : l'occulus, une petite lunette qui nous permet de voir l'invisible, des énigme basé dessus donc, mais aussi des jeux de perspectives, des énigmes en " poupées russes " imbriqués les unes dans les autres qui donne une autre dimension au jeu. Pour le reste peu de choses à dire puisque la fin n'as rien de spécial mais démontre d'ores et déjà la prouesse au niveau visuelle, surtout dans les cinématiques.

The Room 2 :
Il aura fallu seulement une année à fireproof pour relancer la saga dans un second opus deux fois plus long, deux fois plus beau, mais surtout avec des tas de nouveautées : L'occulus est amélioré et permet de voir de nouvelles choses, on obtient une plus grande liberté de mouvements, pouvant mêler plusieurs énigmes dans la même pièce, apportant des thèmes aux décors : naval, chimie etc... mais on apprend plus aussi sur l'histoire de cet élément mystérieux, le zéro, avec AS, qui nous laisse des lettres derrière lui. Le passage avec les cartes de tarot, repris dans le trois différemment ( la voyante ) est très bien pensé, et putain les cartes sont magnifiques !!! ( j'attends toujours qu'ils sortent un jeu de tarot d'ailleurs mdr ! ). On notera aussi une ambiance sonore plus travaillée, une cinématique de fin, qui, si elle n'est pas meilleure est du moins plus longue et intéressante.

The Room Three :
Fireproof nous à laisser languir d'une suite mais deux ans après, Il lâche pour certains le meilleur épisode possible : Graphismes revus à la hausse, 4 fins alternatives pour une durée de vie agrandie, encore du nouveau sur l'occulus, qui donne de nouvelles énigmes : aller voir les mécanismes internes d'une serrures etc... Une liberté de mouvement dans un grand manoir, des énigmes grandioses ( l'astrolabe, la voyante... ) et une histoire de fond géniale. Les cinématiques de fins sont d'une qualité surprenantes, cinématographiques, je pense surtout à la cinématique de fin avec la boite pour ceux qui l'ont fait ^^ ! même si le train se défend bien. On trouve une interface revue pour un meilleur confort de jeu, la bande son, rien de ouf mais bon ça fait le taff. On notera le système d'indices qui est beaucoup mieux qu'avant ( dans the room 2 je me souviens que la première fois quand je connaissais pas j'ai tourner en rond longtemps à un moment ^^' et c'est pas le système d'indices qui m'as beaucoup aider... )

The Room Old Sins:

Il aura fallu encore plus de temps à Fireproof pour pondre le 4ème The Room : 3 ans. L'attente en valait elle la peine ? Oui, clairement oui. Si cet opus reprend les éléments cités ci dessous il arrive à créer, par le concept même du jeu, un renouveau. On explore ici une reproduction de la maison dans laquelle nous somme, une maison de poupée. Nous pourrons ainsi naviguer de pièces en pièces, et certaines seront fermées après être terminées. Chaque pièce à son environnement propre ainsi que son type d'énigmes. Dans la gallerie japonaise par exemple on aura l'énigme des dragons qui lui est propre et fera d'ailleur office d'un passage miniaturisé fantastique : le labyrinthe, et le passage entre les dragons. Dans le jardin on aura les énigmes aquatiques, dans la salle marine... bref vous me suivez, tout à été pensez dans les moindres détails, L'histoire quand à elle se retrouve dans des bouquins laissé par les habitants de la maison. Les énigmes sont plus abordables dans l'ensemble, ce qui permettra aux plus réticents d'y trouver leur compte, puisque bon The Room reste un jeu d'énigme qui demande pas mal de réflexion. Niveau graphismes on est clairement au dessus des autres, de très loin. C'est peut être le seul frein qu'aura le jeu à mon avis : son accessibilité, demandant quand même un bon téléphone ou une bonne tablette pour y jouer. On notera la présence tout de même de nouvelles énigmes par ci par là, mais rien de très dingue. Pour la cinématique de fin j'ai quasiment cru que c'était filmer, mais non. Et elle nous tease un quatrième opus plus sombre ainsi que, par ci par là distillé dans le jeu, des infos sur Le Cercle, des adorateurs du zéro, aux intentions maléfiques ? Affaire à suivre avec impatience. Si on est loin cependant de la durée de vie du trois ( forcément ) je suis pas d'accord avec l'avis général sur sa durée de vie puisqu'avec 4h30 de jeu pour ma part ( même si on y à jouer à deux ) le jeu possède une bonne durée de vie tout de même.

En clair une saga qui garde ses bases mais se renouvèle tout de même, et un quatrième opus vraiment génial, qui à réussi à donner une ambiance particulière à chacunes des parties de son jeu, pour nous livrer une expérience géniale, grandiose et mystérieuse à la fois.

Que vous soyez fan de la saga, ou que vous découvriez avec ma critique, cet opus est peut être le meilleure pour se plonger dedans ! à la fois mieux que le premier, plus accessible que le second, plus court que le troisième. L'équilibre parfait.

Au passage si vous avez des théories fumistes sur la scène de fin dites moi mais...

En nous révelant qu'il y à plusieurs Zero ( 5 je crois ) cela ne fait-il pas références au fait que ce ne soit pas le même Zero que l'on récupère dans chaque jeu ? Et si il y en à 5, le prochain jeu sera le dernier ? Un final grandiose dans les quartiers secret du Cercle ? On va découvrir tout les pouvoirs du Zéro ?! Oh putain trop de questions... et encore 2-3 ans à attendre pour les réponses

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 319 fois
0 apprécie · 2 n'apprécient pas

Colin_Gilbert a ajouté ce jeu vidéo à 1 liste The Room : Old Sins

Autres actions de Colin_Gilbert The Room : Old Sins